Recherche

https://www.business-story.biz/pour-votre-projet-faites-vous-accompagner-par-un-expert-comptable?ticket=ST-71690-RHTtBjMbDfkU2XtyOyJ3iwFi9QU-cas01

Accueil > Pelosi empêche Trump d’accéder à l’arsenal nucléaire

< >

Pelosi empêche Trump d’accéder à l’arsenal nucléaire

samedi 9 janvier 2021

L’invasion du Capitol par les sympathisants (sic) de Donald Trump inquiète l’Amérique, mais pas seulement. Alors que l’ex-président est sur le point de déguerpir de la Maison Blanche, les pouvoirs lui incombant encore terrifient la planète. Notamment sa capacité à appuyer sur le bouton rouge.

Le peu d’empressement de Donald Trump à demander à ses troupes de rentrer sagement dans leurs pénates et de libérer le Capitol amène à se poser de nombreuses questions. Et si Trump décidait d’utiliser l’arme nucléaire ? Sur ce fait, Nancy Pelosi, la cheffe des démocrates au Congrès américain, a tenté de rassurer tout le monde : « Ce matin, j’ai parlé avec le chef d’état-major américain Mark Milley pour discuter des précautions disponibles afin d’éviter qu’un président instable ne lance des hostilités militaires ou accède aux codes de lancement et ordonne une frappe nucléaire. » Pour mémoire, il faut se rappeler que Trump doit céder son siège à Joe Biden le 20 janvier et que jusque-là il garde les prérogatives d’un Président des États-Unis en fonction.

Une procédure de destitution comme menace ultime

Pour la présidente de la Chambre des représentants, le scénario actuel à tout du mauvais film et elle veille au grain pour qu’il ne tourne pas au «  film d’horreur pour l’Amérique. » D’ailleurs, elle n’y va pas par quatre chemins et accuse ouvertement le 45e président d’attiser les braises en « incitant une insurrection armée contre l’Amérique. » De fait, elle n’hésite pas à exhorter le vice-président Mike Pence à invoquer le 25e amendement de la Constitution, pour écarter « Bad Donald » du pouvoir. Si ce n’est pas rapidement le cas, la politicienne est prête à utiliser toutes les armes disponibles dans son arsenal, notamment une procédure de destitution. Attaque ultime qu’elle est en droit de déclencher de par son statut à la Chambre. « Si le Président ne quitte pas ses fonctions de façon imminente et volontairement, le Congrès agira », conclut Nancy Pelosi avec autorité et détermination !

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.