Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Bouches-du-Rhône : Les feux qui ont touché Martigues sont maîtrisés après (...)

< >

Bouches-du-Rhône : Les feux qui ont touché Martigues sont maîtrisés après avoir détruit 1 025 hectares de végétation et déplacé 2 700 personnes

mercredi 5 août 2020

Les incendies qui ont touché cinq communes des Bouches-du-Rhône entre hier et aujourd’hui ont détruit 1 025 hectares de végétation, à la Gacharelle, dans la commune de Martigues, indiquent ce soir les pompiers des Bouches-du-Rhône dans un communiqué. Le feu a parcouru 8 kilomètres en quelques heures. Au plus fort de l’intervention, ce sont près de 1 800 sapeurs-pompiers, avec 454 engins, qui ont combattu le sinistre. Cinq communes différentes ont été touchées par plusieurs incendies : Martigues, Port-de-Bouc, Aubagne/Carnoux-en-Provence, Gignac-la-Nerthe. En début d’après-midi des reprises de feu ont eu lieu dans plusieurs secteurs des Bouches-du-Rhône, à Rognac et Vitrolles notamment. La circulation est rétablie, ce soir, sur l’autoroute A55 à hauteur de Martigues (viaduc de Martigues), indiquent France Bleu Provence. Plus aucune bretelle d’entrée ou de sortie n’est coupée. Une partie des 2 700 personnes évacuées hier soir en raison de l’incendie de Martigues vont pouvoir rentrer dans leurs habitations et lieux de villégiature, a annoncé la mairie en soirée. Les personnes sinistrées hébergées dans les gymnases vont pouvoir emprunter l’un des 14 bus à disposition par la métropole Aix-Marseille-Provence. L’accès aux campings sera également possible, à l’exception du Cigalon et des Tamaris, totalement détruits. Un accompagnement psychologique est également prévu pour les évacués qui en exprimeraient le besoin. Huit gymnases de Martigues, Carry-le-Rouet, La Couronne, Sausset-les-Pins et Carro avaient été réquisitionnés pour accueillir ces personnes ayant fui les flammes, a précisé sur Twitter le Service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône.
Le feu est maîtrisé mais les pompiers précisent que « la vigilance reste de mise », « compte tenu du contexte et de la configuration des lieux ». Des opérations d’encerclement se poursuivent, afin de sécuriser les zones et d’éviter tout risque de réactivation.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.