Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Ailleurs > Société > Tribune libre de Marc La Mola - Ministère de l’Intérieur : Oh la bonne (...)

< >

Tribune libre de Marc La Mola - Ministère de l’Intérieur : Oh la bonne Nouvelle...

lundi 4 décembre 2017

Après tout ce n’est pas comme si au ministère de l’Intérieur les chargés de communication encombraient les bureaux des directions départementales et même centrales. Ce n’est pas non plus comme si un nombre incommensurable de sbires tentaient de se trouver une légitimité en portant la parole, plus ou moins arrangée, à la sauce locale, d’une direction parfois si incompréhensible qu’elle a du mal à se comprendre elle-même. Non rien de tout cela puisque Gérard Collomb ou plutôt son altesse sénilissime, comme ses propres conseillers le surnomment, a décidé de nommer au poste de porte-parole du ministère un ancien journaliste et pas n’importe lequel puisque celui ci répond au patronyme de Lanouvelle et qu’il vient de la chaîne à l’info racoleuse BFM TV ! A quoi bon nommer un policer ou un gendarme me direz-vous puisqu’il ne s’agit pas de porter une parole corporative, même pas professionnelle mais seulement politique ayant pour cible une population abreuvée d’infos tronquées qu’un professionnel censé issu de l’une de ces institutions refuserait de clamer.

Je n’ai aucun à priori contre ce journaliste nouvellement promu mais je m’interroge une fois de plus sur un choix qui, comme on le dit dans les métiers du cinéma, ressemble plus à une erreur de casting qu’à une stratégie volontariste d’améliorer la communication d’un ministère à la dérive depuis presque vingt ans. Quoi de mieux qu’un journaliste ayant baigné dans une chaîne où le but est de faire des scoops même s’ils sont parfois capillotractés, une chaîne qui a largement participé au lynchage des policiers de la BAC Nord de Marseille. Évidemment en matière de communication Frédéric Lanouvelle doit s’y connaître puisque avant d’être sur BFM il était sur TF1, un autre modèle du genre !

Eh oui, que voulez vous, c’est ainsi ! Il fallait bien un pantin ou un perroquet pour porter une parole dite dans une voix éraillée, une voix hésitante et parfois si faible que les vrais policiers ne l’entendent pas et notamment lorsque ces derniers attendent impatiemment que l’on mesure les profondeurs des abysses dans lesquelles leur métier est tombé. Lanouvelle aura donc la lourde mission d’annoncer les mesures prises, si tant qu’il y en ait, pour la nouvelle police de sécurité du quotidien mais aussi et surtout dirai-je en ce qui concerne le niveau alarmant des suicides dans les deux métiers de gendarme et de policier. Cela ne sera pas aisé pour ce journaleux plus enclin à dénoncer les débordements des flicaillons plutôt que de les défendre contre une certaine presse, celle d’où il provient, contre une population désireuse de s’essuyer les pieds sur des képis et contre une opposition politique n’attendant qu’un raté du vieil homme à la prostate décrépie. Mais il est vrai que d’opposition il n’en existe plus …

Mais Frédéric Lanouvelle assurera aussi le poste de Délégué adjoint à l’information et à la communication de la direction de la communication du ministère de l’Intérieur. Oufff… Avec un titre pareil le poste ne se refuse pas ! Si cela ne s’appelle pas de l’onanisme intellectuel moi je n’y comprends plus rien ! Mais sa force réside dans sa jeunesse, 38 ans. Je me surprends à rêver que ce jeune homme soit bien plus bavard que son vieux ministre qui me semble-t-il est issu du croisement entre une carpe et un militaire. Comprenne qui peut ! Mais comment pourrait il l’être puisqu’il est son porte parole ? Bref je cesse mon délire …

Bien évidemment en ce matin de nomination la presse ne se répand pas pour la critiquer ou la juger puisque le nominé reste un des leurs. Néanmoins les tweets ont plu et les accointances entre la chaîne de télé et le gouvernement ont été mis en évidence comme si BFM était orientée, comme s’il existait une connivence entre ce média et nos ministres … Je ne sais que dire et d’ailleurs que pourrai-je dire puisque BFM moi, je ne la regarde pas ! J’en vois certains s’inquiéter du sort de Pierre Henry Brandet, ce journaliste occupant le poste précédemment. Rassurez-vous, il a été nommé à la Fédération Française de Tennis sur un poste similaire. Il aura notamment à gérer la communication de l’agrandissement de Roland Garros ! Vous imaginez les soucis qu’ils ont ces gens quand même ? Il vient de laisser un ministère ou 62 personnes se sont données la mort en une année pour aller porter la parole de la FFT où des joueurs surpayés se balancent des baballes jaunes sous les regards ébahis d’une bande de bourgeois déconnectés. Il y a vraiment des choses que je ne peux comprendre …

A lire aussi
Huit … seulement huit !
La Brigade Anti-Criminalité : Une passion, un film de Marc La Mola
"Blanchir plus blanc que blanc"
Chronique policière hebdomadaire exhaustive

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.