Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

STM

Accueil > Mise en place d’une voie dédiée aux transports en commun sur l’autoroute A7 (...)

< >

Mise en place d’une voie dédiée aux transports en commun sur l’autoroute A7 en entrée de Marseille entre Plombières et Saint-Charles

vendredi 25 octobre 2013

En application du plan de protection de l’atmosphère des Bouches-du-Rhône approuvé le 17 mai 2013, l’État, en partenariat avec le conseil général des Bouches-du-Rhône, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Communauté urbaine Marseille-Provence Métropole et l’Établissement public Euroméditerranée, va créer sur l’autoroute A7 entre l’échangeur de Plombières et l’arrivée sur le boulevard Leclerc une voie réservée aux transports en commun. Cet aménagement complète l’itinéraire en site propre mis en œuvre en 2012 dans le cadre de l’opération Euroméditerranée pour faciliter l’accès au pôle d’échanges multimodal de Saint-Charles

Pourquoi l’opération A 7 Plombières - Saint-Charles

L’autoroute A7 en entrée de Marseille constitue l’une des sections autoroutières les plus fréquentées de France par les transports routiers interurbains avec notamment la ligne Aix- Marseille.
Sur le tronçon terminal, en cumulant toutes les lignes régulières de transports, en moyenne 11 000 personnes les utilisent quotidiennement. Aux heures de pointe, la fréquence de passage atteint un bus par minute.
Dans le cadre de l’opération d’intérêt national Euroméditerranée, une voie dédiée aux transports collectifs reliant directement l’autoroute A 7 au pôle multimodal de la gare Saint- Charles a été mise en service en 2012.
La réservation aux Transports en Commun de la voie de droite sur la section Plombières Saint-Charles complète le dispositif d’itinéraire en site propre dédié aux transports en commun, en leur permettant de s’affranchir des remontées de file liées au carrefour à feu de l’extrémité autoroutière.
Leur réserver une voie doit permettre d’améliorer leurs performances et les rendre ainsi plus attractifs en évitant la congestion récurrente des véhicules particuliers, spécialement aux heures de pointe.

Descriptif de l’opération - Modalités de la mise en œuvre

La section concernée est le tronçon terminal de l’Autoroute A7 sur 2 km dans le sens entrant de Marseille entre le demi-échangeur de Plombières et le carrefour du boulevard Leclerc au niveau duquel la voie réservée viendra rejoindre la voie de bus aménagée par Euroméditerranée, mettant ainsi en cohérence l’aménagement déjà réalisé. Sur cette section, la voie de droite sera autorisée aux seuls transports collectifs, taxis compris, pour les trois voies aujourd’hui offertes à la circulation générale et ce, jusqu’à la bretelle directe d’accès des Transports en Commun à la gare Saint-Charles, itinéraire réalisé et mis en service en 2012 dans le cadre de l’opération Euroméditerranée.

L’aménagement sera réalisé en deux temps

- Une première phase expérimentale mise en œuvre début novembre 2013 pour tester en configuration réelle le fonctionnement de l’aménagement. Seules les signalisations horizontales et verticales seront modifiées, en configuration de chantier. Les remontées de files seront observées et mesurées tout comme le temps d’attente au carrefour à feux à l’extrémité de l’autoroute, notamment aux heures de pointe du matin et du soir. Les temps de parcours feront l’objet d’une attention particulière.
- Une deuxième phase définitive qui pourrait intervenir dès la fin de l’année 2013 consistant à adopter la configuration géométrique, suivant les mêmes principes, avec les éventuels ajustements qui résulteront des observations menées lors de la phase transitoire.
Les travaux de la phase définitive consisteront - après renforcement d’une partie de la structure de la chaussée et rénovation de la couche de roulement – à délimiter par de la peinture routière ( marquage horizontal blanc) la voie réservée aux Transports en Commun et les deux autres voies de circulation. Cette phase comporte aussi la mise en place de la signalisation verticale réglementaire et des équipements de surveillance et d’exploitation .

Financement de l’opération

Les travaux, pour un montant total de 1,2 M€, sont co-financés par les différents acteurs selon la clé de répartition suivante :
- État = 30 %-
- Conseil général des Bouches-du-Rhône = 50 %
- Région Provence-Alpes-Côte d’Azur = 10 %
- Communauté Urbaine Marseille-Provence Métropole = 10 %
Au final l’État , le conseil général des Bouches du Rhône, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, la communauté urbaine Marseille-Provence-Métropole et l’Établissement Public Euroméditerranée escomptent apporter une meilleure qualité de service aux usagers des transports en Commun en amenant de la fiabilité et de la régularité sur leurs trajets , favorisant ainsi le report modal au bénéfice des transports en commun .
La DIR Méditerranée recommande la plus grande prudence sur son réseau ainsi qu’aux abords des chantiers .

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.