Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > MIN des Arnavaux - Banque Alimentaire 13 - pour une association Fruits et (...)

< >

MIN des Arnavaux - Banque Alimentaire 13 - pour une association Fruits et Légumes Solidarité

dimanche 23 juin 2019

JPEG - 124.6 ko
(Photo D.R.)

Le MIN des Arnavaux à Marseille et la Banque Alimentaire des Bouches-du-Rhône conduisent un projet d’envergure pour la création d’un atelier de transformation de fruits et légumes. Le constat est simple : les fruits et légumes sont une richesse agricole et alimentaire sur les départements des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse, mais ces produits frais font l’objet de pertes importantes du fait de leur caractère périssable.
Dans le même temps, l’alimentation solidaire est toujours en recherche de produits pour renforcer ses approvisionnements. Cet atelier permettra de donner une durée de vie supplémentaire à ces produits, tout en augmentant l’aide aux plus démunis. Dans le même temps, cette activité permettra de former et d’employer une dizaine de personne en contrat d’insertion, dans un atelier implanté sur le MIN des Arnavaux.
Ce projet répond donc à un triple objectif : soutenir l’aide alimentaire aux plus démunis, réduire le gaspillage alimentaire et permettre l’insertion. Il intégrera trois filières : une froide (lavage, épluchage, découpe, conditionnement), une chaude (traitement thermique : thermisation ou stérilisation), une autre pour les surgelés. Il devra permettre de traiter tout type de fruits ou légumes ; sa polyvalence est donc une des clés de sa réussite.
Son investissement est lourd, de 750 000 €, financés par le Conseil Départemental 13. Il pourra traiter entre 800 et 1 000 tonnes par an, selon la saisonnalité des produits. Son budget de fonctionnement annuel sera de l’ordre de 320 000 €. Ce projet propose un outil et un conseil d’administration ouvert à l’ensemble des associations solidaires du département intéressées : l’aide alimentaire nécessite l’action commune de toutes les bonnes volontés pour y apporter la meilleure réponse. « Actuellement, un groupe projet travaille énergiquement en vue d’un lancement en janvier 2020 : il reste beaucoup à faire, mais la réussite sera la récompense de tous », souligne la Banque alimentaire.
Il est à noter que cette structure est ouverte aux partenaires associatifs nationaux, la Croix Rouge Française, Andes et la Fondation de l’Armée du Salut ont déjà rejoint ce beau projet.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.