Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Politique > Transport en commun : La ligne Aix-Marseille prend de la hauteur

< >

Transport en commun : La ligne Aix-Marseille prend de la hauteur

jeudi 13 septembre 2018

JPEG - 209.5 ko
Un car double étage pour la ligne Aix-Marseille (Photo Robert Poulain)

La Métropole a présenté officiellement son nouveau car à double étage pour la ligne 50 qui relie Marseille à Aix-en-Provence. Il doit permettre d’alléger les transports urbains entre les deux villes, et éviter la saturation dans les gares routières. Le car peut transporter 92 passagers, soit 25 de plus qu’un bus normal. Le car+ de la métropole a été officiellement présenté ce mercredi 12 septembre sur le Vieux-Port de Marseille.

JPEG - 124.7 ko
Le ruban inaugural du car+ coupé par la présidente Martine Vassal entourée de nombreux élus (Photo Robert Poulain)

Ce car à double étage dit car+ vient en renfort sur la ligne 50 qui relie Aix-en-Provence et Marseille. Une dizaine de car+ complètent ainsi la flotte déjà existante de 31 cars. Plus de monde à bord, pour le même trajet, cela devrait permettre d’augmenter la capacité de transports sans surcharger l’occupation des voies sur l’autoroute et aux quais des gares routières. En marge des TER, le transport par bus entre Aix-en-Provence et Marseille est prévu toutes les cinq minutes en heures de pointe et toutes les dix minutes en heures creuses.

JPEG - 95.9 ko
Martine Vassal (Photo Mireille Bianciotto)

Martine Vassal, présidente par intérim de la Métropole Aix-Marseille Provence et présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône (CD13) a inauguré sur le Vieux-Port le car à double étage destiné à la ligne 50 qui est la 1ère ligne de car d’Europe avec près de 3 millions de voyageurs en 2017. Une volonté affichée de performance avec une forte amplitude horaire, 5h45 à minuit et 00h50, le vendredi, une fréquence de 5 minutes aux heures de pointe. Un trajet sur autoroute avec entre 7 et 9 km de voies réservées, avec en projet 17 km en 2019. Voies « qui sont la clé pour réduire le trajet » de parfois 50 minutes à 35 minutes. Martine Vassal rappelle que le Département 13 finance 70% de ces bus à double étage et une large part de ces voies réservées sur l’autoroute A 51, aux côtés de l’État qui en est le gestionnaire. Elle espère davantage et sur d’autres directions, l’Aéroport, Aubagne, voire Toulon. Se félicite de l’annonce faite, lundi soir, par la ministre des Transports, Élisabeth Borne, à propos de la ligne nouvelle Marseille-Nice qui devrait être inscrite dans le budget avec un calendrier d’une dizaine d’années. Elle se réjouit également du financement des études pour une seconde gare Saint-Charles souterraine, indispensable pour couvrir toutes les Bouches-du-Rhône « Il ne faut pas oublier que le Département va jusqu’en Avignon », rappelle-t-elle... Entretien.

JPEG - 126 ko
Jean-Pierre Serrus et Martine Vassal (Photo Mireille Bianciotto)

Jean-Pierre Serrus, conseiller métropolitain en charge des transports rappelle l’importance de la mobilité. Entretien.

Diaporama Robert Poulain

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.