Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Provence > Politique > Transport de la métropole Aix-Marseille Provence : Martine Vassal alloue une (...)

< >

Transport de la métropole Aix-Marseille Provence : Martine Vassal alloue une enveloppe supplémentaire de 220M€ en attendant l’aide de l’État

jeudi 7 février 2019

JPEG - 82.7 ko
Martine Vassal s’inscrit dans un avenir qui sort du "tout auto" (Photo Robert Poulain)

Deux-cent-vingt millions d’euros sur trois ans, c’est l’enveloppe supplémentaire -après celle de 300M€-, que Martine Vassal va demander au Département des Bouches-du-Rhône- « afin de maintenir un rythme soutenu de réalisation des projets inscrits à l’Agenda de la mobilité métropolitaine », vient d’annoncer la présidente du Département et de la métropole Aix-Marseille Provence. Et à l’attention du gouvernement, elle déclare : « Nous faisons des efforts conséquents, jamais vus. Plutôt que d’attendre sagement, je préfère lancer des opérations qui s’inscrivent dans le temps. Il faut que l’État prenne ses responsabilités en 2022. Il s’engage à verser 38 milliards d’euros pour les 12 millions d’habitants du Grand Paris. Nous attendons qu’il respecte l’équité et nous verse 6,3 milliards. Je vais saisir les parlementaires de notre territoire pour qu’ils soutiennent notre demande. L’État ne peut réduire plus longtemps les territoires au pain sec et à l’eau car les électeurs ne manqueront pas de s’en souvenir ». A ce titre elle vient d’écrire au Président de la République et au Premier ministre. « Métro, pistes cyclables, pôle d’échanges ... dès 2019, nous concrétiserons des actions fortes pour faciliter les déplacements sur l’ensemble du territoire », assure-t-elle. Signale que le projet de téléphérique vers Notre-Dame-de-la-Garde n’est pas abandonné : « Je souhaite une concertation pour avoir le meilleur projet au meilleur prix et dans les meilleures conditions ». Et remercie l’État, la Région et l’Europe pour leur soutien financier dans un certain nombre d’opérations.

« Sortir du "tout-auto" est un impératif »

Pour Martine Vassal la mobilité, des transports plus performants, sont tout à la fois : un enjeu de société, un facteur d’attractivité du territoire et un moyen pour répondre à l’urgence écologique. « Sortir du "tout-auto" est un impératif  », pour la présidente qui considère qu’« il faut renforcer, moderniser et fiabiliser nos moyens de transports collectifs et rendre nos transports accessibles à tous ». Rappelle que faute d’engagement du Gouvernement, « c’est grâce à l’aide financière du Département- 274M€ déjà engagés sur les 300M€ inscrits dans le plan transports départemental 2016-2020- que la métropole a été en mesure de réaliser un certain nombre d’opérations majeures mais qu’elle n’aurait pas eu les moyens de financer seule : le Boulevard Urbain Sud, la requalification du Jarret et du Cours Lieutaud, le BHNS Aixpress, de nombreux pôles d’échanges. Le département a par ailleurs participé à d’autres opérations d’envergure conduites par d’autres maîtres d’ouvrages comme la modification de la ligne ferrée Marseille-Gardanne-Aix ». Dès 2019, fruit des actions entreprises, plusieurs lignes seront labellisées leCar+ et des travaux de création de voies réservées se poursuivront. Sur les différents pôles urbains de la métropole, les études des projets de BHNS et de tramway sont en cours : extension du tramway Nord/Sud de Marseille entre la Castellane et La Rouvière ; projet Chronobus et Val’Tram à Aubagne entre le pôle d’échanges et le secteur Paluds-Plaine de Jouques ; extension du Zénibus vers Plan-de-Campagne à l’Est et la zone d’activités des Florides à l’Ouest ; projet de BHNS à Martigues-Port de Bouc-Istres et Miramas ; extension du tramway jusqu’à la place du 4 Septembre à Marseille ; projet de BHNS Marseille Gèze-la Fouragère. En ce qui concerne l’ouverture de la station métro Capitaine Gèze, telle Saint-Thomas, elle attend qu’on lui donne des certitudes pour annoncer son ouverture.

Accessibilité : les travaux sur la station Dromel Sainte Marguerite sont en phase d’achèvement

Martine Vassal insiste le nombre d’engagements pris certain nombre d’engagements sont pris notamment en matière d’accessibilité des stations de métro. il est rappelé que quatre stations sont accessibles sur la ligne 1 depuis 2010 entre la Timone et la Fourragère ; Blancarde- Louis Armand- Saint-Barnabé- La Fourragère. Sur la ligne 2 la station Gèze sera accessible lors de la mise en service de l’extension du métro. Les travaux sur la station Dromel-Sainte Marguerite sont en phase d’achèvement. Pour les stations Vieux Port, la Rose, Timone, Jules Guesde et Rond-Point du Prado, les travaux démarreront en 2021 pour des livraisons prévues en 2023. La mise en accessibilité de la station Saint-Charles, dont la maîtrise d’ouvrage a été déléguée à la RTM, est prévue pour 2024. Pour les autres stations, la programmation des travaux et mise en service s’étalera entre 2024 et 2028. Martine Vassal annonce qu’elle entend poursuivre le développement des pistes cyclables sécurisées et du vélo électrique : « Nous dévoilerons le plan vélo au printemps ». Elle indique enfin : « Nous travaillons par ailleurs sur le plan de déplacement urbain qui apportera une vision d’ensemble, un souffle ».
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.