Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Art de vivre > Vins et Gastronomie > Rencontres gourmandes de Vaudieu (saison 9) - Les Saint-Jacques font la fête (...)

< >

Rencontres gourmandes de Vaudieu (saison 9) - Les Saint-Jacques font la fête en automne

mardi 13 novembre 2018

JPEG - 134.3 ko
Au premier rang, Justine Imbert, Chieckhou Gueit et Jérôme Julien devant Christophe Guèze, Frédéric Bouraly, Eric Laugerias, Yannick Franques et Laurent Bréchet. (Photo M.E.)

La nouvelle saison des Rencontres de Vaudieu est lancée. Laurent Bréchet, le maître des lieux à Châteauneuf-du-Pape l’a ouverte pour la neuvième fois lundi dernier avec, à ses côtés, sa « petite main », efficace cependant, qui n’est autre que Dimitri Kutchenbrod. Rappelons que ce concours a pour objectif de réunir trois jeunes chefs « qui montent » dans la région. Ils se rencontrent autour d’un thème fédérateur : « savoir respecter les saisons et leurs produits » en réalisant un plat correspondant à la saison et au vin qui lui est attribué. Pour la petite (et la grande) histoire, signalons qu’Alexandre Mazzia, distingué dernièrement comme « chef de l’année » par Gault et Millau, fut un des candidats de ces rencontres gourmandes il y a quelques années Pour cette première 2018/2019, aux côtés de Laurent Bréchet, le jury était présidé par Yannick Franques, « Un des Meilleurs Ouvriers de France » en 2004 et chef de La Réserve de Beaulieu qui avait autour de lui les comédiens Eric Laugerias et Frédéric Bouraly, l’œnologue maison Philippe Cambie, l’ex-footballeur Marcel Dib, le maître charcutier ardéchois Christophe Gueze et Stéphane Robert, vigneron invité, qui était venu avec un Cornas somptueux, millésime 2011, de son Domaine du Tunnel à Saint-Peray. Outre ce Cornas, expression sublime de la Syrah, les invités étaient conviés à déguster le superbe Gigondas 2016 du Domaine des Bosquets, où officie avec grand talent Julien Bréchet, aussi à l’aise au volant de son bolide de rallyes qu’aux commandes de son pressoir, et le Châteauneuf du Pape blanc maison, « La Clairette de Gabriel » 2017, un vin mono cépage opulent et chaleureux dont les 1 200 bouteilles veulent rendre hommage au grand-père des Bréchet. C’est ce vin qui était servi avec « La Saint-Jacques en automne » de Chieckhou Gueit, le chef de « La Table Orsini » à Villeneuve les Avignon, qui devait, outre le coquillage, travailler champignons et topinambour en garnitures. Cette entrée a plus que séduit puisqu’elle a permis à son créateur de remporter la première étape de cette saison 9. En deuxième position, la savoureuse poire pochée aux épices de Mme Justine Imbert, du Jardin des Carmes à Avignon a presque fait jeu égal avec l’entrée alors que le suprême de pintade de Jérôme Julien, « Le Saint Rémy » à Saint-Rémy de Provence obtenait le troisième prix. Les Rencontres Gourmandes de Vaudieu sont bien lancées… Vivement l’acte II.
Michel EGEA

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.