Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Cinéma > Rencontre avec Gabriel Bismuth-Bienaimé un acteur, une voix...

>

Rencontre avec Gabriel Bismuth-Bienaimé un acteur, une voix...

jeudi 15 août 2019

Gabriel Bismuth-Bienaimé est, entre autres, la voix française de Timothée Chalamet dans le film "Call me by your name", tiré du roman d’André Aciman, dont le jeune acteur a assuré pour Audiolib la lecture intégrale de sa traduction en livre audio.

JPEG - 74.4 ko
Gabriel Bismuth-Bienaimé, voix française de Timothée Chalamet dans le film "Call me by your name" (Photo Mathide Cortezon)

D’abord un roman « Call me by your name » signé André Aciman, traduit en français par Jean-Pierre Aoustin sous le titre « Appelle-moi par ton nom », et qui sortit la première fois en France courant 2008 sous le titre « Plus tard ou jamais ». Un chef d’œuvre ! Un choc, une montagne d’émotion et de pudeur. Un magnifique texte sur l’amour, le désir et l’empreinte qu’il laisse en nous. Comme c’est souvent le cas avec les grands romans, l’intrigue de celui-ci tient dans la main. « Elio Perlman se souvient de l’été de ses 17 ans, à la fin des années quatre-vingt. Comme tous les ans, ses parents accueillent dans leur maison sur la côte italienne un jeune universitaire censé assister le père d’Elio, éminent professeur de littérature. Cette année l’invité sera Oliver, dont le charme et l’intelligence sautent aux yeux de tous. Au fil des jours qui passent au bord de la piscine, sur le court de tennis et à table où l’on se laisse aller à des joutes verbales enflammées, Elio se sent de plus en plus attiré par Oliver, tout en séduisant Marzia, la voisine. L’adolescent et le jeune professeur de philosophie s’apprivoisent et se fuient tour à tour, puis la confusion cède la place au désir et à la passion. Quand l’été se termine, Oliver repart aux États-Unis, et le père d’Elio lui fait savoir qu’il est loin de désapprouver cette relation singulière…Quinze ans plus tard, Elio rend visite à Oliver en Nouvelle-Angleterre. Il est nerveux à l’idée de rencontrer la femme et les enfants de ce dernier, mais les deux hommes comprennent finalement que la mémoire transforme tout, même l’histoire d’un premier grand amour. Quelques années plus tard, ils se rendent ensemble à la maison en Italie où ils se sont aimés et évoquent la mémoire du père d’Elio, décédé depuis. » Poignant mais jamais larmoyant, d’une puissance de sentiments extrême, ne donnant jamais suite à des scènes à l’emporte-pièces, « Call me by your name  » (titre original) a été porté à l’écran par Luca Guadagnino dans une adaptation de James Ivory qui fait arrêter l’histoire au départ d’Oliver, et non à son retour une décennie plus tard. Le film aussi serre la gorge et bénéficie de la présence d’acteurs tous lumineux, dont Armie Hammer dans le rôle d’Oliver, Michael Stuhlbarg dans celui du père et surtout Timothée Chalamet, bouleversant dans la peau d’Elio. Il est doublé en français par un autre comédien à savoir Gabriel Bismuth-Bienaimé qui, se trouve être également le lecteur du roman dans sa version intégrale française et, ce pour le compte des éditions Audiolib. Disons-le franchement, il est rare qu’une lecture soit à ce point exemplaire et totalement inoubliable. Attiré par le théâtre vers l’âge de dix ans, rêvant d’être comédien c’est vers le doublage que s’est tourné Gabriel Bismuth-Bienaimé, et cela a très bien marché pour lui. On ne compte plus séries, ou films pour lesquels il a été sollicité, (il est l’exceptionnelle voix française de l’acteur Lucas Hedges) jusqu’à cette aventure de « Call me by your name  » où il double une deuxième fois Chalamet après l’avoir fait en 2014 sur « Homeland » et « Interstellar ». Avec donc en prime la lecture du roman. Après avoir passé un casting avec L’Orangerie Studio qui assure la réalisation sonore, Gabriel Bismuth-Bienaimé s’est retrouvé engagé. « Je ne savais vraiment pas si ce serait un bon choix car, le narrateur est âgé au moment où il évoque ses souvenirs. Mais il se raconte au moment de l’adolescence, donc je devenais tout à fait crédible », raconte-t-il. « L’une des grandes difficultés, poursuit-il, était de bien différencier les moments où Elio parle et ceux où intervient Oliver qui, dans le film, est doublé par Valentin Merlet qui a une voix plus sèche. L’ingénieur du son me faisait reprendre car cette opposition entre les deux n’était pas toujours nette. » Gabriel Bismuth-Bienaimé évoque une autre difficulté : « C’est de laisser respirer le texte dont certaines phrases sont très longues, et font une page. "Celui qui va écouter, il n’a pas le livre devant lui", me disait l’ingénieur du son. Alors on a privilégié les changements de rythme pour que tout cela respire ». Précisant notamment qu’il n’avait pas lu le roman avant d’avoir doublé le film. « J’ai trouvé que le livre apportait une deuxième lecture de l’histoire, plus profonde et moins pudique. Et j’ai été très intéressé par tout l’aspect de l’histoire que je ne connaissais pas, par rapport à la fin du film, le livre insistant sur les fantasmes, les rêves et surtout évoquaient les retrouvailles entre Elio et Oliver, l’adaptation cinématographique ayant volontairement occulté cette partie  ». Avec toujours les images du film dans sa tête à chaque instant de l’enregistrement qu’il devait faire de « Call me by your name » Gabriel Bismuth-Bienaimé rappelle que l’acteur Armie Hammer qui joue Oliver est le lecteur du livre audio dans sa version originale, se sentait parfois en mode automatique. Et d’en avoir tiré une force, qui fait chavirer l’auditeur à qui son personnage d’Elio rendu encore plus sobre et poignant par ses soins, s’adresse à lui presque sur le mode de la confidence.

Un as de la voix, un as de l’impro

Gabriel Bismuth-Bienaimé qui affectionne de nombreuses formes de musiques car « elles augmentent ou exacerbent des émotions qui sont en nous », rêve aussi d’écrire des chansons, et ne prend plus de cours de théâtre mais d’improvisation, car, dit-il « ils développent l’imaginaire et donnent des idées sur scène ». Ne laissant rien au hasard cet as de la voix a peaufiné chaque moment de sa lecture de « Call me by your name », soignant tout particulièrement les passages du livre en italien, langue qu’il ne maîtrisait pas. « Pour ces phrases en italien, explique-t-il, j’écrivais le texte dans la langue originale, je cliquais sur Google-traduction afin d’entendre comment ça se prononçait, car, j’aime reproduire, écouter, me mettre en osmose avec  ». Le résultat est tout simplement prodigieux, laissant apparaître en filigrane la part de grande humanité dont fait montre dans sa vie quotidienne Gabriel Bismuth-Bienaimé. « J’aime beaucoup travailler avec mes potes que sont Axel Zeltser et Basile Vallet-Petit, réalisateurs de courts-métrages et je suis très admiratif de l’acteur Alexandre N’Guyen, spécialisé dans le doublage et dont j’apprécie les qualités personnelles. Car, j’aime les gens qui avant d’être des comédiens sont d’abord des êtres humains ».

Fou de cinéma

Lecteur lui-même, aux goûts très éclectiques, adorant « L’étranger  » de Camus, autant que les mondes créées par Manu Larcenet, dans « Les cosmonautes du futur  », détestant quand « les personnages expliquent leurs émotions plutôt que de les vivre », Gabriel Bismuth-Bienaimé est un fou de cinéma. « Je pense qu’un bon film est un film qui me rend nostalgique d’une époque que je n’ai pas vécue. Des œuvres qui nous donnent l’impression de connaître les personnages qu’on nous a décrits. A ce titre, "Call me by your name" en plus du jeu incroyable de Timothée Chalamet, et de son écriture bouleversante est une de ces œuvres-là. » Avec plein de rêves dans la tête, soucieux des autres, jeune acteur prometteur et voix qui, désormais compte dans le monde du doublage Gabriel Bismuth-Bienaimé offre avec « Call me by your name » une lecture intégrale du livre en français exceptionnelle. D’une ouverture d’esprit, et d’une disponibilité confondantes, il montre qu’il est un formidable comédien pétri d’humanité.
Jean-Rémi BARLAND

« Call me by your name » « Appelle-moi par ton nom » en français par André Aciman (Le livre de poche). Lecture intégrale du roman en français par Gabriel Bismuth-Bienaimé. Livre Audio 1 CD MP3 Audiolib - "Call me by your name" film de Luca Guadagnino (DVD Sony Pictures)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.