Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Politique > Rythmes scolaires : Marseille change de braquet

< >

Rythmes scolaires : Marseille change de braquet

jeudi 4 septembre 2014

JPEG - 212.6 ko
Jean-Claude Gondard et Danièle Casanova ont présenté ce jeudi des solutions provisoires pour la mise en place des rythmes scolaires (Photo Philippe Maillé)

Nécessité faisant loi la municipalité a donné un coup de collier sur la mise en place du dispositif des rythmes scolaires. « Le maire nous a donné des ordres pour trouver des solutions le plus tôt possible. Les derniers réglages ont été effectués ce matin », annonce Danièle Casanova, adjointe au maire, en charge de l’Éducation. Il est vrai que la médiatisation de la grogne des parents ne pouvait qu’ébranler la municipalité. Ainsi, des solutions « provisoires », « pour dépanner », ont été trouvées. De fait, à partir du vendredi 12 septembre, « nous allons ouvrir dans les écoles marseillaises des garderies qui seront organisées par les Fédérations populaires, celles-là même qui vont, plus tard, s’occuper des activités périscolaires dans les écoles », indique l’élue. Expliquant : « Nous avons reçu toutes ces Fédérations et nous leur avons demandé si elles étaient en capacité de s’occuper des garderies dans les écoles. Elles sont d’accord mais il faut encore que l’on prépare des Conventions d’occupation de locaux qui règlera les responsabilités de chacun ».
Dans les écoles, à partir du 12 septembre, l’on retrouvera « soit des Fédérations d’éducation populaire qui feront garderie avec une partie des animateurs qui interviendra dans les écoles pour les activités périscolaires et dans les quelques écoles qui ne sont pas couvertes par les Fédérations, on autorisera les associations de parents d’élèves, à condition qu’elles soient enregistrées à la Préfecture et qu’elles soient assurées, à faire des garderies », avance l’élue.
Reste, un problème et pas des moindres, celui de l’organisation de ce vendredi 5 septembre. « Les mairies de secteur, indique Danièle Casanova, ont établi un système d’accueil dans les centres aérés pour recevoir une partie des enfants l’après-midi. » Et, quand les problèmes commencent… Un préavis de grève dʼune partie du personnel de restauration scolaire, est prévue ce vendredi à lʼinitiative de l’UNSA. Et in fine, 189 écoles n’auront pas cantine ce jour-là. Les parents devront récupérer leurs enfants à 11h30. Danièle Casanova d’indiquer que la municipalité a demandé aux agents municipaux dʼêtre présents dans les écoles l’après-midi et dʼassurer leur mission jusquʼà 16h30 dans les établissements qui ne sont pas affectés par la grève, soit 255 écoles. En revanche, poursuit-elle : « Je demande aux parents de ne pas exagérer, de ne laisser leurs enfants que s’ils ne peuvent vraiment pas les récupérer. Le personnel municipal a insisté sur le fait que leur statut ne leur permettait pas de garder les enfants en garderie. Il ne faudrait pas qu’il y ait trop d’enfants et que d’autres syndicats se mettent en grève ».

« Les délais de la mise en place des rythmes scolaires vont être raccourcis »

L’élue se veut rassurante : « Les délais de la mise en place des rythmes scolaires vont être raccourcis. » Elle explique : « Au mois d’août quand nous avions lancé nos appels à projet nous avions eu peu de réponses. on a en eu beaucoup plus depuis le 20 août. Et les Fédérations ont proposé d’augmenter leur Temps activité périscolaire (TAP). Par ailleurs, ajoute-elle : « On a copié sur la ville d’Aix-en-Provence en faisant sauter le verrou du Bafa pour le recrutement. Nous avons demandé aux associations de recruter des jeunes, même sans le Bafa, de les former et leur faire passer le BAFA en interne »
Quant au statut du personnel municipal dans cette aventure c’est Jean-Claude Gondard, secrétaire général de la mairie de Marseille qui apportera quelque éclairage : « Le personnel municipal concourt au service publique de l’éducation en appuie des enseignants sur ce qui est du temps scolaire et en appuie du responsable municipal des activités périscolaires à venir. Par conséquent il participe à la mission de surveiller les enfants. Il le fait dans le cadre de la cantine, de la récréation, donc il sait que cela fait partie de ses missions. Le personnel municipal ne peut pas endosser une responsabilité première sans un encadrement qui doit être mis en place. Et c’est ça la difficulté de demain, l’encadrement général du dispositif n’est pas encore en place, il le sera la semaine prochaine. Néanmoins nous avons demandé à ce que le personnel municipal soit présent demain dans les écoles jusqu’à 16h30, c’est son temps de travail. Il le sera sauf en cas de mouvement de grève. »
Et de résumer : « Dès la semaine prochaine nous allons réunir les conditions, un système de secours, de dépannage, sans activités, une garderie avec des jeux dans la cour avec de l’encadrement. Ce dispositif se déployant, Il montera en puissance de vendredi en vendredi et dès le 4e vendredi nous passerons là, sur un nombre aussi significatif d’écoles possibles, au début des activités périscolaires ».
Danièle Casanova de déclarer que la mise en place complète des activités périscolaires est prévue à la rentrée des vacances de la Toussaint.
Patricia Maillé-Caire

Les parents dʼélèves peuvent sʼinformer directement auprès de leur groupe scolaire pour connaître le dispositif en place et les moyens mis en œuvre par la municipalité : le site internet Marseille.fr et Allô Mairie (0 810 813 813).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.