Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Economie > Une Foire de Marseille en bleu et blanc : L’OM élira domicile au parc (...)

< >

Une Foire de Marseille en bleu et blanc : L’OM élira domicile au parc Chanot

jeudi 28 juin 2018

La 94e édition de la Foire internationale de Marseille s’est trouvée cette année un partenaire de choix : l’Olympique de Marseille élira en effet domicile au parc Chanot. Un prélude à une collaboration plus importante encore, à l’aune du renouvellement de la DSP relative à ces infrastructures ? Pour l’heure, aucune information n’a filtré. Elle fut dernièrement sportive, gourmande, créative... En septembre prochain, la nouvelle Foire internationale de Marseille sera un peu tout cela à la fois, puisqu’elle s’affichera comme passionnée.

JPEG - 93.8 ko
Loïc Fauchon et Jacques-Henri Eyraud partenaires pour la 94e édition de la Foire internationale de Marseille (Photo Robert Poulain)

La thématique, transverse, a interpellé Jacques-Henri Eyraud, président de l’Olympique de Marseille. Car lorsque l’on parle de passion à Marseille, quel phénomène plus que l’OM les déchaîne dans l’enceinte de l’Orange Vélodrome... Le partenariat entre les deux institutions s’est donc imposé. « L’OM repose sur trois piliers : la performance sportive, l’expérience que l’on peut offrir à nos supporters, et enfin, l’intégration du club dans sa communauté. Il n’est pas un objet hors sol, bunkérisé et coupé de la vie de la cité », développe le dirigeant, dévoilant le désir de travailler sur une présence unique du club dans les halls du Parc Chanot. Pour Loïc Fauchon, aux commandes de la Foire internationale de Marseille depuis 4 ans, ce partenariat est tout un symbole. Il faut dire qu’il lie deux institutions aptes, toutes deux, à faire vibrer le cœur des locaux (mais pas que !) depuis des décennies. Car la foire, rappelle ce dernier, « c’est chaque année 340 000 visiteurs, un panier moyen de 250 euros, 1 200 exposants dont 180 étrangers, 6 000 professionnels œuvrant sur le site du Parc Chanot et 47 pays représentés...  »

Foire multidimensionnelle

Plus précisément le partenariat avec l’OM consistera en l’aménagement de plusieurs espaces, explique Jean-François Richard, responsable marketing et medias du club. « Le premier sera dévolu à l’historique de l’OM, avec l’organisation d’une exposition spécialement conçue pour la foire, comportant maillots, trophées...  » Toute une série de films racontant les grands moments de l’histoire du club seront également projetés. « On prévoit ensuite un espace immersif, qui permettra aux visiteurs d’expérimenter le vécu des joueurs, ou des spectateurs. Via un fond vert, ils pourront aussi se faire photographier avec les joueurs, ou dans le stade ». Enfin, la boutique officielle du club élira domicile au parc Chanot pendant ces onze jours. « Nous inaugurerons notre partenariat avec notre nouvel équipementier, Puma qui disposera d’un espace de vente ». Enfin, cerise sur le gâteau, les joueurs de l’OM viendront vraisemblablement au parc Chanot rencontrer leurs supporters. Mais, outre ces joyeusetés sportives, la Foire de Marseille se déclinera cette année de bien d’autres manières. Gastronomique, elle accueillera entre 6 à 8 ateliers participatifs, un show culinaire quotidien animé par le chef algérien Nawel Chati et un village de food trucks sur le thème des pirates. Culturelle, elle proposera un cycle Pagnol, avec la présentation du nouveau spectacle de Nicolas Pagnol, « Jules et Marcel », en hommage à son grand-père et à l’ami de ce dernier, Raimu. Mais aussi la projection sur grand écran, les week-ends, de La femme du boulanger version restaurée. Mobile et digitale, elle mettra en ligne à destination des visiteurs une application pour suivre en temps réel l’évolution du programme de ces onze jours...

Quid de l’avenir ?

Bref, une nouvelle édition prometteuse, à l’aube du renouvellement de la Délégation de service public pour la gestion du parc Chanot, détenue pour mémoire jusqu’en 2019 par la Safim. Il faut rappeler par ailleurs que la Ville souhaite moderniser ces espaces. Or, une montée en gamme des infrastructures s’impose pour rester en concurrence avec les autres grandes villes de France... Pour Loïc Fauchon : « Nous savons que notre contrat se termine dans un an et demi, que la municipalité délibère et qu’elle publiera un cahier des charges sur la nouvelle DSP à la fin de l’été. Quand nous aurons lu le cahier des charges, nous vous dirons si nous sommes candidats à la reprise du site. Bien sûr, nous souhaitons l’être ». Et ce dernier d’appuyer sur l’expertise de la Safim, dont « les carnets de commande sont pleins jusqu’en 2024 ». Pour illustrer le fait, il revient sur l’annonce, faite tout récemment à Marseille par le ministre Nicolas Hulot, de succéder à Hawaï dans l’organisation du prochain congrès mondial de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) dans l’enceinte du Parc Chanot, en juin 2020. Ainsi Loïc Fauchon met-il en avant la capacité de la Safim à attirer de tels événements, sur le territoire, susceptibles de drainer plusieurs milliers de congressistes venus de la terre entière... L’avenir dira donc si l’expertise de la Safim lui permettra de rester aux commandes du parc en question. Avec le concours de l’OM ? La rumeur du partenariat entre le club et la société n’a pas été confirmée à ce jour, la question ayant été éludée par Jacques-Henri Eyraud et Loïc Fauchon.
Carole PAYRAU

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.