Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Sports > Voile - Massilia Cup : Le mistral joue les trouble-fête !

< >

Voile - Massilia Cup : Le mistral joue les trouble-fête !

vendredi 8 avril 2016

Si le mistral, vent froid et sec de Nord-Ouest a été plutôt discret cet hiver et en ce début de printemps sur la cité phocéenne faisant mentir les statistiques (une journée sur trois de mistral fort en théorie), il s’est réveillé ce vendredi 8 avril, obligeant le comité de course du CNTL à d’abord retarder le départ, puis à annuler la première journée de régate. Outre des rafales à près de 40 nœuds, l’état de la mer en rade Sud - houle de près de deux mètres et clapot croisé - ne permettait pas de mouiller un parcours dans de bonnes conditions de sécurité.

JPEG - 115.5 ko
Massilia Cup (Photo Yohan Brandt)

Les Méditerranéens en général et les Marseillais en particulier ont beau avoir la réputation d’être de redoutables adeptes de la brise, habitués à régater en rade Nord ou Sud dans des conditions musclées tout au long de l’année, ils ont accueilli la décision du comité de course avec philosophie, à l’image d’Alain Fédensieu, qui ne compte plus combien de Massilia il a disputé au CNTL, son club d’adoption. «  C’est la 35e édition ? Je pense que j’ai dû en courir plus de 25…  », avoue t-il modestement, avant d’ajouter : « Il reste deux jours de course, et donc envoyer la flotte aujourd’hui aurait pu compromettre l’état des bateaux, voire des équipages. On ne choisit pas encore la météo… C’est pour moi une bonne décision prise par les deux présidents des comités Jean-Michel Hury et Jean-Pierre Mannestater, et Samuel Cartier, responsable des événements nautiques. Demain samedi, le mistral devrait baisser en intensité, et ce sera « tempête » de ciel bleu. Comme il y a toujours quelque chose à faire, ça va être l’occasion de bricoler un peu sur les bateaux, d’optimiser encore quelques bricoles, afin d’être parfaitement prêt pour samedi. »
Pour Marc Sanjuan, skipper de l’Élan 340 Poussières d’Étoiles, vainqueur 2015 du championnat de Méditerranée en Osiris, « le comité de course a tout tenté pour faire courir ce vendredi. Il a été sur l’eau à plusieurs reprises, essayé de mettre en place un parcours côtier. La décision d’annuler était sage. Nous sommes là pour nous faire plaisir, pas pour casser des bateaux ». En fin de journée, le comité confirmait son souhait, météo permettant, de donner un départ demain samedi en direction de la Ciotat afin de saluer les Nauticales pour les IRC 1, 2 et 3.

Régate en vue : programme confirmé mais différé à dimanche

L’opération « Régate en vue », organisée en partenariat avec l’Office de la Mer, est repoussée du samedi 9 au dimanche 10. Deux rotations sont maintenues aux horaires prévus : 12h et 14h.
Plus d’info sur officedelamer.com

Le marin du jour :

Il est bien plus connu comme motard que comme régatier et pour cause ! Denis Bouan a notamment remporté neuf fois le Moto Tour (Tour de France moto), et comme le Belge Patrick de Radigues, ancien vainqueur du Bol d’Or moto et qui avait pris le départ du Vendée Globe 1996-1997, s’est pris de passion pour la voile. Il a acquis le monotype Figaro Brocéliande ayant appartenu à Alain Gautier (vainqueur de la Solitaire du Figaro et du Vendée Globe), et dispute la Massilia. Alors que le comité de course a annulé la première journée, lui ne s’est pas posé de questions… et à bord de son bateau tout noir, a décidé de sortir en mer, avant d’effectuer quelques figures libres dans un vent fraîchissant !

IRC : kezako !

L’IRC (International Rule Club) est une jauge franco-anglaise, qui se nommait à l’époque CHS (Channel Handicap System) et qui en France est gérée par l’Union Nationale de la Course au Large (UNCL). Si sa formule de calcul reste secrète, les architectes et constructeurs connaissent désormais parfaitement ses caractéristiques, et peuvent typer des voiliers de course-croisière, afin que le rating soit le plus favorable possible. Il existe plusieurs classes IRC de 1 à 4 en fonction de la taille des bateaux. En déclin sur le bassin Manche Atlantique depuis quelques années, l’IRC connaît un vif succès en Méditerranée, et notamment Marseille, hôte de la Massilia Cup.

Le programme

Samedi 9 avril
- A partir de 8h30, petit déjeuner pour les équipages (au village)
- 9h30 Briefing skippers (toutes classes)
- 11h Mise à disposition en mer : toutes classes (une ou plusieurs courses)
- A partir de 11h : régate voile radio commandée le long du club house du CNTL
- A partir de 18h – Afterrace, apéritif Tex Mex pour les équipages

Dimanche 10 avril
- A partir de 8h30, petit déjeuner pour les équipages (au village)
- 9h30 Briefing skippers (toutes classes)
- 11h Mise à disposition en mer : toutes classes (une ou plusieurs courses)
- 12h : première rotation Régate en Vue (déplacée de samedi à dimanche)
- 14h : deuxième rotation Régate en Vue (déplacée de samedi à dimanche)
- Dernier départ possible à 15h
- Dès que possible après la dernière régate : remise des prix et cocktail au Club

Plus d’info : cntl-marseille.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.