Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Provence > Politique > Vœux à la presse : Martine Vassal, présidente du Département 13 lance sa (...)

< >

Vœux à la presse : Martine Vassal, présidente du Département 13 lance sa candidature à la tête de la métropole Aix-Marseille-Provence

samedi 13 janvier 2018

Martine Vassal, la présidente LR du conseil Départemental 13 a annoncé qu’elle était candidate à la présidence de la métropole Aix-Marseille-Provence en 2020 lors de sa présentation des vœux à la presse. En revanche, elle a refusé de préciser si elle était candidate à la mairie de Marseille considérant que « les sondages définiront celui qui est le mieux placé pour cela ». In fine, pas de discours mais un exercice de question-réponse réussi avec la presse où la candidate Vassal a insisté sur l’importance d’un projet métropolitain : « Il doit s’appuyer sur trois compétences : l’emploi, les transports et l’aménagement du territoire, les autres questions doivent relever des conseils de territoire ou de la commune ». Et, pour symboliser son action à la tête du Département et afficher l’une de ses priorités, les collèges, avec le plan Charlemagne, c’est au sein du self du collège Darius Milhaud à Marseille (12e) que la Présidente a présenté ses vœux lors d’un déjeuner préparé, à base de produits locaux, par le Chef Gilles Roncalli et ses équipes de la cuisine de l’établissement.

JPEG - 145.4 ko
Martine Vassal lance sa candidature à la tête de la métropole Aix Marseille-Provence lors de ses vœux à la presse (Photo Robert Poulain)
JPEG - 135.2 ko
Le Chef Gilles Roncalli et ses équipes préparent quotidiennement des repas aux collégiens à base de produits locaux (Photo Robert Poulain)

Martine Vassal revient sur cette candidature en 2020 à la tête de la métropole : « Ce qui compte c’est le projet. Je vais y travailler avec les élus régionaux, départementaux, les acteurs du territoire, la jeunesse... ». Quid du devenir des départements ? « A chaque élection on annonce la fin des départements. Le Président de la République a parlé de fusion, le Premier ministre a dit que ce n’était plus à l’ordre du jour. Aujourd’hui on ne sait pas ce qu’il va advenir. Je ne rentre plus dans ce débat. J’ai un programme et je le mets en œuvre. Après, la métropole nous a été imposée. Nous ne la voulions pas aussi grande et avec toutes ces compétences. La Loi a été faite trop vite, sans écouter les élus locaux, il faut que le gouvernement nous concerte ». Le dossier des migrants mineurs est abordé : « C’est un sujet qui relève de l’État. En ce qui me concerne je prends mes responsabilité. Quand je suis arrivée à la présidence il y avait 60 mineurs migrants isolés, ils étaient 600 l’an dernier ». A la suite d’une question posée sur la santé, la présidente a tenu à rappeler que cela ne fait pas partie des compétences du Département mais précise-t-elle : « Cela touche tout le monde, nous travaillons donc avec les autres institutions pour améliorer les conditions. En revanche nous ne pouvons pas nous substituer à l’État. Dans ce cadre une lettre va être co-signée par moi-même, Jean-Claude Gaudin et Renaud Muselier pour mettre l’État devant ses responsabilités ». Concernant l’agriculture, Martine Vassal avance : « Elle ne fait plus partie de nos compétences mais nous avons signé une convention avec la Région Provence Alpes Côte d’Azur pour poursuivre notre action. Et nous allons mettre en place une plateforme de mise en relation simple, directe et instantanée entre les producteurs locaux et les acheteurs de la restauration collective : collèges, maisons de retraite, hôpitaux, communes...  ».
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.