Recherche

https://www.business-story.biz/pour-votre-projet-faites-vous-accompagner-par-un-expert-comptable?ticket=ST-71690-RHTtBjMbDfkU2XtyOyJ3iwFi9QU-cas01

Accueil > Covid-19. Économie : les annonces de Bruno Le Maire sur le fonds de (...)

< >

Covid-19. Économie : les annonces de Bruno Le Maire sur le fonds de solidarité

jeudi 14 janvier 2021

PNG - 655.3 ko
Bruno Lemaire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance © archives Destimed

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, aborde la situation économique. « Nous avons une conscience aiguë de la lassitude, de la colère » des professions touchées. S’il concède ne pas pouvoir donner de calendrier de sortie des mesures restrictives, « nous pouvons donner de la visibilité » sur les mesures de soutien de l’État. « Le pilier de ce soutien restera le fond de solidarité ».

Le fonds de solidarité

- Le produit de la vente à distance et de la vente à emporter ne sera pas comptabilisé dans le chiffre d’affaires de référence pour le calcul de l’aide au titre du fonds de solidarité. Cela vaut à partir du mois de décembre 2020 et ce sera la règle tant que le fonds de solidarité sera en place ;

- Les entreprises du secteur S1 bis (dont la liste est disponible ici) perdant au moins 70 % de leur chiffre d’affaires auront le droit à une indemnisation couvrant 20 % de leur chiffre d’affaires 2019 dans la limite de 200 000 euros par mois. Ces entreprises pourront bénéficier de cette aide à compter de décembre 2020, quelle que soit leur taille ;

- Jusqu’à 70 % des coûts fixes des entreprises fermées administrativement, ou des entreprises appartenant au secteur S1 et S1 bis, qui ont un chiffre d’affaires supérieur à 1 million d’euros par mois seront pris en charge par l’État. Cette aide exceptionnelle s’ajoutera à l’aide du fonds de solidarité. Elle sera plafonnée à 3 millions d’euros sur la période de janvier à juin 2021.

Concernant l’aide apportée aux viticulteurs, ceux-ci pourront bénéficier de l’aide du fonds de solidarité renforcé

- S’ils perdent 50 % de leur chiffre d’affaires, ils bénéficieront d’une indemnisation de 15 % de leur chiffre d’affaires 2019 dans la limite de 200 000 euros par mois ;

- S’ils perdent 70 % de leur chiffre d’affaires, ils bénéficieront d’une indemnisation de 20 % de leur chiffre d’affaires 2019 dans la limite de 200 000 euros par mois.
La rédaction

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.