Recherche

Accueil > Marseille-Provence : une deuxième vie pour d’anciens kiosques à (...)

< >

Marseille-Provence : une deuxième vie pour d’anciens kiosques à journaux

vendredi 2 juillet 2021

La Métropole et le Territoire Marseille Provence lancent de nouveaux appels à projets pour encourager leur reconversion. Après le succès des premiers appels à projet, 40 des 53 kiosques appartenant à la Métropole sont aujourd’hui exploités, soit pour la diffusion de la presse, soit par de nouvelles activités proposant aux citadins de nouveaux produits et services de qualité : créateur de bijoux, fleuriste, glacier, billetterie, vendeur de fruits et légumes…

Des conversions gages de succès pour un centre-ville redynamisé

Dans la continuité de sa volonté de redynamisation du centre-ville de Marseille, le Conseil de territoire Marseille-Provence a décidé de poursuivre la conversion de certains kiosques vers de nouvelles activités commerciales de proximité. C’est ainsi qu’un kiosque de créateurs de bijoux a ouvert au 62 La Canebière (1er arrondissement) tout comme une boulangerie, « Pain Pan », place des Chartreux (4e arrondissement), qui connaissent aujourd’hui un franc succès. Prochainement, c’est un kiosque situé au 189, Boulevard Chave (5e arrondissement) qui proposera de la vente de café à emporter qui ouvrira courant juillet, tout comme un bar à sushis
au Square Stalingrad (1er arrondissement) et un stand de vente de bagels situé sur la place Barret (6e arrondissement) qui devraient ouvrir leurs portes.

Soucieuse d’accompagner le développement des commerces de proximité malgré la crise sanitaire, la Métropole a approuvé le 4 juin dernier l’exonération de la redevance d’occupation du domaine public 2021 pour les kiosques fermés réglementairement.

5 nouveaux appels d’offres publiés

Cinq nouveaux kiosques font actuellement l’objet d’un appel à projet : un kiosque situé au boulevard Jean Moulin (5e arrondissement) pour une activité de vente de fleurs et plantes, un autre au 2 allées Léon Gambetta (1er arrondissement) pour une activité de vente de jus de fruits, de légumes et de petit snacking en complément, un troisième au 111, La Canebière (1er arrondissement) pour de la vente de cactées et plantes grasses, un quatrième au 73, Boulevard Baille (6e arrondissement) pour une activité de vente de produits cosmétiques et d’épicerie biologique et un dernier au 12 Boulevard Baille (6e arrondissement) pour de la vente de produits et de plats exotiques.

Les candidats peuvent proposer leur projet jusqu’au 5 juillet 2021 en téléchargeant les dossiers de candidature sur le site internet du Conseil de territoire : ICI

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.