Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Aix Marseille > Politique > Transport à Marseille : Lutte contre la fraude sur le réseau métropolitain

< >

Transport à Marseille : Lutte contre la fraude sur le réseau métropolitain

dimanche 16 juin 2019

Après avoir annoncé le déploiement d’une brigade d’environ 20 agents de la Police municipale de Marseille pour des patrouilles sur les lignes de métro notamment en soirée, Martine Vassal, présidente du département des Bouches-du-Rhône et de la métropole Aix-Marseille Provence vient de dévoiler les mesures prises pour lutter contre la fraude sur le réseau métropolitain.

JPEG - 167.9 ko
Lutte contre la fraude station de métro Saint-Charles (Photo Robert Poulain)
JPEG - 79.7 ko
Martine Vassal et la nouvelle présidente du Conseil d’administration de la RTM, Catherine Pila ont dévoilé les mesures prises pour lutter contre la fraude sur le réseau métropolitain. (Photo Robert Poulain)

Le plan de lutte contre la fraude déployé depuis 2017 sur le réseau de transport en commun métropolitain a permis une baisse du taux général de fraude. Il se stabilise désormais autour de 20%. « Un chiffre encore trop élevé. 20%, cela représente 20M€ par an de pertes de recettes pour le réseau de la RTM. Soit le coût d’acquisition de 2 rames neuves de métro » a rappelé Martine Vassal en dressant le bilan d’étape des mesures anti-fraude lors d’un déplacement le 13 juin à la station Saint-Charles (Marseille 1er).

Sanctionner les fraudeurs et fidéliser les voyageurs

JPEG - 137.5 ko
(Photo Robert Poulain)
JPEG - 82.3 ko
(Photo Robert Poulain)

Le mouvement est accéléré grâce à de nouveaux dispositifs mis en place en partenariat avec la Préfecture de Police des Bouches-du-Rhône. Parmi lesquels : 40 équipes soit 160 vérificateurs quotidiennement mobilisés, des actions « coup de poing », des opérations combinées avec les forces de police, et le déploiement d’équipes de contrôle en civil sur le réseau bus et tram. Sans oublier la lutte contre le sentiment d’insécurité avec, entre autres, le déploiement de 5078 caméras sur le réseau marseillais qui assurent la couverture de l’ensemble du matériel roulant (bus, métro, tramway) et des installations fixes (gares d’échanges, stations de métro et de tramway). Si la sanction des fraudeurs est incontournable, Martine Vassal a rappelé que la fidélisation des voyageurs, grâce à des formules d’abonnement plus adaptées aux revenus des foyers, fait partie des actions mises en œuvre parallèlement. Un résultat significatif apparaît avec un développement du nombre d’abonnés au réseau RTM en 2018 (+5,2% soit près de 100 000 personnes supplémentaires en un an).

Castellane, une station-pilote pour la sécurité


Un engagement inédit qui se combine avec les nouveaux moyens humains, techniques et financiers annoncés pour des transports en commun sécurisés : des patrouilles renforcées de la Police municipale à partir du mois de septembre, l’élargissement de la vidéoprotection dans les rames et les stations et de nouveaux équipements pour les PC sécurité des sites les plus sensibles. Pour aller plus loin en matière de sécurité, la station de métro de Castellane (6e) servira d’exemple pour l’utilisation de nouveaux outils de sécurité avant leur généralisation à l’ensemble du réseau. Le dispositif consiste notamment à renforcer la présence humaine avec les patrouilles de la Police municipale et des agents de la RTM et la surveillance avec plus de vidéoprotection. La station sera également équipée d’un système d’alerte voyageurs (visiophone et bornes d’appels d’urgence). Pour lutter contre le sentiment d’insécurité, notamment lorsque les stations sont moins fréquentées en soirée, les éclairages seront repensés et une ambiance sonore mise en place pour limiter l’anxiété ressentie par certaines personnes en situation d’isolement dans le métro.
Rédaction Destimed

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.