Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Politique > Tribune du Pr. Hagay Sobol - Diffusion d’un montage antisémite par deux élus (...)

< >

Tribune du Pr. Hagay Sobol - Diffusion d’un montage antisémite par deux élus du PS sur Facebook : Acte 2

dimanche 11 mars 2018

Rappel des faits :

Début janvier, un montage antisémite et anti-Macron, réalisé par un membre de la mouvance d’extrême droite avait été partagé sur Facebook par deux conseillers départementaux socialistes, le même qui avait valu à Gérard Filoche son exclusion du parti. Alors que Loïc Gachon, coordinateur de la Fédération départementale PS13, n’y avait vu dans un premier temps qu’une erreur plutôt qu’une faute, le Coordinateur national du PS avait demandé une égalité de traitement, c’est-à-dire l’exclusion. Dès que les faits furent connus, de sévères critiques fusèrent. Elles émanèrent à la fois d’élus et de militants révoltés par cette grave dérive contraire aux valeurs fondamentales du PS. Quant à moi, j’interpellai Loïc Gachon dans une lettre ouverte publiée dans ces colonnes.

Déplacement de Rachid Témal à la Fédération socialiste des Bouches du Rhône

Dans le cadre de la préparation du Congrès national du PS, le Coordinateur national du Parti Socialiste, le Sénateur Rachid Témal, s’est déplacé le vendredi 9 mars à Marseille. Profitant de cette visite, je l’interpellai publiquement sur les suites données à « l’affaire du post antisémite et anti-Macron ». Voici, en substance les propos que j’ai tenu et sa réponse :
« Cher Camarade,
Merci pour ta venue et pour la réponse que tu apporteras concernant la triste affaire du partage du post antisémite sur Facebook par deux élus socialistes. Permets-moi d’énoncer les raisons pour lesquelles, je me suis engagé en politique. Tout d’abord pour défendre une certaine éthique, celle que mon double métier de Professeur des Universités et de médecin m’a appris : être au service des autres et transmettre. Ensuite, la lutte contre les extrêmes, l’exclusion, le racisme et l’antisémitisme. Si aujourd’hui nous préparons un Congrès pour définir une ligne politique, avant toute chose, nous devons affirmer les valeurs qui nous fondent. On ne peut être socialiste et antisémite quel qu’en soit la forme ou le gain électoral espéré ! Si la contribution de chacun de nous est modeste, une goutte ajoutée à une autre goutte finira par remplir un vase. C’est l’action de tous qui nous permettra d’avancer et de faire la différence. Si l’on n’affirme pas clairement nos valeurs, si le PS ne reste pas droit dans ses bottes dans la lutte contre l’antisémitisme d’où qu’il vienne, y compris dans ses rangs, alors il n’a plus de raison d’être. »
A la suite de mon intervention, d’autres camarades ont pris la parole pour aller dans le même sens. Affirmant que ce qui s’était passé n’était pas un détail que l’on pouvait rapidement oublier.
Rachid Témal, est intervenu à son tour
« Comme je l’ai dit dans les médias, je me suis engagé à ce que cette faute soit traitée comme il se doit. Il ne peut y avoir deux poids deux mesures. Je n’ai qu’une parole.
Et je l’affirme encore aujourd’hui, il ne peut y avoir de place pour l’antisémitisme dans le parti socialiste !
 »

Entretien avec Loïc Gachon, Coordinateur de la Fédération PS13
A la fin de la séance de questions publiques, Loïc Gachon, maire de Vitrolles et Coordinateur par intérim du PS13, a tenu également à m’expliquer sa position et en particulier que « ce n’était pas en local que les choses devaient se régler mais au niveau national  ». Et que du reste, il avait « condamné ce partage antisémite sur Facebook  ». Certes, mais n’aurait-il pas été infiniment plus simple de répondre à ma lettre ouverte pour lever toute ambiguïté ?

Exclure ou stigmatiser certains français sur leur origine, c’est diviser la France !
En réalité, la lutte contre l’antisémitisme n’est pas l’affaire exclusive de nos compatriotes juifs, mais concerne tous les français. Tout comme le terrorisme islamiste a d’abord frappé les juifs, il s’en prend désormais à chacun d’entre nous, attablé à un café, lors d’un concert ou en assistant à un match de foot. La liberté de parole, la levée des inhibitions ne font que traduire la perte de nos références et le délitement de notre société. Est-ce le monde que nous voulons léguer à nos enfants ? La situation du PS aujourd’hui n’est que l’avant-poste de ce qui pourrait arriver à tous les partis républicains si nous ne nous ressaisissons pas. Aussi que l’on soit socialiste ou appartenant à une autre famille politique, voire apolitique, nous devons réaffirmer collectivement les valeurs de la République, sans exception aucune. Car à force de diviser les Français, de les monter les uns contre les autres, c’est l’avenir de toute la France qui est menacé...

Messages

  • Oui Hagay tu as eu mille fois raisons de ne pas lâcher l’affaire, notre département (Marseille inclus) a souffert du clientélisme, on le voit il n’a pas de limite, il va même très loin. Ne jamais perdre de vue les fondamentaux républicains, la substantifique moelle de l’humanisme républicain qui a fait défaut à bon nombres d’élus de gauche comme de droite. Aujourd’hui plus qu’hier certains s’appliquent à monter les français les uns contre les autres, j’ai nommé l’extrême droite, les islamistes de tous poils, les racialistes, les indigènes de la république (on se demande bien de quelle république ils se réclament), l’extrémisme juif est anecdotique et si malheureusement il existe il ne doit son existence qu’à la léthargie républicaine vis-à-vis de l’antisémitisme et du racisme et ses conséquences (l’expatriation de nos compatriotes de confession juive ne se sentant plus en sécurité dans leur propre pays) Alors il y a assez de racistes et d’antisémites dans ce pays pour que les élus surtout les élus qui se disent républicains n’en rajoutent pas une couche. Quelle sera la sanction ?

  • Le racisme, l’antisémitisme, pas plus que le machisme ou le féminisme outrancier et haineux, ne sont l’apanage d’un peuple, d’une culture, d’une religion ; pas plus que de la Gauche ou de la Droite.
    C’est dire que le combat contre ces perversions dans l’esprit et les actes, n’est pas le monopole non plus de tel parti politique.
    Cette dérive destructrice est due malheureusement à ce qui est à la conjugaison, chez l’animal humain, de l’instinct de domination de l’animal et de l"intelligence"(comprendre) créatrice de l’Homme.
    D’autant plus condamnable chez ce dernier qu’il dispose d’une conscience, de la mémoire, du libre arbitre...ce qui le rend parfaitement responsable de ses paroles et de ses actes.
    C’est donc une vigilance et une réaction communes de tous les Hommes de bonne volonté en marche vers une civilisation harmonieuse qu’appelle ce type d’agissements.
    Ces valeurs ne seront jamais négociables.

    Robert Kaufmann
    Ex-président de l’Amitié Judéo Chrétienne Marseille-Provence.

  • À brader nos valeurs pour des raisons électoralistes, nous perdrons, gens de gauche, et nos valeurs et les élections.
    Merci, monsieur le professeur de vous dresser pour le dire. Je n’a pas le difficile honneur d’être juif, mais je sais où l’antisémitiseme conduit. Et je m’étr de rage en voyant de supposés « camarades » le cautionner ou ne le condamner que mollement.
    Encore merci.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.