Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Art de vivre > Vins et Gastronomie > Salons professionnels : Millésime bio migre vers Marseille pour contrer (...)

< >

Salons professionnels : Millésime bio migre vers Marseille pour contrer Vinisud qui devient annuel à Montpellier

mercredi 15 juin 2016


Les tire-bouchons sont dégainés du côté de Montpellier où deux salons professionnels réputés, Vinisud et Millésime bio se tirent une sacrée bourre. Pour comprendre la situation, un petit rappel historique s’impose.
Millésime Bio est né en 1993, créé et organisé par les vignerons de l’association interprofessionnelle Sudvinbio. Salon professionnel présenté comme « abordable et efficace », il propose une offre 100% biologique permettant aux acheteurs de concevoir leur gamme en toute confiance. Sudvinbio mandate Ecocert pour contrôler la conformité au règlement biologique des vins présentés. Chaque exposant dispose du même modèle de stand et c’est le produit qui est mis en avant. En 2016 il a rassemblé près de 873 exposants venus de 15 pays différents issus des deux hémisphères et 4 500 visiteurs. C’est un salon annuel qui, traditionnellement, se tient en fin du mois de janvier au parc des expositions de Montpellier.
Vinisud a été créé en 1994. Organisé une année sur deux à Montpellier, en alternance avec Vinexpo à Bordeaux, il veut être « la vitrine du premier vignoble mondial qui représente, à lui seul et en Méditerranée, plus de 50% de la production mondiale. Chaque édition rassemble la majorité des producteurs de vins méditerranéens et acheteurs professionnels de tous les continents, contribuant ainsi à ouvrir la Méditerranée aux nouveaux marchés du vin. » En 2016 il a rassemblé 1 750 exposants et accueilli 32 000 visiteurs/acheteurs. Il se tient, lui aussi, au parc des expositions de Montpellier dans la foulée de Millésime Bio.
L’an dernier, Vinisud annonçait qu’il devenait annuel à Montpellier. Une décision diversement appréciée dans le milieu des vignerons qui ne voient pas d’un très bon œil la multiplication des salons et les frais générés pour y participer. Dans un contexte très concurrentiel, avec le succès croissant de « Prowein » en mars à Düsseldorf (6 000 exposants, 50 pays, 52 000 visiteurs), cette « annualisation » est aussi un coup porté à Vinexpo qui s’est toujours affirmé comme « la » manifestation de référence en France.

Le chevauchement des dates est un casus belli

Mais revenons à Montpellier. En avril dernier, Sudvinbio réalisait par e-mail un sondage auprès des exposants du Salon Millésime Bio 2016, leur posant la question d’un rapprochement aux mêmes date et lieu des salons Millésime Bio et Vinisud. Sur 374 réponses, 77% d’entre eux s’y opposent. Le 13 mai dernier, les représentants de Sudvinbio rencontraient ceux de Vinisud pour discuter des possibilités de synergies entre les deux salons. Après discussion sur le maintien de l’identité de chacun, Sudvinbio a proposé à Vinisud de déplacer ses dates immédiatement avant ou après Millésime Bio, sans recoupement, sur le Parc des Expositions de Montpellier. Le 30 mai, dans un communiqué de presse, Fabrice Rieu, Président de Vinisud, annonçait que le salon se tiendrait du 29 au 31 janvier à Montpellier à cheval sur Millésime Bio qui, lui, se tiendrait les 30 et 31 janvier et 1er février. Le Président Rieu évoquant dans son communiqué des « collaborations à venir » entre les deux salons, une « synergie » et un « rapprochement qui est une opportunité exceptionnelle pour la visibilité des vins de toutes les régions participantes. » Il y a, semble-t-il, loin de la coupe aux lèvres… Surtout pour les dirigeants de Sudvinbio qui déclarent : « Les organisateurs de Vinisud ont pris la décision unilatérale de positionner leur salon du 29 au 31 janvier 2017, soit deux jours de recoupement avec Millésime Bio. Nous rappelons que le créneau de date de fin janvier est occupé par Millésime Bio depuis près de 25 ans. Malgré le soutien de la Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées à Millésime Bio, Sudvinbio n’avait pas de garantie stable et durable du respect de l’intégrité de son créneau de dates et de l’implantation au Parc des Expositions de Montpellier comme seul salon professionnel des vins sur ces dates.Vinisud s’étant montré inflexible sur ses dates communiquées à ses exposants, la délocalisation de Millésime Bio nous a été imposée. Sudvinbio a choisi d’implanter Millésime Bio 2017 au Parc des Expositions de Marseille-Chanot du lundi 30 janvier au mercredi 1er février 2017. » Et le communiqué de poursuivre : « Cette nouvelle étape projette le salon dans une nouvelle dynamique, tout en permettant de garantir l’autonomie de gestion de l’évènement et de préserver son identité et son organisation si spécifiques. Millésime Bio est depuis deux décennies l’un des acteurs et des moteurs de la croissance de la filière viticole biologique. Nous tenons à poursuivre notre action et gardons à cœur l’accompagnement du développement économique et les intérêts des producteurs qui nous font confiance, dans notre région, en France et à l’étranger. » Alors, cette situation peut certes être observée comme une aubaine du côté de Marseille qui « hérite » d’un salon professionnel international sans essuyer de plâtres puisque l’organisation est déjà bien rodée. De plus, à la croisée « sud » des chemins entre Provence, vallée du Rhône et Languedoc Roussillon, Millésime Bio peut trouver un nouveau terreau pour se développer. Mais il n’en demeure pas moins vrai que les deux salons entrent désormais en réelle concurrence. Nous serions tentés de dire que c’est le plus petit qui s’est peut-être tiré une balle dans le pied. Mais il ne faut pas oublier que l’annualisation de Vinisud n’a pas fait que des heureux. Puis il faudra peut-être compter sur une mobilisation de la « communauté bio » qui peut voir dans cette délocalisation l’occasion d’affirmer encore plus son identité propre et ce dans la deuxième ville de France. A suivre…
Michel EGEA

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.