Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Aix Marseille > Société > L’historienne Renée Dray-Bensoussan - une nouvelle immortelle à l’Académie de (...)

< >

L’historienne Renée Dray-Bensoussan - une nouvelle immortelle à l’Académie de Marseille

jeudi 9 novembre 2017

C’est lors d’une séance publique de l’Académie des Sciences, Lettres et Arts de Marseille au siège d’Aix Marseille Université (AMU) au Pharo que s’est tenue la réception donnée en l’honneur de la nouvelle académicienne, l’historienne Renée Dray-Bensoussan. Une intronisation solennelle qui s’est déroulée, comme le veut l’usage, par une entrée entourée de ses deux parrains Henri Tachoire et Régis Bertrand.

JPEG - 107.5 ko
Renée Dray Bensoussan au centre entourée des académiciens et académiciennes (Photo Mireille Bianciotto)
JPEG - 127 ko
Renée Dray Bensoussan accompagnée de ses parrains Henri Tachoire (Rouge) et Régis Bertrand (Jaune pour Lettres) (Photo Mireille Bianciotto)

Régis Bertrand rappellera le parcours de Renée Dray Bensoussan à grands traits, sa famille, sa carrière universitaire en Histoire avec « le plaisir de la transmission » puis, de souligner les deux grands axes de son travail de recherche : le premier, le judaïsme en citant ses travaux, la création de l’association "Ares" (Association pour la recherche et l’enseignement de la Shoah), ses engagements notamment auprès de la Fondation du Camp des Milles et son action sur l’intercultuel avec « Filles d’Abraham en dialogue », au sein de l’association Forum Femmes Méditerranée. Son second axe : les Femmes, avec l’association "Les femmes et la Ville" pour laquelle elle a co-dirigé la rédaction du dictionnaire « Marseillaises, vingt-six siècles d’Histoire » en 2000, dans le cadre de la célébration du 26e centenaire de la ville. Évoque une version actualisée qui a atteint « presque la parité avec 55 historiennes et 54 historiens ». Il conclut son intervention en annonçant accueillir une « éminente historienne », « membre de hautes instances juives  » et comme étant une académicienne digne pour succéder à Mgr Panafieu -devenu membre libre de l’Académie- qui a été reçu à l’Académie le 23 novembre 96.

JPEG - 136 ko
Renée Dray Bensoussan à la tribune lors de "son remerciement" (Photo Mireille Bianciotto)

Entretien avec Renée Dray-Bensoussan qui,lors de la prise de parole pour "son remerciement"a, selon l’usage, évoqué les 20 précédents académiciens de ce fauteuil 17 qui est devenu le sien. Puis a rendu un hommage appuyé à son prédécesseur Mgr Panafieu, « un homme de dialogue » avec lequel souligne-t-elle : « Je nous ai trouvé des points communs ». Enfin, toujours selon l’usage, le président Patrick Boulanger a fermé cette séance solennelle.

Reportage Mireille BIANCIOTTO

Renée Dray Bensoussan est également commissaire d’une nouvelle exposition « Sport et Shoah »qui se tiendra à la Cité des associations de Marseille, à partir du 20 décembre, dans le cadre de l’année européenne du sport 2017 à Marseille.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.