Recherche


Accueil > Municipales à Marseille : Le Conseil d’État valide l’inéligibilités (...)

< >

Municipales à Marseille : Le Conseil d’État valide l’inéligibilités de trois élus Les Républicains

mardi 11 janvier 2022

Le Conseil d’État a validé, mardi 11 janvier, l’élection municipale de 2020 dans le 6e secteur de Marseille, marquée par une affaire de procurations douteuses révélée par France 2. Il a cependant annulé l’élection de trois élus du parti Les Républicains, dont l’ex-maire Julien Ravier, devenu entre-temps député, les déclarant inéligibles pour un an. Écartée en première instance par le tribunal administratif de Marseille, l’annulation était notamment demandée par la tête de liste du Printemps marseillais, large alliance de gauche qui avait gagné la mairie centrale de Marseille, après vingt-cinq ans de règne de Jean-Claude Gaudin (LR).

Selon le Conseil d’État, les « manœuvres frauduleuses au profit de la liste de Julien Ravier n’ont pu avoir d’incidence sur les résultats des élections », compte tenu notamment du nombre de votes par procurations litigieux concernés (116 au second tour) dans ce secteur de l’Est de Marseille, qui comprend les 11e et 12e arrondissements. Au second tour, le 28 juin 2020, la liste LR menée par Julien Ravier avait devancé de 352 voix celle du Printemps Marseillais conduite par Yannick Ohanessian.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.