Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Sports > Retransmission Euro 2016 à Marseille : et à la fin de l’envoi Laurent Nuñez (...)

< >

Retransmission Euro 2016 à Marseille : et à la fin de l’envoi Laurent Nuñez touche

mercredi 8 juin 2016

Le préfet de police des Bouches-du-Rhône rappelle que l’instruction interministérielle du 22 février 2016 relative à la sécurité et à l’organisation des retransmissions sur grands écrans en dehors des fans zones officielles s’adresse aux communes du département, pour les zones bien spécifiques de retransmission des matchs sur écran géant organisées par les communes. Elle ne vise en aucun cas les débitants de boissons ou restaurants. Le décor est planté.

JPEG - 251.5 ko
(Photo Robert Poulain)

Mais,à aucun moment, Il n’a été question, que ce soit lors des réunions de préparation de l’Euro 2016 ou dans tout autre cadre, de recommandations du préfet de police visant à interdire les écrans géants ou les comptoirs sur les terrasses, dont les règles de gestion relèvent d’ailleurs du pouvoir de police des maires. Toutefois, et au cas par cas uniquement, est-il précisé, le préfet de police se réserve la possibilité, en lien avec la ville de Marseille, de réglementer les installations d’écrans et/ou extensions de terrasses de certains établissements. Il s’agira dans ce cas d’éviter des troubles à l’ordre public qui seraient liés à des attroupements sur la voie publique causés par ces extensions de terrasses et/ou ces écrans.

MLL plus forte que le MLD pour allumer le feu

L’OM va mal, les supporteurs supportent de moins en moins l’équipe. Désespoir ? Non, dans ce marasme une personne vient de prouver qu’elle savait allumer le feu en matière de football, bien plus que que le duo (qui n’en est plus vraiment un) Labrune-MLD, il s’agit de MLL : Marie-Louise Lota qui se révèle être une redoutable stratège du catenaccio commercial. Elle a ainsi écrit, pour le plus grand bonheur des cafetiers, restaurateurs...
« Comme vous le savez, I’UEFA a choisi Marseille comme « ville hôte » de l’Euro 2016. Cet événement, comme vous vous en doutez, et vu les circonstances exceptionnelles dues à l’état d’urgence sera placé sous très haute protection, et nous devrons respecter, dans l’intérêt de tous, toutes les règles relatives à l’occupation du domaine public ainsi que les demandes faites par la Préfecture.
Aussi, je vous informe des prescriptions suivantes :
- les comptoirs installés sur les terrasses et servant à la vente d’alcool sont proscrits, de même que les écrans de télévisions situés à l’extérieur (demande la Préfecture)
- Aucun débordement de terrasse ne sera toléré, des contrôles mutualisés systématiques seront organisés.
- Vous serez tenus de présenter vos autorisations lors de tout contrôle des représentants de l’autorité publique.
- Dans le cadre de la protection des marques commerciale partenaires, nous vous rappelons que l’installation de toute banderole ou « branding » de marque commerciale non partenaire est strictement interdite dans le périmètre élargi du Stade Vélodrome (500 mètres autour du Stade). Je compte sur votre collaboration et de votre discipline afin que cet événement se déroule dans des conditions optimales de sécurité.
"
Bon avouons-le, un arrêté d’interdiction de stade pour les équipes adversaires de la France aurait été bien venue...

Euro 2016 : la ville dégage en touche

Marseille peut concourir à "Danse avec les stars", après la lettre de MLL, la réponse du préfet de police, arrive le troisième temps de la valse où la ville se montre éblouissante dans un communiqué adressé aux cafetiers et aux restaurateurs : "Les directives contenues dans la circulaire interministérielle, co-signée par Myriam El Khomry, Bernard Cazeneuve, Patrick Kanner et Thierry Braillard et envoyée à tous les maires des villes participant à l’Euro 2016. Cette circulaire mentionne notamment que :
- « les zones grands écrans ne pourront être organisées sur l’espace public ouvert, mais dans des espaces clos et dont l’accès sera contrôlé » ;
- et, que celles-ci « devront être installées dans des lieux clos suffisamment spacieux pour accueillir les supporters : stades, centre des expositions, salles omnisports ».
Et de conclure par un sublime dégagement en touche : « La ville de Marseille précise que la sécurité relève de la compétence et de la responsabilité de l’État  ». Si avec cela Marseille n’apporte pas l’atout décisif à la candidature parisienne pour les JO, c’est à avoir le cœur fendu à tout jamais.
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.