Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Société > Risque de feux de forêts : 16 massifs interdits ce lundi 27 juin 2016 dans (...)

< >

Risque de feux de forêts : 16 massifs interdits ce lundi 27 juin 2016 dans les Bouches-du-Rhône

dimanche 26 juin 2016

En été, les espaces forestiers sont plus exposés aux risques d’incendie. Aussi, pour protéger les promeneurs et les sites, l’accès y compris par la mer, la circulation, la présence de personnes et les travaux dans les massifs forestiers sont réglementés par arrêté préfectoral du 3 février 2016 pour la période du 1er juin au 30 septembre 2016.

Une nouveauté dans le dispositif :

La carte légendée par trois codes couleur déterminant le niveau de dangerosité, distingue dorénavant, les dispositions applicables au public et celles pour les travaux :

Une vigilance particulière est de mise pour la journée du lundi 27 juin. L’accès sera ainsi interdit toute la journée pour 16 massifs du département (Montagnette, Rougadou, Alpilles, Chambremont, Chaîne des Côtes, Lunard, Collines de Lançon, Quatre Termes, Sulauze, Barjaquets, Arbois, Castillon, Côte Bleue, Calanques, Marcouline, Cap Canaille en noir sur la carte).

Propriétaires, promeneurs, simples citoyens, tous ont un rôle à jouer dans la prévention et la diffusion de l’information dans la veille et dans l’alerte. Pour protéger nos massifs forestiers durant l’été, la vigilance de chacun est primordiale et le concours de tous est crucial.

L’accessibilité est déterminée chaque jour en fonction de la météorologie et de la sécheresse. Elle est rendue publique pour chaque massif et pour les 90 communes concernées, chaque jour à 18 heures pour le lendemain sur le site internet de la préfecture bouches-du-rhone.gouv.fr, rubrique accès aux massifs en page d’accueil.

Messages

  • Nous les VTT et joggeurs qui menons nos entrainement toute l’année 3 à 4 fois/ semaines , ne comprenons pas très bien des mesures aussi radicales et relativement partiales. Nous entretenons de nous mêmes certaines portion de chemin .
    Nous ramassons les cartouches et les bouteilles de bières laissée dans les affûts par quelques chasseurs qui n’ont manifestement pas compris la notion déontologique de la chasse, activité au combien respectable à bien des niveaux mais la fédération des bouches du Rhône pourrait être plus pointilleuse à mon avis . Les décharges sauvages dans la colline qui ne semble déranger personne ( accès haut du chemin du Réservoir ) et qui comme vous le savez peut être à l’origine de départ de feu .
    L’argument de notre propre protection en cas d’incendie est évidemment tout à fait défendable . Mais notre présence dans la colline n’est elle pas une sécurité supplémentaire sur l’alerte du moindre départ de feu. Ne pourrait on pas réfléchir à la possibilité d’un statut de "guetteur" en se déclarant et en s’identifiant au SDISS avant chaque départ ( heure de départ itinéraire ) . Nous pourrions poursuivre nos entraînements tout en accomplissant un travail de surveillance très efficace puisque itinérant et empruntant des chemins forestiers isolés ( les Singles ). Notre sécurité étant assuré par nos vitesses d’évolution et la proximité toujours proche d’un GC ou DFCI
    Cordialement
    O.Saint Coulomb

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.