Recherche

Accueil > Turquie : Erdogan menace la Grèce : ’Nous pouvons arriver (...)

< >

Turquie : Erdogan menace la Grèce : ’Nous pouvons arriver subitement la nuit’

dimanche 4 septembre 2022

La Turquie hausse le ton. La Grèce paiera un « prix élevé » si elle poursuit la violation de l’espace aérien turc, a prévenu samedi 3 septembre le président turc Recep Tayyip Erdogan. Ce dernier reproche aussi aux Grecs de « harceler » les avions turcs en mer Egée.

Dimanche dernier, Ankara avait affirmé que des avions turcs en mission dans cette zone avaient été visés par le système de défense aérienne S-300 de la Grèce, et avait dénoncé une « action hostile ». « Hé, la Grèce, regardez l’Histoire. Si vous continuez, vous paierez un prix élevé »", a déclaré le président turc lors d’un meeting dans la région de la mer Noire. « Nous avons un mot pour la Grèce : n’oubliez pas Izmir », se référant à la ville de la mer Egée que les Grecs appellent Smyrne.

« Le moment venu, nous ferons le nécessaire »

L’occupation de Smyrne par la Grèce, à qui elle était attribuée par un traité de la fin de la Première Guerre mondiale que la Turquie n’a jamais reconnu, a pris fin lorsque les Turcs l’ont reprise en 1922. « Votre occupation des îles -de la mer Egée proches de la Turquie- ne nous lie en rien. Le moment venu, nous ferons le nécessaire. Nous pouvons arriver subitement la nuit », a lancé le président turc, reprenant une formule souvent utilisée lorsqu’il parlait de lancer une opération en Syrie.

Source franceInfo

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



[-]