Recherche

Accueil > Vaccination : Un premier pas dans le sens des propositions des Régions (...)

< >

Vaccination : Un premier pas dans le sens des propositions des Régions de France

vendredi 15 janvier 2021

Dans le cadre d’un échange téléphonique entre Olivier Véran et Jean Rottner, les Régions de France ont reçu l’accord du gouvernement sur deux de leurs neuf propositions pour accélérer et réussir la campagne de vaccination.
Le ministre de la Santé a accédé, le 13 janvier, à la demande des Régions de créer des cellules régionales de pilotage de la vaccination. Sous la coprésidence du directeur général de l’ARS et du préfet de Région, elles réuniront de manière hebdomadaire le président de la Région, des Départements et des Ordres régionaux des médecins et des pharmaciens en vue d’anticiper les phases 2 et 3 de la campagne de vaccination. Le ministre a aussi proposé aux Régions de renforcer la campagne de communication nationale sur la vaccination en leur mettant à disposition tous les logos en cours de réalisation, afin qu’elles puissent les utiliser sur leurs propres outils de communication.
« C’est un premier pas qui était nécessaire sur le chemin d’une campagne territorialisée. Mais il reste encore 7 points à traiter dans les propositions que nous avons faites le 6 janvier dernier, après notre courrier du 19 décembre et celui de Territoires Unis du 24 novembre, restés sans réponse », a réagi Renaud Muselier, président de Régions de France. « En particulier, nous voulons connaître précisément les doses de vaccins livrées dans notre pays et disponibles aujourd’hui, les délais de livraison… ».

Pour rappel, voici les propositions formulées par les Régions :

- installer une instance de coordination à l’échelle régionale qui réunirait chaque semaine le DG de l’ARS, le Préfet et le Président de Région, les présidents de départements et les représentants des communes.

- Territorialiser et différencier la stratégie de vaccination en priorisant les départements ayant dépassé la côte d’alerte maximale (taux d’incidence >250) et les personnes à risque afin de pouvoir vacciner de façon massive ces cibles prioritaires.

- S’appuyer sur tous les réseaux existants capables de vacciner : médecins libéraux, pharmaciens, infirmières libérales, kinés, sages-femmes, etc.

- Ne pas empêcher les Régions qui le souhaitent d’acheter des vaccins et de les mettre à disposition de ces réseaux afin de compléter les dispositifs nationaux.

- Soutenir massivement, notamment au travers des contrats de relance et des CPER, les efforts de R&D des entreprises susceptibles de produire des vaccins, dans une logique de souveraineté sanitaire, et dans l’attente, procéder à l’achat de licences pour produire en France les vaccins déjà homologués.

- Mettre en place d’un « conseil des territoires » constituant au niveau national une vraie instance de co-construction et d’évaluation avec les collectivités locales et associer des représentants des collectivités locales au Conseil de défense.

- Co-construire une campagne de communication grand public sur les enjeux de la vaccination, et la diffuser largement. La vaccination du plus grand nombre de ceux qui le souhaitent facilitera l’adhésion de ceux qui doutent.

- Montrer l’exemple en organisant très rapidement et en médiatisant la vaccination des principaux responsables politiques à commencer par les présidents de Région eux-mêmes.

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.