Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Ailleurs > Société > Tribune libre de Marc La Mola : Malgré tout il faut avancer…

< >

Tribune libre de Marc La Mola : Malgré tout il faut avancer…

dimanche 10 décembre 2017

Au cas où vous auriez cru que le temps s’était arrêté et que le décès d’un chanteur ait chamboulé la face du monde, j’ai le regret de vous annoncer que non rien, mais alors absolument rien n’a changé en quelques jours. Le monde est toujours aussi injuste, les riches le sont de plus en plus alors que les pauvres sombrent toujours plus au fond d’un trou abyssal et la destinée de notre planète reste aux mains de deux abrutis à coiffures grotesques, j’ai nommé Kim Jong Un et Donald Trump.

Comme tout un chacun j’ai assisté, parfois malgré moi, aux cérémonies et autres hommages rendus à l’idole des jeunes sans pour autant me désintéresser des actualités trop souvent dramatiques qui ponctuent notre existence. Ainsi, jeudi matin la police Nationale venait d’exploser un record, son propre record du nombre de ses fonctionnaires se donnant la mort, 64, sans que cela ne parvienne à provoquer une once de réaction du ministre de l’Intérieur bien installé à la place Beauvau sous un plaid de laine polaire dissimulant une bouillotte d’eau chaude et sirotant un bol de Verveine agrémenté de miel. La presse Internationale, Nationale et même locale ne manquait pas de titres, de motifs pour noircir des pages et rares ont été les nouvelles positives. Rien en somme pour nous donner du baume au cœur à quelques jours de Noël et de son déballage de graisse et de chocolats. Donald proclamait Jérusalem capitale d’Israël afin d’alimenter la tension dans les territoires occupés, Kim lui hésitait encore à presser le bouton pouvant déclencher une pluie de feu et d’atomes sur nos capitales occidentales et nous, conformes à nos habitudes de Franchouillards, nous mettions en place du mobilier urbain empêchant les Sans Domicile Fixe de s’allonger sur les bancs ou sous des porches. Cacher ces SDF que je ne saurais voir !

Mais, je me dois de rajouter à cette liste une information qui n’a même pas été relayée dans les journaux télé tant elle dépasse l’entendement et le stade ultime de la connerie. Elle a même provoqué chez moi un frisson ayant parcouru à deux reprises mon corps dodu et mon échine potelée. Cette info met en scène un policier de 44 ans interpellé par l’IGPN et bien évidemment révoqué pour avoir financé l’État islamique …Ça laisse songeur non ?

Ce succédané de fonctionnaire de police s’était même félicité de l’attentat terroriste ayant coûté la vie à un couple de policiers assassinés sauvagement sous les yeux de leur enfant à Magnanville, le 13 Juin 2016. Pour ce faire cet idiot avait volé une carte d’identité d’un individu placé en garde à vue et s’était procuré de faux papiers pour récolter des dons afin d’alimenter le réseau du connard en chef considéré par les Américains comme le commanditaire de l’attentat du Bataclan. Mais ce qui est encore plus dramatique c’est d’apprendre comment cet ancien flic s’est défendu devant le juge anti-terroriste. Bien incapable de justifier ses actes tant ils sont débiles, il a simplement dit : « J’ai fait une connerie … » Affligeant ! Comme s’il avait été pris avec le doigt dans le pot de Nutella ou comme si ses actes et ses propos étaient sans conséquences pour des familles endeuillées et comme si ce dont il était l’auteur n’allait pas noircir un peu plus l’image déjà bien terne d’une institution policière moribonde. Voilà donc le bilan d’une semaine qui a vu Jean D’Ormesson et Johnny Hallyday s’en aller pour un ailleurs peut-être meilleur. Un ailleurs où il n’existe peut être pas de terrorisme. Et pourtant de terrorisme il en existe plusieurs types, plusieurs genres puisque Johnny nous laisse avec le chef du terrorisme musical : Jul !
La perte de Johnny Hallyday reste un désastre pour notre pays en mal de culture puisque le rocker lui laisse maintenant la place. Il va évidemment se sentir légitime puisque sans savoir écrire ni parler il parvient à engranger des millions d’euros au nez et à la barbe de ceux qui s’évertuent à écrire et à s’exprimer dans un Français exemplaire. Comment voulez vous avec ça faire comprendre à nos enfants qu’il faut bosser à l’école ?
Malgré tout il faut avancer comme disait déjà ma grand-mère pourtant si peu visionnaire d’une situation qu’elle ne maîtrisait pas puisque trop occupée dans sa cuisine à confectionner lasagnes et autres tagliatelles. Cette sagesse des anciens nous fait bien défaut. Tout va à vau-l’eau rajoutait-elle en goûtant sa sauce tomate et en me hurlant dessus lorsque je lui volais une pincée du Parmesan qu’elle s’était évertuée à râper. Je le répète les anciens nous manquent aussi pour ce recul qu’ils avaient sur les choses et moi après une telle semaine je voudrais tant avoir le recul nécessaire pour ne pas me dire que 64 flics se tuent de ne pouvoir faire leur job alors que d’autres financent les terroristes.
Je voudrai tant encore entendre Johnny hurler dans son micro afin de me souvenir d’un passé où ni le terrorisme, ni le mobilier anti SDF venaient nous péter à la gueule. Un passé où j’étais jeune et insouciant … Mais malgré tout il faut continuer à avancer !

A lire aussi
Ministère de l’Intérieur : Oh la bonne Nouvelle...
Huit … seulement huit !
La Brigade Anti-Criminalité : Une passion, un film de Marc La Mola
"Blanchir plus blanc que blanc"
Chronique policière hebdomadaire exhaustive

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.