Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Sports > Rugby Pro D2 - Provence Rugby veut se rassurer face à Carcassonne

< >

Rugby Pro D2 - Provence Rugby veut se rassurer face à Carcassonne

jeudi 4 octobre 2018

JPEG - 196.7 ko
c’est Carcassonne « l’invité » de ce deuxième bloc du championnat, que l’on retrouvera à Maurice David ce soir (Photo Robert Poulain)

Entre Bayonne, Nevers et Oyonnax à l’extérieur, c’est Carcassonne « l’invité » de ce deuxième bloc du championnat, que l’on retrouvera à Maurice David ce vendredi 5 octobre à 20 heures. Et une chose est certaine, c’est que Provence Rugby aurait préféré un autre adversaire pour tenter de se remettre à l’endroit après deux défaites. Pour Nicolas Bézy, il ne faut pas se leurrer, « C’est un peu Français de dire que c’est un match à domicile, donc accessible. Carcassonne c’est l’équipe la mieux classée qui nous ait été donné de rencontrer depuis le début de l’année. Dans nos têtes c’est pas parce qu’on joue chez nous que cela va être un match plus facile qu’un autre. Nous sommes bien préparés et si certains sont étonnés en début de saison de voir Carcassonne à cette place, il suffit de regarder leurs matches à la vidéo pour mieux comprendre ça. C’est la meilleure défense du championnat en nombre d’essais encaissés et la force d’une équipe ça part de là. Ils sont solidaires, accrocheurs et très bien organisés. Nous avons recherchés quelques points faibles dans leur système et nous allons essayer de les exploiter au maximum… » Concernant la récurrence de certaines fautes dans le jeu, Nicole Bézy ne se cache pas derrière le petit doigt : « Nous commettons encore beaucoup trop de fautes, notamment concernant les plaquages. Si nous avions la solution miracle, nous l’appliquerions depuis longtemps. Il faut qu’individuellement nous prenions conscience qu’il y a des consignes strictes et qu’en ce qui concerne les placages c’est tolérance zéro. C’est à nous de faire de gros efforts là-dessus individuellement. C’est notre point faible et il faut vraiment que nous nous organisions. On ne peut pas continuer au rythme de deux cartons par match. » Jamie Cudmore, le manager général, poursuit sa mission qui est d’emmener les Provençaux vers plus de professionnalisme. « Il n’y a pas eu de travail psychologique particulier après les deux défaites. Il a simplement fallu évacuer la frustration emmagasinée au long de deux très longs voyages en bus. Notamment après le match de Bayonne où les consignes n’avaient pas été respectées et où le jeu n’était pas en place. C’est ça, il a fallu évacuer la frustration et les gars l’ont très bien fait. Cette semaine c’était très appliqué, concentré sur le boulot et je pense très excités en attendant le gros match de vendredi. » Il y a quelques jours, les rugbymen aixois ont passé une journée aux côtés des militaires du Peloton d’intervention de la Gendarmerie. Une expérience importante aux yeux de Jamie Cudmore : « Cela apporte vraiment beaucoup au groupe. Ce fut une bonne journée de cohésion qui nous a permis de sortir de notre quotidien. Cela fait plusieurs semaines que nous sommes ensemble et c’est hyper important de voir s’ouvrir de nouveaux horizons. Merci, une fois de plus, aux gendarmes qui nous ont accueillis... Tout va compter vendredi soir. »
Michel EGEA
Pratique. Provence Rugby reçoit Carcassonne, vendredi 5 octobre à 20 heures, stade Maurice David, Jas de Bouffan- Aix-en-Provence

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.