Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Art de vivre > Vins et Gastronomie > 9e Rencontres Gourmandes de Vaudieu, acte 3 - Lorenzo Ferro, un maestro (...)

>

9e Rencontres Gourmandes de Vaudieu, acte 3 - Lorenzo Ferro, un maestro transalpin en finale

mardi 19 mars 2019

JPEG - 121 ko
Sur les marches du grand escalier du Château de Vaudieu, devant Laurent et Julien Bréchet, entourés de quelques uns de leurs invités, on reconnaît au premier plan (de g. à dr.) : Noël Baudran, Christian Née, Lorenzo Ferro, Mathieu Hervé et Jacques Pourcel. (Photo M.E.)

Il est l’homonyme parfait de l’acteur argentin, noir héros du film « L’Ange » de Luis Ortega, mais « notre » Lorenzo Ferro du jour n’a rien d’un serial killer plus enclin, semble-t-il, à pratiquer la serial douceur… C’est, en effet, avec une création unissant harmonieusement chocolat et agrumes que le chef du Mas des Romarins à Gordes a gagné sa place en finale des 9e Rencontres gourmande de Vaudieu ; un dessert offrant, de plus, un bel accord avec le vin qui lui était associé, un Gigondas du Domaine des Bosquets, millésime 2016. Première place enlevée de haute lutte devant Mathieu Hervé, qui officie dans les cuisines du Château de Montcaud à Sabran, dans le Gard, et Noël Baudran, chef du Relais 50 sur le Vieux Port. Mathieu Hervé avait hérité du plat, livrant aux papilles des dégustateurs une épaule d’agneau braisée, duo d’asperges en tartelette, ail noir et pommes de terres aux oignons confits qui aurait aussi mérité d’être en finale pour sa conception particulièrement soignée, ses goûts choisis et son alliance parfaite avec le vin, un Châteauneuf-du-Pape du Château de Vaudieu, cuvée Avenue, millésime 2015. Quant à Noël Baudran il avait choisi d’unir le Saumur du Clos de l’Ecotard de Michel Chevré, dont il avait hérité, avec une sole façon gravlax fumé, artichauts en barigoule sur un toast aux épinards. Pour débattre des plats présentés, le maître des lieux, Laurent Bréchet, avait réuni à sa table un jury pour le moins prestigieux composé des comédiennes Danièle Évenou et Séverine Ferrer, du footballeur Sidney Govou, de Philippe Cambie, l’œnologue maison, de Christophe Guèze, charcutier bien connu, du chef montpelliérain Jacques Pourcel, et du chef Christian Née, un des meilleurs ouvriers de France, chef à La Pyramide ** à Vienne qui présidait le jury. Les finalistes de ce concours saisonnier sont donc connus : il s’agit de Chieckhou Gueit, le chef de La Table Orsini à Villeneuve les Avignon, Florian Cano, chef des Roches Blanches à Cassis et Lorenzo Ferro. Si, comme on le dit, la valeur n’attend pas le nombre des années, cette finale devrait être explosive. Nous avons hâte d’y être…
Michel EGEA

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.