Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Aix Marseille > Economie > UPE 13 : Johan Bencivenga fait une rentrée qui ne manque pas de (...)

< >

UPE 13 : Johan Bencivenga fait une rentrée qui ne manque pas de "Sens"

jeudi 7 septembre 2017

Johan Bencivenga, le Président de l’UPE 13 a tenu sa conférence de presse de rentrée ce 6 septembre, occasion pour lui de présenter le 17e forum des entrepreneurs qui se déroulera ce 8 septembre à Kedge Business School et aura pour thème "Sens dessus dessous", avant de revenir sur l’actualité tant nationale que métropolitaine. Il explique à ce propos qu’il allait se rendre à la réunion sur la gouvernance économique de la métropole avec enthousiasme mais aussi méfiance : « Nous n’accepterons pas d’être un alibi. Si les élus se servent du monde économique pour avoir notre connaissance, notre vision OK mais, si nous ne sommes qu’un alibi nous partirons ». Il attend également de l’Etat « qu’il mette enfin des moyens à la hauteur de la deuxième ville de France et de la métropole Aix-Marseille-Provence ». Il lance à ce propos une pique : « on verra si Mélenchon c’est faire élire ici pour défendre les intérêts de la métropole, de la population ».

JPEG - 134.9 ko
Johan Bencivenga, président de l’UPE13 (Photo Robert Poulain)

« Nous avons un territoire d’échanges »

Johan Bencivenga donne sa vision du territoire : « Nous avons un territoire d’échanges, c’est une richesse. Dans ce cadre, nous sommes très sensibles à la privatisation de l’aéroport Marseille-Provence. Nous avons vu la catastrophe que cela a produit à Toulouse. Nous allons nous battre contre les gestionnaires financiers et contre ceux qui ont des intérêts autres que notre territoire ». « Territoire, ajoute-t-il, qui est également tech. On sent une effervescence autour des nouvelles technologies. C’est aussi un espace de savoir avec, notamment, la première Université francophone au monde. Nous sommes également performants en matière de tourisme et de pétrochimie. Nous avons donc la chance d’avoir plusieurs cordes à notre arc en matière économique mais, cette richesse, nous pose un problème de visibilité ». Sur le plan local, il se réjouit de voir que le contrat d’ouverture dominicale de Plan de Campagne a été renouvelé et qu’un autre ait été signé concernant l’ouverture dominicale des commerces de centre-ville.

« Nous allons accompagner, guider, une centaine de personnes pour leur permettre de créer leur entreprise »

Une conférence lors de laquelle Johan Bencivenga a mis en lumière l’initiative lancée par l’UPE 13 : "The Choice". « Nous allons accompagner, guider, une centaine de personnes pour leur permettre de créer leur entreprise. La sélection des candidats se fera à partir de janvier. Nous allons mobiliser pour cela les institutionnels, le tissu associatif et notre propre réseau. Pourront être retenus des jeunes de moins de 30 ans et nous ciblons des gens qui ont des idées, pas seulement des projets. Il ne s’agit pas pour nous de retenir des fils de chef d’entreprise mais, des jeunes des quartiers ».
Puis d’en venir à l’actualité nationale, et, en premier lieu, les ordonnances. « Nous avions des repères datant de la fin de la seconde guerre mondiale. Ils ont été pertinents dans un pays en ruine et ont contribué aux Trente glorieuses. Mais, depuis les années 80 ce modèle n’est plus pertinent, sinon cela se saurait et nous ne serions pas confrontés au chômage de masse que nous connaissons. Nous avons un gouvernement qui, enfin, a pris en compte le fait que le monde ne cesse de changer ». Autre motif de satisfaction à ses yeux : « Ce gouvernement a également compris la réalité du tissu économique national qui est composé de TPE et PME. Et les ordonnances, même si elles auraient pu aller plus loin, vont dans le bon sens. Nous notons avec plaisir qu’une majorité de français est favorable à ses réformes  ». En revanche, il se dit déstabilisé par les annonces autour de l’ISF : « Notre pays a de plus en plus d’habitants alors que nous manquons de logements, taxer la pierre ne semble donc pas une bonne chose. Après, si l’argent va dans les TPE, d’accord, mais s’il part dans des assurances-vie... ».

« Le sens, nouveau Graal de nos sociétés modernes »

De nombreux ateliers rythmeront le 17e forum des entrepreneurs ce 8 septembre. Johan Bencivenga explique la thématique : « Tout accélère. La nécessaire rapidité des prises de décision, la multiplication des informations et des sollicitations nous font parfois oublier l’essentiel, c’est à dire ce pourquoi nous faisons les choses. C’est la différence entre l’urgent et l’important. tout faire pour exister ou choisir pour s’accomplir ? La vision, le cap fixé ne peuvent être seulement subordonnés à l’obligation du moment ou aux contraintes secondaires. Cette quête de sens à l’heure où la société de l’instant modifie en profondeur nos comportements, devient peu à peu vitale. Le sens, nouveau Graal de nos sociétés modernes, est probablement la quête majeure des entreprises de demain ». L’après-midi verra un débat sur "sens dessus-dessous" entre Cynthia Fleury, philosophe et Jean-Dominique Senard, président de Michelin.
Michel CAIRE

Programme du 17e Forum des Entrepreneurs

  • De 8h30 à 12h15 : 6 ateliers de réflexion, pendant lesquels entrepreneurs et cadres d’entreprises viennent confronter leurs points de vue avec des syndicalistes, des universitaires, des hommes politiques, des intellectuels, des jeunes, des artistes (voir détail ci-dessous)
  • De 9h à 16h : Start-up Corner : espace dédié aux start-ups et à leurs projets. Installé en plein cœur du Forum, le Start up Corner permettra de rencontrer des start-ups du territoire, d’échanger avec elles, de découvrir leurs innovations.
  • De 12h30 à 14h30 : le déjeuner sera l’occasion de nombreux échanges et rencontres, dans un cadre convivial et estival
  • De 14h30 à 16h30 : « Le match Sens dessus-dessous » laissera place à deux personnalités d’univers très différents, Cynthia Fleury, philosophe, et Jean-Dominique Sénard, président du groupe Michelin, confrontent leur point de vue dans un échange constructif.

Les ateliers

Atelier 1 - Être soi sans avoir peur (8h30-10h15)
Se donner le courage du sens est-ce encore possible ? Comment ne pas s’oublier, construire sa vie, son parcours professionnel et construire son projet ?
Avec Vinca Bigo, professeur chercheur à Kedge Business School | Romain Cristofini, fondateur de Monasterra, executive coach, consultant, conférencier et entrepreneur | Jacques Lerisson, gérant d’Actesens | Frère Samuel, prêtre et philosophe | Josef Schovanec, philosophe et écrivain | Emmanuel Toniutti, entrepreneur et auteur

Atelier 2 - L’entreprise dans quel sens ? (8h30-10h15)
Libérée, émancipée, l’entreprise n’est-elle seulement qu’un lieu de création de richesses et d’emplois ou occupe-t-elle désormais une nouvelle place dans notre société ? Acteurs et penseurs de l’entreprise libérée témoignent.
Avec Isaac Getz, professeur ESCP Europe, écrivain | Jean-François Zobrist, ancien directeur général Favi

Atelier 3 – Je travaille donc je suis (8h30-10h15)
À quoi sert le travail ? Devoir, utilité ou plaisir ? Notre relation au travail mérite-t-elle plus de sens ?
Avec Thierry Chaumont, président UIMM Alpes- Méditerranée et de la Zone d’activité d’Athélia | Thomas DE Williencourt, fondateur du Fonds Epicurien Provence | Elsa Godart, docteur en philosophie et en psychologie | Danièle Linhart, sociologue, directrice de recherche émérite au CNRS | Ramid Saad, coach et formateur en management

Atelier 4 - Bonheur individuel ou malheur collectif ? (10h30-12h15)
Comment construire une vie collective équilibrée en respectant l’individu et ses libertés ? Pourquoi vivre ensemble ? Solidarité et sens commun ont-ils encore de l’avenir ?
Avec Nicolas Chabert, directeur général Groupe Perfeo | François Garçon, historien, essayiste | Michel Maffesoli, sociologue | Mickaël Mangot, économiste | Patricia Ricard, présidente de l’Institut océanographique Paul Ricard

Atelier 5 - La croissance a-t-elle encore du sens ? (10h00-12h15)
Consommer, produire pour quoi faire ? Le progrès, la croissance jusqu’où ? Dans quel but ? La science et le savoir vont-ils nous aider à retrouver le bonheur du bon sens ?
Avec Sylvie Brunet, professeur à Kedge Business School, présidente de la section Travail et Emploi au Conseil Economique Social et Environnemental | Gérard Mardine, secrétaire national CFE /CGC – Secteur Economie et Industrie | Éric Sadin, écrivain et philosophe | Magda Tomasini, directrice de l’Ined | Katia Blanc, associée fondatrice de Mysunnybrand

Atelier 6 – Que faut-il dire à nos enfants ? (10h00-12h15)
L’éducation a-t-elle encore droit de cité ? Quelles valeurs inculquer ? L’école sait-elle encore préparer les jeunes à leur vie future ?
Avec Jean-Paul Brighelli, enseignant | Jean-Paul Capitani, directeur du développement des éditions Actes Sud et directeur de l’école « Le domaine du possible » | Denis Ody, docteur en océanologie et éco-conseiller WWF | Célia Rabino, étudiante en Droit et membre du CA de La Fabrique | Marcel Rufo, pédopsychiatre, professeur d’université-praticien hospitalier honoraire et écrivain français

17e Forum des Entrepreneurs - Vendredi 8 septembre de 8h à 16h30 - Kedge Business School Marseille - Domaine de Luminy, 13009 Marseille

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.