Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives



Accueil > Aix Marseille > Politique > Tribune libre de Didier Parakian : Pourquoi Marseille-Provence est une (...)

< >

Tribune libre de Didier Parakian : Pourquoi Marseille-Provence est une métropole internationale

mardi 20 janvier 2015

Didier Parakian, adjoint au maire de Marseille, délégué à l’Économie, aux Relations avec le monde de l’entreprise, Prospective détaille les raisons pour lesquelles Marseille-Provence réunit toutes les conditions d’une métropole internationale, incontournable.

Marseille-Provence, un territoire « trendy » ...

« Trendy » (à la mode), c’est ainsi que les anglo-saxons nous définissent depuis quelques années. L’on pourrait craindre que notre territoire subisse la loi des modes qui passent, mais la nature généreuse a heureusement doté Marseille-Provence de tous les éléments qui la rendent durablement attractive. L’ensoleillement exceptionnel, un environnement de qualité qui a toujours offert aux Hommes une douceur de vivre unique, une ouverture naturelle au monde qui favorisent les échanges. Et, cette empreinte culturelle forte et singulière si appréciée, nourrie d’un foisonnement de créativités, sans cesse renouvelées.
Signe d’un engouement durable, des architectes de renom mondiale contribuent à la montée en gamme de la ville centre et à la rendre plus internationale ! Norman Foster avec cette extraordinaire ombrière spontanément appropriée par les Marseillais lorsqu’ils se réunissent pour les moments festifs ou plus tristement, pour les moments de recueillement citoyen... Le MuCem avec ce superbe écrin ajouré, posé face à la mer, imaginé par le talentueux Ricciotti, la skyline qui poursuit sa mue, avec comme pionnière la remarquable tour de la CMA-CGM dessinée par Zaha Hadid, prochainement Jean Nouvel et sa « Marseillaise »... Évidemment, le stade Vélodrome, autre bel écrin proposé par l’agence SCAU qui parachève l’identité de notre territoire...

Enfin, c’est incontestable, depuis Marseille-Provence Capitale Européenne de la Culture, notre territoire enchaîne les succès comme notre nomination à la Capitale Européenne du Sport en 2017. Encore un magnifique challenge à relever !

Mais aussi « Business friendly »...

Ce n’est pas un hasard si nous avons été retenus dans le palmarès de la ville la plus « business friendly » (indicateur des meilleures villes pour entreprendre), pour les infrastructures. En effet, nous n’avons pas ménager nos efforts sur ce secteur particulièrement complexe, surtout pour Marseille, qui est une ville contrainte géographiquement parlant.
Pourtant, la réalisation du tunnel de la Joliette a totalement transformé le quartier et renforcé la fluidité du trafic autour d’Euroméditerranée, le prolongement du métro et du bus à haut niveau de service se poursuivent dans les délais , la L2 avance, et la logistique du Grand Port Autonome assure désormais un traitement plus fiable des conteneurs...
Ce n’ est pas non plus un hasard si pour l’année 2014, nous avons reçu le prix de l’Urbanisme européen décerné par l’Académie de Londres.
L’énergie déployée au cours de ces dernières années pour à la fois, rendre une image de qualité de notre territoire, prouver que nous étions capables d’organiser de grands événements et de rassembler, apporter une qualité de vie et de ville aux marseillais, tout cela en période de crise économique, a convaincu le jury.

Des infrastructures solides et des entreprises implantées de manière pérenne

Ces atouts qui contribuent au succès de Marseille-Provence s’ajoutent à d’autres points forts qui définissent la métropole internationale.
Au croisement des flux Nord-Sud et Est-Ouest, rappelons que Marseille-Provence bénéficie d’une position géostratégique privilégié au cœur de l’Arc Méditerranéen qui explique l’importance du rôle de nombreuses filières au sein de la métropole. Par exemple, il faut savoir que depuis l’aéroport international Marseille-Provence, c’est un marché de 700 millions de consommateurs à moins de 4 heures d’avion, avec 74 villes reliées en direct dans 28 pays.
A noter également que Marseille-Fos est le premier port de France et de Méditerranée en tonnage global, quatrième port en Europe avec 80 millions de tonnes de trafic global, et troisième port pétrolier mondial.
Il faut également réaliser l’importance de la filière logistique, une activité encore méconnue qui répond à des exigences de réactivité des entreprises, qui s’intègre dans une chaîne complexe du producteur jusqu’au consommateur, qui représente concrètement un des chaînons de la mondialisation dans l’économie nationale et le fonctionnement social. C’est une filière économique à part entière. Le transport et la logistique représentent aujourd’hui presque 58 000 emplois, soit 10 % de l’emploi dans les Bouches-du-Rhône.
Autre exemple : nous avons connu l’effet positif de la gare TGV à 3 heures de Paris et 5 heures de Bruxelles. A partir du 1er mai 2015 un nouveau service de la compagnie ferroviaire transmanche Eurostar va permettre de relier directement Marseille et Londres. Cette nouvelle desserte permettra de rejoindre, au départ de la gare Saint-Pancras de Londres, Lyon en quatre heures et demie, Avignon en six heures et... Marseille en environ six heures et quart. Un formidable « booster » nous attend avec l’Europe du Nord.

Notre territoire est une métropole internationale, grâce aussi à nos entreprises toutes catégories confondues. Celles qui ont fait le choix de rester alors que la crise avait tendance à faire déplacer, celles qui ont décidé de s’implanter sur un territoire que l’on disait avec fatalisme « prometteur, mais doit faire ses preuves » ...

On compte plus de 700 entreprises de renom à capitaux étrangers qui sont implantées dans les Bouches-du-Rhône comme STMicroelectronics, Katoen Natie, SAP, IKEA, Coca-Cola, Heineken, Exxonmobil, Lyondell Basell, Merck, Krupp, Kingfisher Group, NYK Line, Pirelli, BMW... Plus récemment, les enseignes étrangères et groupes comme Primark, Newlook, Hard Rock Café, bien sûr Hammerson, et sans doute bientôt Apple ! Tous ont été séduits par notre territoire en venant s’installer à Marseille !

Au nom de l’équipe municipale merci pour leur clairvoyance, pour leur neutralité face à de vives critiques souvent injustifiées, en résumé pour leur grand professionnalisme. Elles constituent les piliers de notre réussite collective dans ce positionnement international que nous voulons asseoir.

En tant qu’Adjoint, le maire de Marseille m’a confié la mission d’aller trouver et de faire installer à Marseille encore plus de sièges d’entreprise internationales .C’est avec beaucoup d’enthousiasme et de confiance que j’ai accepté, car je suis convaincu des talents de notre territoire.

Une place consulaire forte et des organismes internationaux dynamiques

La promotion de notre territoire est la pierre angulaire de notre positionnement international. Marseille tient la 2ème place diplomatique française après Paris. Elle compte 77 consulats et 17 chambres de commerce étrangères ou franco-étrangères.
Marseille-Provence doit pouvoir s’appuyer sur les réseaux des consulats et organismes à vocation internationale, pour renforcer le développement des relations professionnelles, économiques, commerciales et culturelles.
Nous allons prochainement lancer un réseau d’ambassadeurs constitué d’acteurs locaux, de personnalités issues d’univers très diversifiés mais qui ont pour point commun le territoire Marseille -Provence au cœur. Ils sont déjà sensibilisés sur la promotion de notre territoire, qu’ils font déjà de manière naturelle lors de leurs déplacements. Nous souhaitons unir toutes les forces vives du territoire marseillais pour donner du sens à cette promotion et transmettre des messages communs au monde. Le réseau consulaire est un partenaire de premier choix pour nous aider à porter ces messages.
Par ailleurs, c’est moins connu, et pourtant de nombreux organismes internationaux ont une implantation à Marseille à la Villa Valmer, mise à disposition par la Ville de Marseille :

- Le Conseil Mondial de l’Eau,
- The World Bank Institute,
- Une antenne du Parlement Européen et un bureau de représentation de la Commission Européenne
- Le Plan Bleu
- l’ OCEMO (Office de Coopération Économique pour la Méditerranée et l’Orient),
- Le Centre de Marseille pour l’Intégration en Méditerranée
La présence sur un même lieu de ces différents acteurs offre un panel de coopérations possibles.De quoi renforcer le positionnement du territoire marseillais en Méditerranée et ailleurs.
Le Magazine Slate titrait en 2013 « Marseille pourrait-elle devenir la Los Angeles du 21e siècle ? »
Un titre audacieux qui résume le beau chemin que nous avons parcouru. Bien plus qu’une mode, notre territoire s’inscrit jour après jour dans un positionnement mondial dont il ne faut pas rougir. En se plaçant au-dessus de la crise, des doutes et de la morosité, en osant, nous avons tout et tous intérêt à jouer nos cartes dans ce contexte de mondialisation, qu’il faut vivre comme une opportunité d’accélération et de reconnaissance.

Messages

  • Lorsqu’on regarde la réalité et qu’on compare ce qui s’est fait à Marseille ces dernières années et ce qui a été fait ailleurs en France, on est loin d’afficher le même optimisme que vous.

    -  POPULATION : Les récents chiffres publiés par l’INSEE parlent d’eux-mêmes ! De 2007 à 2014, Marseille n’a gagné qu’une centaine d’habitants lorsque Lyon, Toulouse, Nantes, Bordeaux gagnent CHAQUE année des MILLIERS de nouveaux habitants.

    -  ECONOMIE : On ne cesse de perdre des emplois (1000 emplois en jeu à la SNCM, 100 chez St Louis Sucre etc.) lorsque Toulouse, Lyon, Lille ont su créer de vrais accélérateurs capables d’attirer des grands comptes sur leurs sols et de multiplier les EMS (emplois métropolitains supérieurs). A Marseille, depuis la CMA CGM il y a 15 ans, on est incapable d’attirer le moindre siège social d’envergure chez nous ! A titre indicatif, l’année dernière Lille a attiré IBM qui projette d’y créer 700 emplois sous 5 ans. La ville finalise également l’implantation du CEA TECH (1500 emplois à la clé). Ici sous le soleil ? Rien !
    -  Où sont les entreprises s’implantant à Marseille ? On compte la livraison de 340 000m2 de bureau à Lyon en 2014, quand on atteint péniblement les 50 000 m2 à Marseille. Et M. Parakian se gargarise de notre dynamisme ?

    -  TRANSPORTS : Rennes (ville qui représente 1/4 de la population de Marseille) construit actuellement sa 2eme ligne de métro, Toulouse finalise son tramway reliant son centre à son aéroport, Lyon agrandit son réseau de 4 lignes de métro... A Marseille, on est embourbé dans notre pollution et nos embouteillages. Nos élus gaspillent le peu d’argent public en doublonnant le tram avec nos 2 mini lignes de métro, imaginant que pour requalifier une artère il faut nécessairement y faire passer un tram ! No comment !

    -  METROPOLE : Marseille et son territoire sont incapables de s’entendre et s’unir pour penser une métropole dynamique comme Lyon et Lille savent le faire ! Lyon s’est transformée ces 10 dernières années en véritable challenger de Paris et c’est -de facto- substitué à Marseille. Au final, Lyon truste les 1eres place des classements internationaux quand Marseille reste dans le bas du tableau ou pire n’y figure même pas...

    -  Notre AEROPORT sera bientôt incapable de suivre la cadence d’investissement de ceux de Lyon (nouveau terminal en construction), Nice (réaménagement des 2 terminaux) et Toulouse (nouveau fonds Sino-Européen souhaitant développer des lignes moyens et longs courriers depuis la ville rose).

    -  Notre PORT ne cesse de perdre des tonnages du à la baisse du trafic pétrolier, ses investissements sont ridicules comparés à ceux de Tanger, Algesiras, Valence, Barcelone. Ne comparons même pas avec Anvers, le Havre ou Rotterdam...

    Les élus de ce territoire (ville, MPM et autres EPCI) n’ont visiblement aucune connaissance de ce qui se fait ailleurs. Ici on est englué dans des problématiques de clientélisme lorsqu’ailleurs les élus ont compris que sans travail et sans union, point de développement et de salut ! Ici tout ce qui importe c’est le tourisme et les centre commerciaux. C’est bien mais certainement pas suffisant pour rendre dynamique une métropole d’un million d’habitants qui a besoin d’abord et avant tout de plus d’entreprises et de meilleurs transports !
    Alors, on est peut être "TRENDY" sur le papier ou vu de loin... Mais la réalité est malheureusement toute autre M. Parakian ! Ce que voient les marseillaise et les média, ce sont des élus qui sont incapables de rendre leur ville un minimum présentable, incapable de récupérer à temps des subventions de l’UE pour développer nos transports, incapables d’attirer des grandes entreprises, incapables de s’unir pour bâtir une métropole forte et dynamique !

  • Cette tribune est particulièrement fière d’être marseillais, bravo pour cela. Mais est ce suffisant ? La suffisance des élus oui, l’insuffisance des actions aussi.
    ce propos manifeste une fois de plus que nos élus locaux sont particulièrement rivés sur leur unique territoire et fiers de "pas grand chose" avant de penser à regarder ailleurs. Chaque fois que je me déplace en France ou à l’Etranger je reviens au village marseillais avec la honte du retard pris et de l’absence de grandes initiatives, même sur euromed où on aménage petit bras cette ville qui n’arrive pas à faire sa rocade, ses choix stupides comme encore plus d’aménagements sur une vallée de l’huveaune déjà engorgée, étouffée, au lieu de regarder vers les territoires voisins autant de mosaïques en friche... Pour ceux qui reagrdent plus globalement la situation c’est un urbanisme de père de famille passéiste et des choix d’aménagement nombrilistes. Tout cela est si timide qu’on fini par ne plus y croire. je suis pourtant opérateur de ce développement. Attention élus, on ne vous croit plus. La métropole est un discours, pas une réalité avant au moins plusieurs années. la date de janvier 2016 est une date de papier alors que tous modifient les textes fondateurs pour protéger leur pré carré.
    Faut y croire, mais c’est si dur...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.