Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Provence > Economie > Transport. Les autocars de "NAP tourisme" à la relance avec davantage de (...)

< >

Transport. Les autocars de "NAP tourisme" à la relance avec davantage de tourisme local

mercredi 24 juin 2020

Placé à sa demande, le 11 avril 2019, en redressement judiciaire, le voyagiste "NAP Tourisme" a voulu profiter de la crise sanitaire pour communiquer sur sa nouvelle stratégie de relance, avec l’arrivée à sa tête depuis septembre dernier d’Alain Bouzemane. La nouvelle tactique de la société consiste en davantage de tourisme local avec des offres à la journée guidées en autocars dans quelques-uns des plus beaux sites de Provence. De nouvelles navettes privatisées pour les entreprises et pour cet été une centaine de sorties à la journée, au départ d’Aix-en-Provence, Aubagne et Marseille, à l’adresse des familles vers les plages du littoral, comme La Ciotat, Cassis ou Sanary-sur-Mer.

JPEG - 118.3 ko
Alain Bouzemane à gauche, le nouveau président de NAP Tourisme, et Olivier Moncoudiol (à droite), le responsable commercial et communication de l’entreprise. © NAP Tourisme

« Notre entreprise a fonctionné sur la base du volontariat durant la crise sanitaire », nous explique Alain Bouzemane, « Avec les premières informations reçues en début d’année, nous avions appris rapidement les annulations vers l’Italie, notamment. A partir de janvier, c’est aller crescendo. Puis du 19 mars au 11 mai, il n’y a plus rien eu, avec un arrêt total de notre activité tourisme et la mise au chômage partiel de la quasi-totalité du personnel de l’entreprise. » Créé il y a 20 ans, le groupe "NAP tourisme" était « en pleine restructuration » quand est survenue la crise du Covid-19. « Nous avions déjà acté nos nouvelles offres avant la crise sanitaire, poursuit son PDG, et, les derniers événements nous ont permis de mieux les préparer avec le principe de nouvelles sorties guidées en autocars, sur une journée. Nous avons la volonté de nous rapprocher de la clientèle locale, régionale, et toujours mieux répartir nos activités entre les transports réguliers, les transports secs, et ceux directement liés au tourisme avec la France, l’Italie et l’Espagne. » Pénalisée, qui plus est, par les annulations des déplacements scolaires depuis les derniers mois, la société a davantage misé, dès cet été, sur des offres de balades en Provence à proposer au grand public. « Nous avons souhaité restructurer et renouveler notre offre sur des plus courtes distances pour nous diriger aussi vers une cible de clientèle plus jeune et plus active. », précise Alain Bouzemane avant d’ajouter : « Il faut comprendre qu’après une phase d’audit, nous avons dû réduire nos charges, repenser nos métiers, auditionner nos services, restaurer le dialogue social, redéfinir notre stratégie commerciale et regarder toutes les opportunités à l’externe. »

« L’autocar peut-être une réponse à beaucoup de problématiques sur la question de la mobilité dans la Région »

Un développement qui a comme objectif « de cibler à la fois les jeunes qui veulent aller passer la journée à Saint-Cyr-sur-Mer ou une famille qui entendra cet hiver aller skier à Pra-Loup. On veut apporter une réponse davantage personnalisée aux besoins du territoire. Dans une période difficile, nous avons dû nous réinventer et sommes convaincus que l’autocar peut-être une réponse à beaucoup de problématiques sur la question de la mobilité dans la Région. » Avec ses nouvelles navettes estivales, l’autocariste propose des sorties à la journée au départ de Marseille, Aubagne et Aix-en-Provence, jusqu’en septembre, à partir de 13 € par personne. « Nous nous sommes inspirés de l’offre hivernale lancée l’an dernier avec des navettes des neiges  », explique à son tour Olivier Moncoudiol, le responsable commercial et communication de l’entreprise. « Cet été, nous avons décidé de faire pareil pour quelques-uns des plus beaux sites de la région et les plus belles plages de notre littoral régional », indique-t-il. Viennent ainsi de naître les « navettes des plages » vers Bandol, La Ciotat, Sanary, Saint-Cyr-sur-Mer, Six-Fours-les-Plages ; celles « des îles » vers Bendor, Les Embiez, Porquerolles ; les « navettes des randos » vers le Lac d’Esparron, le Lac de Sainte-Croix, la Sainte-Baume, la Sainte-Victoire et enfin celles « des cimes » vers Risoul, les Orres qui rejoignent l’offre vers Pra-Loup. Les prochaines semaines, toujours au départ de Marseille, Aubagne et Aix, d’autres nouvelles navettes avec des services similaires à la journée seront proposées pour rejoindre les plus grands parcs d’attraction de la région : « Aqualand », « Marineland », « OK Corral » ou « Spirou ». A chaque fois, pour toutes ces navettes, les départs durant l’été auront lieu tous les jours entre 8h et 9h, les retours entre 18h et 19h. Depuis le 3 juin, au départ des mêmes villes, le voyagiste propose aussi des sorties toujours pour une journée, chaque samedi, avec un guide dans chaque car pour expliquer l’histoire des différents sites, dans quelques-uns des plus beaux villages de Provence : Saint-Rémy-de-Provence, Les Baux-de-Provence, Arles, Fontvieille, Tarascon, Isle-sur-la-Sorgue, Fontaine-de-Vaucluse, Ménerbes, Roussillon, Gordes, le Castelet, Sanary-sur-Mer, Le Thoronet, Carcès, Barjols et Saint-Maximin.
Bruno ANGELICA
Plus d’info sur : nap-tourisme.fr

Les nouvelles consignes sanitaires dans les cars


JPEG - 464.7 ko
La flotte de "NAP tourisme" © NAP Tourisme


Depuis le début de cette dernière semaine de juin, de nouvelles règles et normes en matière sanitaire ont été communiquées aux autocaristes pour le transport des voyageurs. NAP Tourisme nous a communiqué les dernières informations sur le sujet effectives pour la période estivale, jusqu’à nouvel ordre. « Les normes sanitaires dans les autocars se sont assouplies, mais sans consignes officielles », nous informe le voyagiste. Les nouvelles recommandations à respecter sont : « La condamnation de la porte avant et du rang de sièges juste derrière le conducteur. Une montée dans le car devant s’effectuer par la porte arrière, avec du gel hydroalcoolique à disposition pour tous. Le port du masque obligatoire pour tout le monde à bord du car. Les toilettes du car doivent être condamnées. Enfin toutes les places du car peuvent à nouveau être occupées -depuis le début du déconfinement, ce ne pouvait être qu’une sur deux, soit en moyenne 30 sur les 60 places que comptent un car- mais avec l’obligation de tout mettre en œuvre pour respecter la distanciation d’un mètre entre chaque voyageur.  »
B.A.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.