Recherche

Accueil > Marseille. La Clinique Bouchard ouvre un ’Accueil de soins non (...)

< >

Marseille. La Clinique Bouchard ouvre un ’Accueil de soins non programmés’ pour lutter contre la pénurie de médecins généralistes

vendredi 7 octobre 2022

La Clinique Bouchard, à Marseille, vient d’ouvrir un nouveau service qui permet une prise en charge immédiate des patients par un médecin urgentiste, sans rendez-vous. L’objectif étant de répondre à la pénurie de médecins dans la cité phocéenne.

Ouvert depuis le 19 septembre, il permet d’accueillir des patients pour les urgences non vitales, sans rendez-vous, du lundi au vendredi, de 9h à 20h. Fièvre, entorse, maux de ventre, fracture, douleurs, urgences gynécologiques : tout a été mis en place pour que les patients bénéficient d’examens et de soins médicaux de qualité. « Nous sommes à mi-chemin entre la consultation chez un médecin généraliste et les urgences  », précise David Fleyrat, le directeur de la Clinique Bouchard.

Répondre à la pénurie de médecins

Même si Marseille n’est pas encore considérée comme un désert médical, les habitants connaissent de vraies difficultés pour se faire soigner. Les médecins sont surchargés et refusent de plus en plus de prendre de nouveaux patients, y compris dans le centre de Marseille. Ce nouveau service de la Clinique Bouchard permet alors aux patients démunis face à l’insuffisance du nombre de médecins de trouver une solution pour consulter rapidement. Il contribue également à désengorger les services des urgences de pathologies ou de traumatismes qui ne relèvent pas des urgences à proprement parler.

Au sein de cette structure, on retrouve 5 médecins urgentistes : les Docteurs Mrabet, Zito, Gilormini, Schmid-Meuter, Le Page assistés de 2 infirmiers. « Nous disposons de 3 salles d’examen et nous pouvons effectuer les plâtres, les points de suture, les électrocardiogrammes ou encore les radios dans le pôle imagerie de la clinique mais aussi les examens biologiques sur site avec notre partenaire Cerballiance Provence », explique le directeur de l’établissement.

Si une hospitalisation est nécessaire après la consultation, le patient sera alors orienté vers le service approprié où il pourra bénéficier d’une prise en charge adaptée. Un suivi sera réalisé auprès du médecin traitant. À l’inverse, si l’hospitalisation n’est pas nécessaire, les informations et documents utiles pour le traitement et le suivi des soins (ordonnances, certificats ou encore rendez-vous de consultations) seront remis au patient par l’équipe soignante au moment de sa sortie.

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



[-]