Recherche

Accueil > Réaction du sénateur Bruno Gilles (LR) à la suite de la présentation de la (...)

< >

Réaction du sénateur Bruno Gilles (LR) à la suite de la présentation de la Stratégie territoriale de lutte contre l’Habitat Indigne et dégradé

mercredi 28 novembre 2018

Bruno Gilles, Sénateur de Marseille et des Bouches-du-Rhône, maire Honoraire des 4e et 5e arrondissements de Marseille réagit dans un communiqué à la présentation de la stratégie territoriale de lutte contre l’Habitat indigne et dégradé. « Cette stratégie s’inscrit dans la droite ligne de l’action menée depuis le Sénat, le 15 novembre dernier et fait suite aux lettres envoyées au Président de la République Emmanuel Macron, au Premier Ministre Édouard Philippe, au ministre chargé de la ville et du Logement et au ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, aux démarches du maire de Marseille auprès du Premier ministre notamment. Le nouveau dispositif de lutte contre l’Habitat indigne et dégradé annoncé aujourd’hui par Martine Vassal, Présidente du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence, sous la responsabilité de Xavier Méry, adjoint au Maire de Marseille, chargé de l’Intégration et de lutte contre l’exclusion, est issu d’un travail collectif, sous l’égide de l’État, et s’inscrit dans une dynamique générale de l’ensemble des acteurs engagés dans la lutte contre le logement insalubre. L’État, la Ville de Marseille, la Métropole, le Département, la Région, les élus et les partenaires de la lutte contre le logement indigne et dégradé sont tous mobilisés dans ce combat. Il y a urgence. Les outils existent désormais. Nous devons les faire appliquer concrètement. A Paris aujourd’hui, pour poursuivre le travail législatif, je n’ai pas pu être présent à Marseille. Jeudi, je m’entretiendrai avec Julien Denormandie, Ministre chargé de la Ville et du Logement qui lors d’une visite officielle à Marseille installera le comité de pilotage « Initiative Copropriétés » et avec le Préfet des Bouches-du-Rhône et de la Région des Bouches-du-Rhône, Pierre Dartout pour la mise en application du plan. Chacun à sa place, chacun dans ses responsabilités, mais unis dans une même dynamique, nous gagnerons cette bataille pour Marseille. Les financements ne suffiront pas, je serai garant de la nouvelle méthode, garant de cette nouvelle philosophie qui casse le travail en silo. Notre travail collectif a désormais
une obligation de résultats. »

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.