Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Aix Marseille > Politique > Sécurité : Bernard Cazeneuve veut étendre la méthode marseillaise de lutte (...)

< >

Sécurité : Bernard Cazeneuve veut étendre la méthode marseillaise de lutte contre le trafic de drogue à l’ensemble du territoire

jeudi 25 juin 2015

JPEG - 100.6 ko
Bernard Cazeneuve était ce jeudi à Marseille (Photo Robert Poulain)
JPEG - 161.5 ko
Bernard Cazeneuve entouré des représentants des différents services de police du territoire (Photo Robert Poulain)

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a écourté son voyage marseillais qui devait le conduire à participer, le soir, au dîner du Crif. Il a, lors de sa visite phocéenne, rencontré les taxis avant d’indiquer, en début d’après-midi, qu’il allait rejoindre Paris pour « poursuivre le dialogue ». Auparavant il avait eu le temps de se féliciter des résultats de l’expérience de lutte contre le trafic de drogue à Marseille, qui a vu la mise en place d’une coopération des différentes forces de l’ordre. Le résultat est suffisamment patent pour que le ministre évoque « des résultats encourageants, un travail remarquable » et indique que la méthode pourrait être étendue à l’ensemble du pays, « dans les 3 semaines qui viennent », a-t-il précisé.
Mis en place en avril, ce dispositif consiste en une coopération « renforcée » entre les services d’enquête de la sûreté départementale et ceux de la police judiciaire pour analyser le renseignement criminel, échanger les informations entre les différentes directions et garantir de cette manière la coopération la plus efficiente possible a expliqué le ministre qui, une nouvelle fois, a dénoncé la drogue.
« La lutte contre les trafics de drogue est une priorité du gouvernement que nous devons mener avec détermination. Les Français doivent comprendre les enjeux de cette lutte en matière de santé. Ils doivent aussi comprendre son importance en matière de délinquance. Et, à ce niveau, il n’y a aucune distinction entre drogue dure et douce ». Pour lui « Il importe de lutter contre l’ensemble de la filière qui part des guetteurs, passe par les trafiquants, les criminels, les réseaux internationaux ». Et de lancer : « La République doit être partout chez elle et il doit régner sur l’ensemble du territoire une seule loi et une seule autorité. Il est inadmissible que des quartiers entiers puissent être confisqués par les trafiquants ».
Le « pilotage renforcé » de la lutte contre les trafics de drogue, placé «  sous l’autorité du préfet de police  », ne doit pas aller, pour le ministre, jusqu’à la fusion des services PJ et DDSP dans ce domaine. D’autant que la stratégie mise en œuvre à Marseille « porte ses fruits ». Évoquant : « l’opération coup de poing » qui a permis le 15 juin l’interpellation de 34 personnes dans la cité de La Castellane.
Bernard Cazeneuve a annoncé qu’il adresserait sous peu, aux Préfets, une note sur les « conditions dans lesquelles » cette méthode pourrait être étendue à l’ensemble du territoire.
Patricia MAILLE-CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.