Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives



Accueil > Ailleurs > Politique > Tribune libre de Jean-Marc Coppola : La campagne présidentielle en 7 (...)

< >

Tribune libre de Jean-Marc Coppola : La campagne présidentielle en 7 points

samedi 8 avril 2017

Surpris par les sondages ?
Les sondages correspondent aux efforts déployés depuis des mois, pour faire grandir le rassemblement autour de perspectives de progrès, Dans notre département, nous comptons des centaines de milliers de tracts, donc de rencontres, des porte-à-porte, des dizaines de réunions publiques, des milliers d’affiches, une rencontre nationale pour affirmer que le progrès social est une idée moderne… Des jeunes viennent pour la 1ère fois dans des meetings, et vont parfois voter pour la 1ère fois. Ils trouvent un espoir pour eux et pour la France. Hier ils faisaient partie des indécis…
…et ils sont encore 10 à 15 millions à n’avoir pas pris leur décision
Le paysage politique se clarifie-t-il ?
Macron, Fillon, Le Pen, sont des libéraux parfois Imposteurs, et certains ont à faire à la justice. Hamon est victime de trahisons au sein du PS et de la part de certains qui ont participé à la primaire. Mélenchon est porteur d’un projet de progrès social
Comment combattre le FN ?
Réfléchissez un instant, le FN n’a progressé depuis 30 ans qu’avec le libéralisme. Menons une politique de progrès social et le FN s’écroulera.
Rencontre entre Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon. N’est-ce pas définitivement trop tard ?
De nombreux citoyens et citoyennes nous disent leur désarroi face à cette situation de division. Pour gagner, il y a 2 ingrédients indispensables : un projet de transformation sociale et une démarche de rassemblement. Or, le ralliement de Manuel Valls signe le déchirement des forces jusqu’ici rassemblées au sein du Parti socialiste. Tout le monde doit en tirer les conclusions.
Meeting de dimanche 9 à 14h au Vieux-Port à Marseille
La foule attendue débordera sur la Canebière, et toutes les artères adjacentes. Le meeting sur les plages du Prado en 2012 avait marqué les esprits avec 120 000 participants, une vraie communion de notre Région. Mais la comparaison est difficile avec 2012, nous ne sommes pas dans le même contexte politique. Il peut y avoir plus de monde dimanche, compte-tenu de la dynamique des réunions publiques tenues à Paris le 18 mars, dans des villes moyennes avec des participations records, du désir de changer de politique, de l’espoir que l’Humain soit pris en compte plutôt que la finance.
Les gens veulent de l’honnêteté en politique, de la sincérité, de la franchise. Avec Jean-Luc Mélenchon, nous portons cette urgence de changement
Second tour ?
Rien n’est jamais écrit d’avance. Les sondeurs, dont on pourrait discuter le rôle, ont dû reconnaître systématiquement ces derniers mois leur difficulté à lire les mouvements d’opinion. Ils avaient prévu Hillary Clinton aux États-Unis, Manuel Valls à la primaire socialiste, Alain Juppé à la primaire de droite… La droite traditionnelle paie le goût de l’argent éhonté de son candidat. Le parti socialiste paye la politique libérale qu’il a menée pendant cinq ans. Et il y a deux candidats « ni droite ni gauche » Macron et Le Pen, et soi-disant antisystème qui essaient d’en profiter. Cela sent l’imposture à plein nez. Nous sommes aussi sur le terrain pour alerter et démasquer. Le FN n’a aucune intention de s’attaquer au système capitaliste dont il est la plus détestable création et Emmanuel Macron a été l’un des principaux inspirateurs des politiques économiques et sociales du quinquennat. Nous sommes dans une crise politique profonde, due aux choix libéraux de ces 30 dernières années. Il faut donc faire grandir une alternative.
Mais beaucoup se demandent s’il y a encore quelque chose à attendre de la politique…du fait de comportements indignes et révoltants, face à un haut niveau de souffrance sociale dans notre pays.
Relations tendues avec la "France insoumise" qui présente des candidats contre vos sortants… ?
Nous avons choisi Jean-Luc Mélenchon comme candidat, et sans conditions.
Chacun peut en être juge. Jean-Luc Mélenchon est soutenu par des formations politiques diverses, le Parti communiste, la France Insoumise, Ensemble !… c’est une richesse. Nous faisons tout pour que la dynamique soit au rendez-vous, le 23 avril au 1er tour, pour être au second et pour construire une majorité aux législatives. C’est pourquoi nous appelons à participer, massivement au meeting de dimanche sur le Vieux-Port, à 14 h.

Jean-Marc Coppola est Conseiller municipal PCF - Front de gauche, de Marseille, ancien vice-président de la Région, membre du Collectif « Le train, un investissement d’avenir »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.