Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > Lutte contre la délinquance à Marseille : la pression s’intensifie

< >

Lutte contre la délinquance à Marseille : la pression s’intensifie

jeudi 5 novembre 2015

JPEG - 147.5 ko
Le préfet de police Laurent Nuñez (Photo Robert Poulain)

Le préfet de police des Bouches-du-Rhône Laurent Nuñez se félicite des résultats obtenus par les services de police par la pression qu’ils exercent, au quotidien, sur les trafiquants de tous ordres dans le cadre de l’approche globale à Marseille.
Ainsi, le 2 novembre, une section de la CRS 38 d’Illzach (Haut-Rhin) mettait à jour un vaste trafic de pièces détachées. Lors d’une mission de sécurisation dans la cité Les Flamants (14e), les CRS découvraient, dans un garage souterrain de la cité Les Flamants, 16 véhicules déclarés volés, pour la plupart non roulants, en voie de démontage avancé. Saisie de cette affaire de trafic de pièces détachées, la DIPJ de Marseille réalisait les constats d’usage, avant que trois garages mandatés ne procèdent aux opérations d’enlèvement qui ont duré près de 4 heures.
De même, de nombreuses interpellations ont été effectuées ces derniers jours en zone de sécurité prioritaire (ZSP) dans le cadre de la lutte contre le trafics de stupéfiants :
- entre le 28 octobre et le 3 novembre, ce sont pas moins de 7 individus qui étaient successivement interpellés par des effectifs de la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) à la cité La Paternelle (14e). 53 gr de cocaïne, 293 gr de résine et d’herbe de cannabis et 1 590 euros étaient saisis. Les 7 individus étaient placés en garde à vue ;
- le 30 octobre, aux Aygalades (15e), un individu faisant l’objet d’une fiche de recherches était interpellé par un équipage de la DDSP à proximité d’un appartement squatté d’où provenait une forte odeur de produits stupéfiants. A l’intérieur de l’appartement, 2,2 kg de résine de cannabis et une feuille de comptes étaient découverts. Un deuxième individu se trouvant dans l’appartement était également interpellé et placé en garde à vue ;
- le 31 octobre, les effectifs de la BAC interpellaient, à la cité La Castellane, un individu, qui se rebellait et tentait de prendre la fuite. Lors de l’interpellation, une cinquantaine d’individus, porteurs de capuches, lançaient des projectiles en direction des policiers, sans les atteindre. Des projectiles étaient également lancé des étages des immeubles. Les policiers faisaient usage à deux reprises du lanceur de défense. Trois policiers étaient légèrement blessés et le véhicule sérigraphié était dégradé Le mis en cause était trouvé en possession d’une sacoche contenant 735 gr de résine et d’herbe de cannabis et 555 euros ;
- le 3 novembre, 2 individus étaient successivement interpellés dans la cité Félix Pyat par des policiers du commissariat du 3e arrondissement, dans des appartements qu’ils squattaient. Au total, 1,5 kg de résine et d’herbe de cannabis, une fiche de comptes et 1 500 euros étaient saisis. Les deux individus étaient placés en garde à vue puis déférés à l’issue.
Le préfet se souligner : « Ces différentes affaires démontrent la qualité de l’engagement des policiers, que le préfet de police félicite chaleureusement, pour lutter sans relâche contre la délinquance et améliorer les conditions de vie dans les ZSP. Ce travail essentiel vient compléter utilement les investigations judiciaires menées en profondeur dans le cadre de la coopération renforcée entre tous les services et qui a permis de démanteler en quelques mois 12 réseaux très structurés et de mettre sous écrou 53 délinquants. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.