Recherche

https://www.business-story.biz/pour-votre-projet-faites-vous-accompagner-par-un-expert-comptable?ticket=ST-71690-RHTtBjMbDfkU2XtyOyJ3iwFi9QU-cas01

Accueil > Convention citoyenne pour le climat : Emmanuel Macron souhaite un (...)

< >

Convention citoyenne pour le climat : Emmanuel Macron souhaite un référendum afin d’inscrire la lutte contre le réchauffement climatique dans la Constitution

mardi 15 décembre 2020

Emmanuel Macron a annoncé, ce lundi 14 décembre, un référendum pour inscrire la lutte pour le climat dans la Constitution, lors d’une rencontre avec les membres de la Convention citoyenne pour le climat (CCC). Accompagné de plusieurs ministres, notamment Barbara Pompili (Ecologie), Julien Denormandie (Agriculture), Emmanuelle Wargon (Logement) ou Jean-Baptiste Djebbari (Transports), le chef de l’État avait prévu plusieurs heures d’une « discussion franche et directe... ».

Emmanuel Macron souhaite un référendum afin d’inscrire la lutte contre le réchauffement climatique dans la Constitution. Il a indiqué qu’il allait soumettre une modification de l’article 1er de la Constitution au Parlement et qu’il y aura un référendum si l’Assemblée nationale et le Sénat acceptent de la voter. « Sur l’article 1er de la Constitution, elle sera transmise en même temps que la loi au Conseil des ministres. Ce sera une réforme constitutionnelle en un article, elle doit être votée en des termes identiques par l’Assemblée nationale et le Sénat. Ce jour-là, elle sera soumise à référendum », a déclaré le chef de l’État.

Instauration de chèques alimentaires

Il a annoncé être favorable à l’instauration de chèques alimentaires pour permettre aux plus modestes d’accéder à une alimentation durable.« Je suis d’accord sur le chèque alimentaire, il faut qu’on le fasse et donc on va le faire », a précisé le Président de la République alors que cette mesure ne faisait pas partie de celles retenues par le gouvernement.

Report de la décision sur la rénovation obligatoire des logements

Emmanuel Macron n’a pas tranché sur l’une des propositions phares de la convention, la rénovation obligatoire des logements. « Là-dessus, on n’a pas fini les travaux. Rendre la rénovation obligatoire, cela veut dire qu’on fait porter la contrainte sur tous les ménages », a-t-il déclaré.
La rédaction

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.