Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives



Accueil > Sports > Voile : Vivement dimanche à la Massilia Cup !

< >

Voile : Vivement dimanche à la Massilia Cup !

dimanche 2 avril 2017

Même les dauphins s’y sont mis ! Malgré la dépression orageuse toujours calée à l’Ouest de la Corse qui a généré quelques grains et un peu de houle pour ce dernier jour de course, le vent orienté au Nord-Ouest puis au Nord dans la rade de Marseille et les belles éclaircies ont permis aux 100 concurrents de disputer deux manches de clôture. À écouter les quelques 700 régatiers toujours aussi choyés par le CNTL, cette 36e édition de la Massilia Cup, placée sous le signe de la capitale Européenne du sport 2017, a été d’un grand cru.

JPEG - 131.2 ko
Massilia Cup (Photo Yohan Brandt)
JPEG - 116.4 ko
Massilia Cup (Photo Yohan Brandt)

Si la régate sur les grandes unités est un peu en recul sur le bassin atlantique, ce n’est pas le cas en Méditerranée. Il suffit de voir la présence des deux TP52 -des luges tout carbone de 16 mètres- Team Vision Future (ex Artemis 2008) et Alizée (ex Artemis 2007 champion du monde avec Russel Coutts) respectivement aux mains de Jean-Jacques Chaubard et Laurent Camprubi, pour s’en convaincre. Et que dire encore du Farr 46 Magic Twelve d’Etienne Deverdhelian ou du Ker 46 Tonnerre de Glen de Dominique Tian, racheté récemment au Néerlandais Pieter Vroon, légende des courses anglaises du RORC et recordman des participations au Fastnet et à l’Admiral’s Cup ! L’un des points remarquables de cette 36e Massilia Cup, est aussi de constater que de plus en plus d’équipages n’hésitent pas à se « métisser » mêlant à la fois « vétérans » de la course au large et jeunes régatiers le plus souvent issus des pôles d’entraînement de la région en voile légère. C’est le cas sur le Grand Surprise Numericompta de la famille d’Ortoli ou encore sur le TP 52 Alizée. Le Toulonnais Richard Sautieux, tacticien sur ce dernier, ne s’en cache pas : « C’est essentiel que nous transmettions à la jeune génération notre passion de la régate sur ce type de bateaux de haute compétition en les embarquant, pour leur donner envie de prendre le relais. » Cette année, outre un bon ciré, il fallait surtout être fin tacticien dans des vents variables tant en force qu’en direction, et de gros « shifts » (bascules) comme on dit dans le jargon. Il fallait donc être opportuniste ! Il est ainsi logique de voir aux avant-postes les meilleur connaisseurs de la rade Sud et/ou des régatiers de haut niveau.

Pour Bernard Flory, président du CNTL mais aussi à la barre de son X 412 No Excape en IRC3 lors de cette Massilia Cup « c’est aussi grâce à l’attitude exemplaire des concurrents, leur état d’esprit, et le faible nombre de protestations, que c’est un tel plaisir de régater face à des gens compétents et qui respectent les règles. Toute l’équipe du CNTL et les nombreux bénévoles se dévouent pour que la Massilia Cup soit une fête tant sur l’eau à terre… et de voir que les gens sont contents est une vraie satisfaction. Je souhaite que cette manifestation continue à prendre de l’ampleur. » Enfin, Nicolas Hénard élu président de la Fédération Française de Voile le week-end dernier, regrettait de ne pas être à Marseille… mais réunissait au même moment son nouveau staff et les cadres à l’ENVSN à Quiberon. « 2017 est une grande année pour la cité phocéenne, avec nous l’espérons, l’attribution en septembre des épreuves de voile olympique dans le cadre de la candidature de Paris 2024. Je me félicite que le CNTL se soit inscrit dans cette dynamique locale en apportant encore cette année de nouvelles innovations à sa compétition. Je suis toujours ravi de voir de nombreuses voiles sur l’eau, et la volonté du club d’ouvrir son événement à plus de passionnés, est une vraie satisfaction. Je les félicite, car cela demande aux membres du club encore plus de travail et d’engagement pour un plaisir partagé… Je remercie également l’ensemble des partenaires institutionnels et privés qui accompagnent la réussite de la Massilia Cup et plus globalement le développement de notre sport », a dit en conclusion le double champion olympique de Tornado, à la tête de la Fédération pour quatre ans.

Ils remportent la Massilia Cup 2017 !

En SB20, les trois équipages russes, grands spécialistes du petit monotype britannique trustent les trois premières places. En Grand Surprise, Paul d’Ortoli et son fils Julien, 5e aux derniers JO et parrain de la Massilia Cup s’imposent sans conteste à l’issue de quatre manches, devant Marc Sanjuan sur CNTL’Eux.
En IRC 0 à 2, Team Vision Future mené par Jean-Jacques Chaubard et Mikaël Merguy l’emporte facilement, tandis qu’en IRC3, le Sun Fast 3600 TIP skippé par Gilles Pages et barré par Bernard Mallaret, nouvel élu au Conseil d’Administration de la FFVoile gagne d’un petit point. En IRC4, Laurent Sagols sur son Dufour 34 Meltem s’impose avec autorité.
En Osiris à l’issue de deux parcours côtiers entre les rades Nord, Sud et l’île du Frioul, Damien Despierres sur son First 31.7 Aneo, n’a laissé aucune chance à ses adversaires, en gagnant les deux manches.
Succès au rendez-vous pour la toute première édition de la course en solitaire, lancée cette année dans le cadre de la Massilia Cup 2017. Malgré quelques désistements de dernière minute, cinq concurrents (4 Mini 650 et 1 Figaro 1) se sont alignés au départ d’un parcours réduit à 158 milles nautiques : Marseille/bouée des Nauticales à la Ciotat/Ile du Levant/bouée Oméga devant Fos et arrivée en rade de Marseille. Victime d’un démâtage samedi dans la matinée au niveau du cap Cépet, le Mini 650 Boulègue n’a pas pu boucler la course, contrairement à ses concurrents arrivés samedi entre 17 h 53 et 23 h 35.

Classement général final (avant jury) :

IRC 0, 1 et 2 : 1er : Team Vision Future (TP 52) J.J. Chaubard, 2e : Alizée (TP52) L. Camprubi, 3e : Géranium Killer (A40 RC) P. Fravalo… (15 classés)
IRC 3 : 1er : Tip (Sun Fast 3600) G. Pages, 2ème : Weekend Millionnaire (Mumm 36) Y. Ginoux, 3ème : Jin Tonic Sequel (A 35) B. Daurelle, 3ème : … (19 classés)
IRC 4 : 1er : Meltem (Dufour 34) L. Sagols, 2ème : Fantôme (Drac 10,50) F. Breysse, 3ème : Rostambar (JPK 10.10) P. Mazoyer, 3ème : … (15 classés)
SB20 : 1er : Vis Sailing (T. Sabirzianov/Rus), 2ème : MST (V. Grigoriev/Rus), 3ème : Melston Team (K Frolov/Rus)… (11 inscrits)
Osiris : 1er : Aneo (First 31.7) D. Despierres, 2ème : Reivilio (First 30 JK) O. Billiotte, 3ème : La Belugue (Elan 333 GTE) F. Badouric… (24 inscrits)
Grand Surprise : 1er : Numericompta (P. d’Ortoli), 2ème : CNTL’Eux (M. Sanjuan), 3ème : Vieux Farceur/Team Winds (L. Fournier-Foch)… (13 inscrits)
Solitaires : 1er : Dame Argo (Mini 6.50), 2ème : M. Sastre, 2ème : Figolu (Figaro 1) M. de Bressy, 3ème : Quasar (Mini 650) C. Faron… (5 classés)
VRC : 1er : P. Montero

Résultats complets sur cntl-marseille.com/regates-2/massilia-cup-2017/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.