Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

https://www.business-story.biz/pour-votre-projet-faites-vous-accompagner-par-un-expert-comptable?ticket=ST-71690-RHTtBjMbDfkU2XtyOyJ3iwFi9QU-cas01

Accueil > Football : Décès de Michel Hidalgo, ancien sélectionneur de l’équipe de (...)

< >

Football : Décès de Michel Hidalgo, ancien sélectionneur de l’équipe de France

jeudi 26 mars 2020

L’ancien sélectionneur de l’équipe de France de football, Michel Hidalgo s’est éteint chez lui à Marseille. Âgé de 87 ans, il est décédé "naturellement d’épuisement", précise sa famille. Michel Hidalgo a entraîné l’équipe de France de 1976 à 1984. Avec une génération dorée, Michel Platini, Maxime Bossis, Alain Giresse ou encore Dominique Rocheteau, il aura remporté le premier titre de l’histoire des Bleus avec la victoire lors de l’Euro 1984 organisé en France. Après la victoire lors de l’Euro, Michel Hidalgo quitte son poste de sélectionneur. Il refuse la proposition de Laurent Fabius de devenir ministre des Sports et rejoint, en 1986, l’OM dirigé par Bernard Tapie. Club dans lequel il occupera la fonction de manager jusqu’en 1991.

Le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin déclare dans un communiqué : « C’est avec une grande tristesse que j’ai appris la disparition de Michel Hidalgo, survenue ce jeudi 26 mars à Marseille. Avec l’ancien sélectionneur de l’équipe de France, c’est tout un pan de l’histoire du football français qui disparaît aujourd’hui. Après une brillante carrière de joueur qui l’a conduit au Havre, au grand Stade de Reims et aux meilleures heures du Monaco des années 60, Michel Hidalgo a été le premier des sélectionneurs à emmener l’Équipe de France sur le toit de l’Europe en 1984, avec la fameuse équipe de Michel Platini. Il s’est ainsi composé l’un des plus grand palmarès dans le football français ! J’ai aussi en mémoire son action à l’Olympique de Marseille dont il fut le manager général de 1986 à 1991. Mais au-delà du sport, je retiens également son attachement à notre ville, et son choix déterminé de s’y installer pour y vivre une fois le temps de la retraite venue. Grand meneur d’homme, communicant remarquable et personnalité unanimement reconnue, il était respecté bien au-delà du seul univers du sport. Ainsi, ce n’est pas uniquement le monde du sport qui est en deuil aujourd’hui, mais tous ceux auxquels l’action qu’il a menée a provoqué des joies et des souvenirs inoubliables. Au nom des Marseillaises et des Marseillais, je tiens ainsi à présenter mes plus sincères condoléances à Monique, sa femme, à sa famille et à ses proches. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.