Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

https://www.business-story.biz/pour-votre-projet-faites-vous-accompagner-par-un-expert-comptable?ticket=ST-71690-RHTtBjMbDfkU2XtyOyJ3iwFi9QU-cas01

Accueil

< >

SNCM : Jean-Noël Guérini écrit au Président de la République

jeudi 6 mars 2014

Le sénateur Jean-Noël Guérini, président du Conseil général des Bouches-du-Rhône écrit au Président de la République concernant la SNCM :
« Monsieur le Président de la République,
Je me permets d’attirer de nouveau votre attention sur la situation de la Société Nationale Corse Méditerranée, qui a déjà fait l’objet de diverses lettres de ma part soulignant les enjeux majeurs qui s’y rattachent.
Vous le savez, la SNCM a réalisé de nombreux efforts afin de recouvrer sa compétitivité et un équilibre économique, et elle a su fédérer très efficacement son personnel autour d’un projet industriel à long terme, crédible.
Dans un contexte éminemment sensible, il paraît essentiel que l’État soutienne, comme il l’avait d’ailleurs annoncé, la commande des navires indispensables à l’adaptation de la flotte, et se mobilise pour le financement de ces bateaux.
L’appui de l’État s’avère aujourd’hui décisif dans la perspective de la réunion du conseil de surveillance du 7 mars qui doit impérativement voir la signature d’une lettre d’intention pour la commande de deux premiers navires aux chantiers de St Nazaire, et serait de surcroît cohérent avec l’impulsion générale que le Gouvernement entend donner à la préservation des emplois et de l’activité sur le territoire national.
Cet appui s’avère également déterminant pour que la Caisse des Dépôts, outre la confirmation de sa présence au capital, s’implique activement dans le financement des investissements de la compagnie, comme du reste le Gouvernent le lui a demandé.
Compte tenu de ces éléments, je vous serais reconnaissant de prendre les dispositions nécessaires pour que l’État reste un partenaire vigilant, veillant à associer aux démarches entreprises, l’ensemble des actionnaires, et notamment les représentants des actionnaires salariés, et permette ainsi à la SNCM de franchir une étape déterminante.
Convaincu de trouver en vous un interlocuteur attentif, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de ma très haute considération. »

Cet article vous a intéressé ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.