Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Sports > Voile : La Massilia Cup a retrouvé ses droits ce samedi ...

< >

Voile : La Massilia Cup a retrouvé ses droits ce samedi ...

samedi 9 avril 2016

La 35e Masillia Cup organisée par le CNTL à Marseille, a retrouvé ses droits ce samedi 9 avril. Les concurrents répartis en deux ronds ont disputé un parcours côtier de plus de 35 milles le long des Calanques (66 kms) vers La Ciotat pour les IRC 1, 2 et 3, et deux « bananes » plus un parcours côtier pour les IRC 4 et les Osiris en rade sud qui se sont terminés avec une jolie brise de nord-ouest avec un grand soleil.

La météo n’est décidément pas une science exacte ! Alors que les prévisions locales annonçaient encore un mistral très soutenu devant s’essouffler en cours de journée, c’est sous un ciel chargé, dans un vent de Nord-Ouest entre 15 et 18 nœuds, sur une mer chaotique et une belle houle résiduelle, que le comité de course a lancé les départs en rade Sud sous le vent du Frioul. Les IRC 1, 2 et 3 ont rapidement mis le cap sous spi sur Tiboulen, Riou, Casidaigne, l’île Verte -des amers remarquables fleurant bon la rade de Marseille- avant de descendre sous spi le long des Calanques avant d’aller virer la bouée des Nauticales, mouillée pour l’occasion par la Société des Régates de La Ciotat, en l’honneur du salon à flot qui fête cette année sa 14e édition. Après un solide louvoyage dans un mistral fraîchissant avec des rafales à 35 nœuds (force 7) en fin de journée, Adrien Follin sur le Sun Fast 3600 Give Me Five en IRC 3, et Pascal Fravalo sur l’A40 RC Geranium Killer en IRC 1 et 2, l’ont brillamment emporté, et sont en tête au classement provisoire.
En IRC 4 et dans la classe Osiris, les 35 équipages devraient bien dormir également, après avoir enchaîné deux parcours techniques puis le tour de l’île du Frioul dans une mer hachée et dans une brise très oscillante en force et en direction. A l’issue de trois superbes manches, Frédéric Nicaise sur Sun Day (JPK 10.10) est en tête au classement général provisoire dans la classe IRC 4, et Clément Raynard sur Loulou First (Elliot 6) en Osiris.

Voile radiocommandée :

Grande première lors de cette Massilia Cup, une régate de voile radiocommandée (VRC) s’est déroulée dans le vieux port le long du club house du CNTL ! Dans cette course par équipes, les « oranges » constitués de Patrice Montero, Robert Fabre, Yann Poirier et Lionel Marsaly se sont imposés. Au classement individuel, Patrice Montero, vice-champion du monde en RG65 et actuel numéro deux français en Classe 1 mètre l’a logiquement emporté.

Le marin du jour : Jean-Pierre Laville

Il a été notamment régleur de génois sur French Kiss de Marc Pajot lors de la Coupe de l’America 1986-1987 à Fremantle (Australie), se hissant en demi-finales des Challengers. Ce Marseillais pur jus, discret et remarquable régatier, travaille chez Monaco Marine, et barre pour cette Massilia le Farr 30 Long Nose X, skippé par Jean Rougnon du CNTL. Sur l’ancien monotype du Tour de France à la Voile, « JP » comme tous les régatiers, a souffert. « Une vraie machine à laver », raconte ce discret champion… qui reconnaît que les rafales de mistral à 35 nœuds sur la fin d’un difficile parcours de 35 milles, n’ont guère ménagé les organismes !

Xavier Macaire, parrain de la Massilia Cup

Membre du Cercle Nautique et Touristique du Lacydon (CNTL), là où il a débuté la voile et effectué ses études de charpentier de marine, Xavier Macaire, champion de France Élite de course au large en solitaire 2015 et 3e de la dernière Solitaire Bompard Le Figaro, est le parrain de cette 35e édition. Mais le navigateur absent de la Massilia Cup a une très bonne excuse ! Il dispute actuellement la Transat Ag2r Concarneau Saint-Barth, et occupait une belle seconde place au classement samedi matin.

Osiris : kezako !

JPEG - 135.2 ko
Massilia Cup (Photo Yohan Brandt)

L’Osiris (Organisation du Système d’Informations pour les Régates Inter-Séries) qui il n’y a pas si longtemps se nommait encore HN (Handicap National) a changé d’appellation, afin d’éviter une confusion possible avec les activités paralympiques et autres régates handisport. L’Osiris, jauge franco-française gérée par la FF Voile, est en théorie moins contraignante que l’IRC, et permet de classer ensemble des bateaux véritablement très différents, selon des statistiques élaborées à partir de courses et d’un certificat auto-déclaratif. L’Osiris 1 et 2 selon la taille des bateaux, est censé élargir la régate à un public à priori moins affûté.

Classement général provisoire (avant jury) :

- IRC 1 et 2. 1) Geranium Killer (P. Fravalo), 2) Glen Ellen V (D. Tian), 3) Vito 2 (GM. Magrini) (26 classés)
- IRC 3. 1) Give Me Five (A. Follin), 2) Easy (JM. Vidal), 3) Jin Tonic Sequel (B. Daurelle) (20 classés)
- IRC 4. 1) Sun Day (F. Nicaise), 2) Atlog (C. Heurtault), 3) Paradoxe (B. Maerten) (16 classés)
- Osiris. 1) Loulou First (C. Reynard), 2) Kick (Y. Laout), 3) Reivilo (O. Billiotte) (19 classés)

- Le programme

Dimanche 10 avril
A partir de 8h30, petit déjeuner pour les équipages (au village)
9h30 Briefing skippers (toutes classes)
11h Mise à disposition en mer : toutes classes (une ou plusieurs courses)
12h : première rotation Régate en Vue (déplacée de samedi à dimanche)
14h : deuxième rotation Régate en Vue (déplacée de samedi à dimanche)
Dernier départ possible à 15h
Dès que possible après la dernière régate : remise des prix et cocktail au Club

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.