Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives



Accueil > Culture > Expositions > Rentrée de l’art contemporain à la Friche de la Belle de Mai-Marseille

< >

Rentrée de l’art contemporain à la Friche de la Belle de Mai-Marseille

dimanche 28 août 2016

Depuis 10 ans, la Friche fait sa rentrée artistique avec Art-O-Rama, premier salon international d’art contemporain du Sud de la France. Ce vendredi pour son inauguration, 3 nouvelles expositions, une Web TV et un film ont été aussi présentés. Le grand public peut ainsi découvrir de jeunes artiste contemporains et même pourquoi pas acheter leurs œuvres à Art-O-Rama qui regroupe une vingtaine de galeries d’Europe ou des États-Unis.

Les expositions

JPEG - 82.7 ko
Dans l’exposition Raoul Reynolds "fausse rétrospective" au premier plan "Une réalité rugueuse à étreindre 2014 en grès chamotté de Guillaume Gattier
JPEG - 42 ko
L’art contemporain qui s’inspire de la maison et de ses meubles. Galerie Crève Coeur - Renaud Jerez

A la Galerie Salle des machines, l’exposition « Incertitudes » présente de jeunes artistes de Hambourg produisant du film et des installations de matériaux éphémères comme pour "faire" des incertitudes de la vie « un vertige productif et réfléchi », nous explique-t-on. Ces artistes sont boursiers et donc déjà sélectionnés. Entrée libre.

Au 3° étage de la Tour, l’exposition « Raoul Reynolds une rétrospective » s’inscrit au contraire dans l’histoire de l’Art. Onze jeunes artistes français et écossais, une commissaire d’exposition et un poète ont monté un canular -Raoul Reynolds n’ayant jamais existé- pour mieux présenter leurs travaux sous le couvert de leur créature imaginaire. Ainsi le public doit à la fois lire le cartouche près de l’œuvre mais également un plan pour connaître, le nom de l’artiste réel, le titre et la date de son œuvre. Cette exposition célèbre le dixième anniversaire du jumelage entre Marseille et Glasgow comme la première « Incertitude » illustre le jumelage entre les 2 ports, Marseille et Hambourg.
Enfin, au Panorama « Interprétations à l’œuvre », regroupe 14 artistes français autour du geste et de la danse. On retrouve des vidéos, des installations, des sculptures et des gradins pour accueillir le public car de performances sont programmées pour interagir avec tous.

La Web TV

Labor Zero Labor, lancée le vendredi 26 août, est une télé d’artistes qui est proche du selfie. Il s’agit en effet de produire son expression en transformant le format de la télévision.
Dreamers y présente un film en continu mais attention ce n’est pas un film mais une œuvre d’art contemporain.
Enfin, Art o Rama, le salon international de la jeune création contemporaine est revenu en ce dernier Week-end d’août avec plus de 20 galeries et des éditeurs sur les 2 500 m² de la Cartonnerie.

Entretien : Jérôme Pantalacci, directeur de Art-O-Rama répond aux questions de Mireille Bianciotto.

Art-O-Rama, foire ce week-end et exposition jusqu’au 11 septembre, tous les jours de 15h à 20h - Tarif : 3 euros et 5 si couplé avec les autres expositions - Plus d’info : lafriche.org

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.