Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Provence > Politique > Sénatoriales dans les bouches-du-Rhône. La gauche et les écologistes espèrent (...)

< >

Sénatoriales dans les bouches-du-Rhône. La gauche et les écologistes espèrent un Printemps sénatorial

samedi 12 septembre 2020

JPEG - 28.5 ko
Jérémy Bacchi mènera la liste "Pour un territoire solidaire, démocratique et écologique" issue de l’union de la gauche et des écologistes aux sénatoriales © D.R.

Dans la dynamique de la victoire du Printemps Marseillais aux municipales de Marseille gauche et écologistes se présentent unis aux sénatoriales dans les Bouches-du-Rhône. Ses trois premiers candidats sont ainsi le communiste Jérémy Bacchi, la socialiste Marie-Arlette Carlotti et l’écologiste (EELV) Guy Benarroche. Jérémy Bacchi, assistant social de formation, grandit dans les quartiers Nord de Marseille. Son grand-père fut résistant pendant la Seconde Guerre mondiale. Il adhère au PCF à l’âge de 15 ans. Élu secrétaire de section dans le 13e arrondissement à 18 ans, il devient le 7 septembre 2017 secrétaire départemental à la suite de Pierre Dharréville. En 2020, il est pressenti pour conduire une liste de large rassemblement aux municipales à Marseille dans les 13e et 14e arrondissements face au RN sortant. Tête de liste du Printemps Marseillais dans le 7e secteur de la ville, il arrive en troisième position au soir du premier tour avec 15,57 % des voix et annonce qu’il se retire « en appelant sans réserve à battre le RN lors du second tour », arrivé en tête dans ce secteur, une décision qui n’avait pas manqué de faire polémique au sein du Printemps Marseillais. La socialiste Marie-Arlette Carlotti occupe la deuxième place. Elle a été ministre déléguée aux Personnes handicapées et à la Lutte contre l’exclusion au sein du gouvernement Jean-Marc Ayrault du 16 mai 2012 au 31 mars 2014. Elle est aujourd’hui députée de la 5e circonscription des Bouches-du-Rhône. Elle se félicite de l’élan progressiste qui a poussé à l’élaboration de cette liste. Marie-Arlette Carlotti, est présidente du Haut comité pour le logement des personnes défavorisées depuis le 23 août 2015. Guy Benarroche, EELV, militant de l’union, comme les deux autres têtes de liste, se réjouit de cet accord réalisé au niveau local et espère que la vague verte des municipales se poursuivra afin de permettre la création d’un groupe écologiste au Sénat. Gaby Charroux, le maire communiste de Martigues et Michèle Rubirola, maire Printemps Marseillais de Marseille figurent symboliquement en 9e et 10e position de cette liste intitulée « Pour un territoire solidaire, démocratique et écologique » qui affiche l’ambition d’obtenir trois sièges. La candidature du sénateur sortant Jean-Noël Guérini, divers gauche, semble peu inquiéter, Jérémy Bacchi qui tient à rappeler qu’il n’est plus président du Département des Bouches-du-Rhône contrairement à 2014 alors que Guy Bennaroche insiste sur le fait qu’il a soutenu Martine Vassal (LR) lors des dernières municipales...
Michel CAIRE

La liste "Pour un territoire solidaire, démocratique et écologique"
- 1. Bacchi Jérémy (PCF)
- 2. Carlotti Marie-Arlette (PS)
- 3. Benarroche Guy (EELV)
- 4. Avila Carmen (Génération.S)
- 5. Gachon Loïc (PS)
- 6. Einaudi Michèle (PS)
- 7. Tassy René (EELV)
- 8. Capdeville Christine (PCF)
- 9. Charroux Gaby (PCF)
- 10. Rubirola Michèle (PM)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.