Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Art de vivre > Bons plans > Salon des Agricultures de Provence : soleil et public attendus les 7, 8 et (...)

< >

Salon des Agricultures de Provence : soleil et public attendus les 7, 8 et 9 juin

mercredi 5 juin 2019

Le Salon des Agricultures de Provence a su s’imposer comme un événement majeur dédié à la découverte des productions agricoles, des terroirs et des saveurs des Bouches-du-Rhône. Ainsi, fort du succès de la dernière édition qui a réuni 50 800 visiteurs, le Salon des Agricultures de Provence 2019 se tiendra les 7, 8 et 9 juin au Domaine du Merle à Salon-de-Provence.

JPEG - 60.3 ko
(Photo Robert Poulain)

Véritable vitrine de la richesse du monde agricole des Bouches-du-Rhône, premier bassin agricole français, renommé pour ses productions de fruits, de légumes, d’élevage, le Salon des Agricultures de Provence investit le Domaine du Merle pour une 4e édition riche en rencontres et en animations. Un événement organisé depuis 2016 par la Chambre d’Agriculture des Bouches-du-Rhône, porté par le Département 13, la Métropole Aix-Marseille-Provence, Territoire du pays Salonais, le Pays d’Arles et Montpellier SupAgro avec le soutien de la Ville de Salon-de-Provence. Et le Merle est toujours aussi peu moqueur pour cette 4e édition tant les manifestations vont être diverses avec, au programme : un Village de vente animé par 120 Producteurs ; 1500 animaux dans la Grande Ferme ; des leçons de cuisine et des dégustations sur tout le salon ; des animations, des jeux et des ateliers pour tous ; un espace de présentation de matériel agricole professionnel. Labellisé Événement Marseille Provence Gastronomie (MPG) 2019, le Salon des Agricultures de Provence accueille un grand banquet provençal élaboré par des chefs cuisiniers étoilés avec des produits emblématiques du terroir le samedi 8 juin en soirée et en plein air. Un événement initié par le Département et Provence Tourisme qui devrait réunir un millier de convives dans les allées du salon, au cœur du Village. Les chefs cuisiniers étoilés de ce banquet provençal -Fanny Rey (L’Auberge à Saint-Rémy-de-Provence), Dominique Frérard (Les Trois Forts, Sofitel Vieux-Port à Marseille), Guillaume Sourrieu (L’Épuisette à Marseille) et Jean-Luc Rabanel (L’Atelier à Arles) - feront la part belle à l’agneau (produit Label Rouge Agneau de Sisteron) et aux légumes de saison. Le plat principal sera cuisiné selon 4 recettes différentes, signées par chacun des chefs étoilés. On peut choisir le plat de son chef préféré. Ce grand banquet est mis en œuvre par les Maîtres Cuisiniers de France, avec la complicité notamment du Chef Christian Étienne. En partenariat avec Interbev, le MIN Aix-Marseille Provence (Arnavaux) et le MIN de Châteaurenard [1]. Plaisirs gourmands et dégustations sont, au-delà du banquet, un temps fort du Salon qui propose plusieurs formules de restauration (snack provençal, restaurant, food trucks) et des tables de pique-nique en accès libre. Les visiteurs peuvent aussi composer leur menu directement sur les stands des producteurs. La Cuisine des Chefs, les Maîtres Cuisiniers de France, les Chefs du Pays Salonais et les Chefs de cuisine des Collèges du Département animent des ateliers culinaires. Des recettes inédites ou traditionnelles à découvrir et à déguster pour apprendre à bien cuisiner les produits du terroir. Smoothie, vin et bière. Les Jeunes Agriculteurs associent fruits et légumes dans leur nouveau Bar à Smoothies.Un Bar à Bière et un Bar à Vins sont animés par respectivement l’association Bière de Provence et par le CIVP et Inter vin Sud-Est. Pour une consommation raisonnable et modérée, comme il se doit.

« Ce sont les bons produits qui font les bonnes assiettes »

Danielle Milon, présidente de Bouches-du-Rhône Tourisme ne manque pas de rendre hommage au monde de l’agriculture « si important pour nous et tout particulièrement en cette année de la gastronomie en Provence tant il est vrai que ce sont les bons produits qui font les bonnes assiettes ». Tandis que Lucien Limousin, vice-président du Département en charge de l’agriculture dénonce pour sa part « un agribashing » et invite à mettre en avant « la qualité de nos productions ». Des propos qu’apprécie tout particulièrement Patrick Lévêque, le Président de la Chambre d’agriculture des Bouches-du-Rhône qui voit dans ce salon « l’occasion donnée à la profession d’avoir un contact direct avec la population et, ainsi, de dissiper un certain nombre de problèmes, de faire mesurer à quel point notre agriculture ne cesse d’évoluer ».

Le département de la Dordogne est l’invité d’honneur du Salon des Agricultures

Le département de la Dordogne est l’invité d’honneur du Salon des Agricultures de Provence 2019. Membre du réseau Agrilocal, tout comme le département des Bouches-du-Rhône, la Dordogne-Périgord a à cœur de partager ses saveurs gourmandes. Foie gras, truffe, noix ou canard... Plus de la moitié des produits agricoles de Dordogne sont sous label de qualité. Un terroir à découvrir si ce n’est fait et à déguster dans tous les cas. Le salon des Agricultures de Provence, on le mesure, constitue un lieu privilégié d’échange entre les consommateurs et les professionnels de la production agricole. Durant les 3 jours, le public peut assister aux défilés des animaux présentés par leurs éleveurs ou à la traite des brebis, déguster fruits, légumes, miels et fromages, viandes ou produits de la mer, participer aux jeux organisés sur les stands, admirer les tracteurs les plus innovants et la presse de foin à l’ancienne, ou apprendre à tailler l’olivier.

« Nous avons une diversité d’activités qui vise à permettre à chacun de s’épanouir en fonction de ses qualités »

L’agriculture française d’aujourd’hui est innovante, connectée, responsable. Elle crée des emplois, forme des jeunes et des professionnels, participe à la vitalité des territoires, à la préservation de l’environnement et à la biodiversité. Les professionnels des filières agricoles se retrouvent au Salon pour échanger et partager, entre professionnels et avec le grand public. 25 exposants, 45 marques sont représentées cette année... Le salon des Agricultures de Provence 2019 est un rendez-vous pour les producteurs, les organisations professionnelles, les fabricants et équipementiers du monde agricole. Sur 2 500 m², une zone accessible à tous présente les dernières nouveautés en tracteurs, machinisme agricole, équipements et services, des outils traditionnels aux technologies les plus évoluées. À l’initiative du Conseil départemental, le salon accueille l’assemblée générale du réseau national Agrilocalle le vendredi 7 juin à 9h30. L’association a pour vocation de promouvoir les circuits-courts, le développement de l’agriculture de proximité et de l’artisanat des métiers de bouche, ainsi que le renforcement de l’économie locale notamment via la restauration collective et toute la restauration hors domicile. Son AG regroupe les représentants des 36 départements de France adhérents. La conférence de presse de présentation du salon a permis de mettre en avant plusieurs facettes de la filière agricole. Ainsi, une visite du marché de Saint-Just implanté sur le Parvis du Département, un marché qui fait la part belle au bio. Puis départ vers l’Esat La Bessonnière, à Sainte-Marthe, qui accueille 65 salariés en situation de handicap. Occasion de mettre tout particulièrement en exergue le travail accompli en matière d’espace vert, d’agriculture bio, de vente de la production et de la table d’hôte. La philosophie du lieu se traduit en une phrase : « Nous avons une diversité d’activités qui vise à permettre à chacun de s’épanouir en fonction de ses qualités ». Et d’ajouter : « Nos productions sont bio. Notre clientèle, locale, nous dit retrouver des saveurs d’enfance. Et nous produisons suffisamment peu pour ne faire de concurrence à personne ».

« On parle beaucoup de la suppression de l’ISF qui représente 4 milliards d’euros mais quasiment pas des déchets alimentaires qui représentent 18 milliards »

Puis, direction le Marché d’Intérêt national (MIN) des Arnavaux où dynamisme et humanisme se conjuguent. Marc Dufour présente, avec passion le marché du futur qui est en cours de construction en s’appuyant sur une stratégie en trois axes : diversification du potentiel des produits et des activités, optimisation et requalification des espaces et innovation afin de booster la création de valeur ajoutée. Le MIN entend ainsi devenir un centre de distribution urbain dans lequel on imagine et déploie une logistique à haute valeur ajoutée ; un marché qui rapproche la consommation de la production, mais aussi un lieu qui accueille un incubateur food tech. Et puis le progrès passe aussi par la lutte contre le réchauffement climatique avec un ambitieux plan photovoltaïque et la lutte contre le gaspillage et la solidarité. Le Min, c’est aujourd’hui 8 000 tonnes de déchets, soit autant qu’une ville de 25 000 habitants. Le directeur se félicite du partenariat qui se met en place avec la Banque alimentaire : « Les produits seront trié et mis à disposition de populations qui ne peuvent jusque là y avoir accès ». Jean Borreda, au nom de la Banque alimentaire explique « l’impérieuse nécessité de réduire le stock de déchets et la valeur que représente ce gisement de fruits et de légumes dans un département qui compte des secteurs parmi les plus pauvres de France où il importe d’avoir de tels produits pour faire face aux carences alimentaires chez des jeunes des étudiants et des personnes âgées ». Et d’avancer : « On parle beaucoup de la suppression de l’ISF qui représente 4 milliards d’euros mais quasiment pas des déchets alimentaires qui représentent 18 milliards ». C’est ainsi qu’un local va être aménagé pour la création d’une légumerie solidaire ce qui permettra, également de créer des emplois.
Michel CAIRE

Plus d’info : salondesagriculturesdeprovence.com


[1Provence.Banquet provençal Salon des Agricultures de Provence. Samedi 8 juin à 20H00. Formule Plat : 13 € (bouteille d’eau + pain). Formule Plat et Dessert fruité : 16 € (bouteille d’eau + pain). Il est recommandé de réserver en ligne salon-agricultures-provence.com ou sur le salon à partir du 7 juin, dans la mesure des places disponibles.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.