Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Ailleurs > Sciences > Santé : Deux prix pour Alexia Lopresti, jeune Marseillaise pour ses (...)

< >

Santé : Deux prix pour Alexia Lopresti, jeune Marseillaise pour ses recherches en cancérologie

mardi 15 janvier 2019

Le cancer est une maladie très complexe, aux multiples facteurs. Ces 20 dernières années, via les progrès de la biologie moléculaire, de l’imagerie et de la génomique, de belles avancées ont été faites dans leur connaissance, leur classification, leurs traitements adaptés à chaque malade.

JPEG - 133.9 ko
Alexia Lopresti a été lauréate de deux prix lors des journées "Jeunes Chercheurs" organisées à Paris par la fondation Arc (Photo D.R.)

On ne connait pas encore tout du procédé « qui le met en route, l’accompagne » et c’est un challenge qu’il faut vivement encourager comme ces « Journées Jeunes Chercheurs » organisées par la Fondation ARC. Neuf jeunes chercheuses originaires de différents sites de recherches français ont été récompensées pour leurs travaux en cancérologie. Une des lauréates, Alexia Lopresti est doctorante sous la responsabilité scientifique d’Émilie Mamessier-Birnbaum au Centre de Recherche en Cancérologie de Marseille (CRCM) que dirige Jean-Paul Borg, également Directeur scientifique de l’Institut Paoli-Calmettes La communication de cette jeune chercheuse est très révélatrice des nouvelles pistes ouvertes dans le traitement de nombreux cancers. Elle l’a intitulé : « A l’écoute des cellules tumorales circulantes (CTC) pour évaluer et suivre la réponse au traitement ». On est là au cœur des études cliniques menées pour identifier et ensuite traiter de manière rapide et efficace des « cellules tumorales circulantes » après une simple prise de sang. Une identification qui n’en reste pas moins très complexe en raison des multiples processus pouvant conduire à l’activation tumorale ou à l’activation de nos cellules immunitaires, et donc de défense. Repérer ces cellules malignes circulantes, les pister, les traiter, c’est désormais une approche globale qui permet d’avoir un traitement plus efficace. Cet outil de pré-screening des CTC pourrait donc fortement bénéficier aux cliniciens et donc aux patients. Autant de progrès qui témoignent d’une révolution scientifique et médicale qui nécessite des besoins médicaux, une capacité de recherches considérables et qui a besoin d’être soutenue, largement ouverte aux jeunes chercheurs. Alexia Lopresti a été lauréate de deux prix lors des journées "Jeunes Chercheurs" organisées à Paris par la fondation ARC.
Christine LETELLIER

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.