Recherche

Accueil > Lutte contre la précarité étudiante : un atelier à Marseille pour (...)

< >

Lutte contre la précarité étudiante : un atelier à Marseille pour permettre l’émergence de propositions concrètes

vendredi 29 janvier 2021

Le Rectorat de région académique et la mairie de Marseille veulent apporter des solutions concrètes et de long terme à des difficultés exacerbées par la crise sanitaire. Un atelier sur le thème de la précarité étudiante a été organisé par le rectorat de la région académique Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Mairie de Marseille, ce mercredi 27 janvier 2021.

Cet atelier a permis de réunir, à l’Hôtel de ville et en visioconférence, l’ensemble des acteurs locaux mobilisés dans la lutte contre la précarité étudiante. Ce partenariat est né du constat selon lequel les étudiants s’identifient à travers les établissements d’enseignement supérieur dans lesquels ils sont inscrits, les lieux dans lesquels ils sont logés mais également la ville dans laquelle ils font leurs études. Cet atelier a permis de poursuivre les réflexions engagées depuis déjà plusieurs mois par les universités, les écoles, les Crous, les collectivités territoriales et les associations étudiantes et caritatives, autour de quatre axes particuliers :
- le logement, avec un focus particulier sur le logement d’urgence ;
- l’alimentation et l’hygiène, en s’intéressant à la coordination des dispositifs et à leur maillage géographique ;
- la détresse psychologique, en veillant à articuler les maillons d’une chaîne qui fait appel à une pluralité d’intervenants ;
- la fracture numérique, en s’assurant de la bonne adéquation entre les besoins et les moyens d’ores et déjà déployés.

Comme l’a souligné Aurélie Biancarelli-Lopes, adjointe au maire de Marseille en charge de la recherche, de la vie étudiante et de l’enseignement supérieur : « Après avoir travaillé dans l’urgence dans le contexte de la crise sanitaire, cet atelier (avait) vocation à permettre l’émergence de propositions concrètes sur ces quatre thématiques et à élaborer un plan de travail global et concerté avec un calendrier à court, moyen et long terme ». Selon Philippe Dulbecco, recteur délégué pour l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation, « les maîtres-mots qui doivent guider notre action sont : l’information et la coordination. Des réponses ont été élaborées à la hauteur des attentes des étudiants par l’État et les acteurs du territoire, dans l’urgence, pour répondre à des situations d’urgence. L’ambition est désormais, à partir de ces solutions de crise, de construire un dispositif qualitatif de prévention et de lutte contre la précarité étudiante qui s’inscrirait dans la durée ».
La rédaction

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.