Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

https://www.business-story.biz/pour-votre-projet-faites-vous-accompagner-par-un-expert-comptable?ticket=ST-71690-RHTtBjMbDfkU2XtyOyJ3iwFi9QU-cas01

Accueil

< >

Covid-19. Jean Castex : Les principales annonces sur le reconfinement...

vendredi 13 novembre 2020

Une attestation pour se déplacer sera toujours nécessaire au-delà du 1er décembre, même si une amélioration des indicateurs de l’épidémie de coronavirus permettrait un allègement du confinement, a annoncé Jean Castex ce jeudi 12 novembre lors d’une conférence de presse.

Les principales annonces :

► Les fêtes de fin d’année ne pourront « pas se tenir de la même manière que d’habitude », a indiqué Jean Castex. « Il ne serait pas raisonnable d’espérer pouvoir organiser de grandes fêtes à plusieurs dizaines de personnes », a-t-il prévenu.

► Les commerces fermés depuis deux semaines le resteront au moins jusqu’au 1er décembre. Un dispositif de crédits d’impôt doit permettre aux commerçants de ne pas payer de loyer en novembre.

► Les écoles, collèges et lycées resteront ouverts, des tests antigéniques seront mis à disposition des enseignants au sein des établissements.

► Les droits à l’assurance-chômage pour les chômeurs en fin de droits seront prolongés « le temps du confinement », comme au printemps.

► De « premières mesures d’allégement  » du reconfinement pourraient intervenir au 1er décembre si la situation sanitaire s’améliore, uniquement à destination des commerces. Bars et restaurants resteront dans tous les cas fermés après le 1er décembre.


Des attestations au-delà du 1er décembre
Le Premier ministre a précisé que les attestations seront toujours nécessaires pour se déplacer au-delà du 1er décembre. Le maintien ou l’assouplissement des conditions de déplacements sera précisé « dans des délais qui pourront permettre aux Français de s’organiser » pour les fêtes de fin d’année, « c’est-à-dire avant la fin du mois de novembre », a indiqué Jean Castex.

Appel au respect des règles
Le premier ministre clôt son intervention en appelant une nouvelle fois les Français au respect des mesures de confinement. « L’ennemi, ce n’est pas le gouvernement ou l’État, c’est le virus », déclare Jean Castex, qui rappelle l’objectif de passer des fêtes de fin d’année « dans la sérénité ».

Des crédits d’impôts pour les bailleurs des commerçants
Un dispositif « simple et nouveau » pour le paiement des loyers des commerçants sera mis en place, annonce le ministre de l’économie Bruno Le Maire. Les bailleurs qui accepteront de ne pas faire payer de loyer pour le mois de novembre à un commerce employant jusqu’à 250 salariés pourront bénéficier d’un crédit d’impôt de 50 % de la valeur du loyer abandonné, indique le ministre. Ce crédit d’impôt s’élèvera à un tiers du loyer pour les bailleurs de commerces qui emploient entre 250 et 15 000 salariés.

Le télétravail globalement respecté
La ministre du travail Élisabeth Borne rappelle les règles pour le télétravail : « cinq jours sur cinq » lorsque c’est possible. Elle remercie la plupart des travailleurs de « jouer le jeu ». Des « marges de progrès » existent toutefois pour élargir encore le télétravail. La ministre rappelle l’existence d’un numéro d’écoute (0800 130 000) pour les travailleurs qui se sentiraient isolés.

Des tests dans les écoles
Le ministre de la Santé, Olivier Véran a annoncé la possibilité pour les professeurs de se faire tester dans les établissements scolaires, grâce à des tests antigéniques qui seront mis à leur disposition.

La pression sanitaire toujours en hausse
Pour le ministre de la santé « la pression sanitaire continue d’augmenter  » sur tous les services de santé, en ville et dans les hôpitaux.

Pas de fêtes de Noël « comme d’habitude »
Les fêtes de Noël ne pourront « pas se tenir de la même manière que d’habitude  », précise le Premier ministre, pour qui « les rassemblements à plusieurs dizaines de personnes », notamment pour le Nouvel An, ne seront pas possibles cette année.

Les droits des chômeurs prolongés
Comme lors du premier confinement, les droits des chômeurs seront prolongés pendant la durée du reconfinement, indique le Premier ministre.

Maintien de la fermeture des commerces
Le pic du mois d’avril en nombre d’hospitalisations est « dépassé  », annonce Jean Castex. En conséquence, il prévoit « des règles du confinement inchangées au moins ces quinze prochains jours  », avec notamment le maintien de la fermeture des commerces de proximité.

Contrôles renforcés
Le Premier ministre a demandé au ministre de l’Intérieur un renforcement des contrôles, alors que 581 000 ont déjà été pratiqués depuis le 30 octobre, occasionnant « 88 455 verbalisations ». « Je remercie très sincèrement l’immense majorité des Françaises et des Français qui respectent les règles communes mais nous constatons dans certaines zones ou parties du territoire un respect encore insuffisant de ces règles », a-t-il déclaré.
Anna CHAIRMANN

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.