Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

https://www.business-story.biz/pour-votre-projet-faites-vous-accompagner-par-un-expert-comptable?ticket=ST-71690-RHTtBjMbDfkU2XtyOyJ3iwFi9QU-cas01

Accueil > Rejets dans les Calanques : un délai de 5 mois supplémentaires pour (...)

< >

Rejets dans les Calanques : un délai de 5 mois supplémentaires pour Alteo

samedi 4 janvier 2020

Une information judiciaire a été ouverte contre Alteo en mars 2019 après une plainte de huit personnes déposée un an auparavant pour mise en danger de la vie d’autrui.
L’usine Alteo de Gardanne (Bouches-du-Rhône), actuellement en redressement judiciaire, s’est vue accorder un délai supplémentaire de cinq mois pour mettre en conformité avec les normes environnementales ses rejets liquides dans les Calanques. « Il y a lieu d’accorder d’urgence » ce délai sollicité par Alteo « afin de lui permettre de continuer de fonctionner au-delà du 31 décembre 2019 », explique l’arrêté pris lundi par le Préfet des Bouches-du-Rhône, et dévoilé par Radio France. Dans ce texte, Pierre Dartout rappelle qu’Alteo, leader mondial des alumines de spécialité, emploie « plus de 500 salariés » à Gardanne. Et met en exergue « les risques de déstabilisation qu’une cessation brutale d’activité ferait peser sur le territoire ». Cet arrêté donne jusqu’au 8 juin à Alteo pour que la société mette en conformité ses rejets liquides dans le parc national des Calanques, pour les deux derniers paramètres sur lesquels elle est encore hors des clous : la demande biologique en oxygène (DBO5) et la demande chimique en oxygène (DCO).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.