Recherche

Accueil > Blocage du Vaccinobus à Carpentras : Renaud Muselier condamne (...)

< >

Blocage du Vaccinobus à Carpentras : Renaud Muselier condamne lourdement les violences des antivax

mardi 21 septembre 2021

Renaud Muselier, le président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur réagit vivement au blocage d’un vaccinobus devant le lycée Fabre de Carpentras. En effet ce mardi matin un vaccinobus devait se rendre au Lycée Fabre de Carpentras pour réaliser une opération de vaccination auprès des lycéens et équipes encadrantes volontaires, dans le cadre de la campagne lancée conjointement avec l’ARS et la Croix-Blanche, le 13 septembre dernier. Une manifestation « anti vax » a été organisée à l’entrée de l’établissement scolaire et a empêché l’entrée du vaccinobus avec un slogan « Bloquons partout ces vaccinodromes ambulants qui viennent traquer les ados jusque dans les collèges et lycées  ». Une vidéo du blocage du bus est d’ailleurs publiée sur les réseaux sociaux. Le vaccinobus a dû quitter les lieux, sous la pression des manifestants. Les infirmières, le médecin et le personnel de la Croix Blanche en charge de la vaccination ont tout de même pu rentrer dans l’établissement pour réaliser la vaccination de 22 lycéens alors que 70 étaient inscrits initialement.

Pour Renaud Muselier : « Ces violences sont inacceptables et insupportables, et la condamnation de notre collectivité est totale ! Nous venons de vivre 18 mois de crise sanitaire terribles, aux conséquences humaines, économiques et sociales désastreuses ! Le combat pour la vie et la relance est en cours, nous sommes à la manœuvre depuis 18 mois pour apporter des réponses concrètes et visibles pour chacun de nos concitoyens. A titre personnel, je subis les symptômes et les conséquences de la Covid depuis 3 semaines, avec une seule certitude : si je n’avais pas été vacciné, j’aurais été un candidat idéal pour les services de réanimation !
Je le dis donc avec force : les opérations du vaccinobus se poursuivront sur l’ensemble du territoire régional et seront accompagnées de notre brigade mobile de sécurité pour les encadrer. Depuis le 13 septembre, 150 lycéens ont pu être vaccinés grâce à cette opération, sur la stricte base du volontariat, sans forcer personne. Notre collectivité continuera de proposer à tous, quel que soit l’âge et quel que soit le territoire, la vaccination pour lutter contre l’épidémie de la Covid-19. Ma détermination est claire : laissez-nous vivre et sortir de cette crise ! Si La Croix Blanche ou la FNTV choisissent de poursuivre en justice les auteurs de ces violences, la Région sera évidemment à leurs côtés
 »
Signaler un contenu ou un message illicite sur le site

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



[-]