Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Provence > Société > Villes et villages fleuris en Paca : Renaud Muselier évoque le pouvoir des (...)

< >

Villes et villages fleuris en Paca : Renaud Muselier évoque le pouvoir des fleurs

mardi 21 mars 2017

Renaud Muselier, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président du Comité Régional de Tourisme Paca vient de remettre, les Prix du Label Villes et Villages Fleuris « Qualité de vie ». Quatre nouvelles communes (Ampus, Cheval Blanc, les Pennes Mirabeau et Oppede) sont entrées dans le Palmarès régional avec l’attribution de la 1ère Fleur, 6 obtiennent le Label 2 Fleurs (Entrevaux, Figanières, Le Beausset, Le Cannet-des-Maures, Néoules), 4 accèdent au Label 3 Fleurs, (Les Taillades, Meyreuil, Monteux, Villefranche-sur-mer). Des communes ont par ailleurs été distinguées par des encouragements et 3 communes ont bénéficié de Prix Spéciaux Régionaux, Villes et Villages Fleuris « Qualité de vie », (Cheval Blanc, Néoules et Six-Fours Plage). C’est ainsi que 238 communes ont été labellisées de 1 à 4 Fleurs au Palmarès Régional 2016.

JPEG - 168 ko
Renaud Muselier vient de remettre les Prix du Label Villes et Villages Fleuris « Qualité de vie » (Photo Robert Poulain)

Renaud Muselier explique toute l’importance qu’il attache à cette opération : « Les communes doivent, plus encore aujourd’hui, avec la préoccupation d’une bonne gestion environnementale, proposer une image favorable à l’attractivité économique, résidentielle et touristique. » Expliquant : « Elles doivent le faire en respectant l’Histoire et l’authenticité de leur territoire et en veillant à la qualité de vie des espaces publics notamment par le patrimoine végétal et le fleurissement, mais aussi à travers la gestion de l’eau, des déchets, du patrimoine bâti et des actions pédagogiques, notamment auprès de plus jeunes ». « Ce dispositif, tient-il à ajouter, change le rapport au politique, à la cité. Au lieu d’avoir un citoyen qui attend tout et parfois son contraire du Maire, nous avons là un citoyen qui devient acteur du bien-être de son territoire ». Il poursuit en précisant que l’impact économique n’est pas négligeable : « On estime que celui qui gagne une fleur gagne 10 à 15% d’entrées, de visites supplémentaires ». En effet, explique-t-il : « Nous sommes là devant un label connu, plébiscité et apprécié ». Indiquant que 67% des personnes interrogées le citent spontanément en numéro un devant d’autres labels, comme les plus beaux villages de France, les Pavillons bleus et mêmes les classements Unesco. 97% des sondés reconnaissent le panneau "Ville fleurie" ou "Village fleuri" et, 80% peuvent citer des communes labellisées. 53% des touristes en France tiennent compte de ce label pour leur choix de destination pour un week-end ou pour des vacances. Il s’agit donc d’un sujet sérieux et les décisions sont prises par un jury régional composé de 40 professionnels bénévoles et qualifiés qui sillonne la région entre juin et septembre. Il visite et contrôle entre 60 et 70 communes labellisées ou candidate au label. « Trois points sont particulièrement observés par le jury régional : le patrimoine paysager, végétal, fleuri, le développement durable et le cadre de vie, l’animation, la valorisation touristique du label », avance-t-il.
Et Renaud Muselier de conclure en rappelant quelques chiffres clés du tourisme en Paca : « 30 millions, c’est le nombre annuel de séjours touristiques dans la région dont 6 millions sont issus des touristes internationaux. 18 milliards, ce sont les recettes annuelles liées aux dépenses des touristes, dont 5 milliards proviennent des dépenses des touristes internationaux ».
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.