Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Provence > Politique > Rencontre des Amis de Martine Vassal : débat sur l’environnement et la (...)

< >

Rencontre des Amis de Martine Vassal : débat sur l’environnement et la préservation du territoire

lundi 26 mars 2018

C’est à Aubagne que Martine Vassal (LR), présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et 1ère vice-présidente de la métropole Aix-Marseille Provence a réuni « ses amis » [1] afin de débattre autour de questions d’environnement et de préservation du territoire, en présence de Thierry Tatoni, directeur de l’Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Écologie Marine et Continentale. Occasion pour Martine Vassal de se féliciter des solutions trouvées par Alteo pour ne plus avoir de rejets en mer.

JPEG - 162.8 ko
Martine Vassal (Photo P.M.-C.)

« J’ai décidé de lancer un plan environnemental pour notre département car si nous avons un climat bénéfique nous réunissons aussi tous les risques à l’exception des avalanches. Il nous faut donc gérer les risques pour préserver ce territoire vecteur d’une attractivité remarquable. Cela passe déjà par l’éducation dès la petite enfance. Par une action de prévention et un travail en lien avec les entreprises pour améliorer l’environnement sans les chasser », déclare Martine Vassal. Revient sur les opérations menées dans la lutte contre les feux avec les pompiers, les sapeurs-forestiers, les bénévoles, les marins-pompiers, sous l’autorité du Préfet avant de considérer qu’« il faut agir sur le débroussaillement, en matière de prévention et, en matière de répression, il importe d’interpeller les incendiaires et de les punir. Je tiens à ce propos à souligner le remarquable travail des gendarmes l’an dernier ». Sylvia Barthélémy, présidente du conseil de territoire du pays d’Aubagne, profite de l’occasion pour intervenir sur le projet Val’Tram quasiment abandonné par la métropole Aix-Marseille-Provence. Martine Vassal entend le propos, note : « Nous avons 40 ans de retard dans ce département en matière de mobilité, ce qui n’arrange pas la préservation du territoire. Les trains sont peu nombreux, régulièrement en retard. Nous avons un plan mobilité, 5 00M€ sur 5 ans et il faut trouver l’argent pour le faire car, si on compte sur l’État nous allons attendre longtemps. Alors les voies réservées pour les bus ne sont certes pas la panacée mais c’est toujours mieux que la voiture. » Martine Vassal conclut son intervention en indiquant que le traditionnel banquet des amis, à Cuges-les-Pins, n’aura plus lieu en septembre mais le 30 juin.
Michel CAIRE


[1On a pu noter la présence de Gérard Gazay, maire d’Aubagne, Sylvia Barthélémy, conseil de territoire du Pays d’Aubagne, Jérôme Orgeas, maire de Roquefort-la-Bédoule, Patrick Boré, maire de la Ciotat, Danielle Milon, maire de Cassis, Patrick Ghigonetto, maire de Ceyreste, Bernard Destrot, maire de Cuges-les-Pins, Bernard Deflesselles, député de la 9e circonscription des Bouches-du-Rhône, Roland Giberti, maire de Gémenos

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.